Une mère de trois enfants meurt d’un cancer du l’utérus : voici les symptômes qu’elle a ignoré

Pour se prévenir d’une maladie mortelle telle que le cancer du col de l’utérus, il est capital de procéder à des examens annuels chez un gynécologue. Et pour cause, ce dernier peut frapper à tout âge. Pour cette mère, ne pas avoir fait de test de dépistage lui coûtera la vie. Cette jeune femme de 28 ans avait trop peur d’obtenir des résultats après des symptômes inquiétants. Elle connaîtra une fin funeste et laissera trois enfants dévastés par sa perte. Ce récit tragique nous est relayé par nos confrères du site britannique Daily Mail.

Il est indispensable d’être à l’écoute de son corps et de prendre conscience des signes corporels qui nous avertissent d’une maladie. Cette femme de 28 ans avait subi des saignements mais craignait de faire un test de dépistage. Suite à un diagnostic fatal, la mère de trois enfants avait prévu de nombreuses choses avant son décès comme renouveler ses vœux de mariage ou encore d’assister au baptême de ses enfants. Malheureusement, elle ne pourra être présente à ses évènements car la vie l’a fauchée.

Effrayée par le test

La peur de se soumettre à un test de dépistage du cancer du col de l’utérus lui aura coûté la vie. Mère de trois enfants, Amanda Booth est morte à 28 ans le jour d’un vendredi saint. Sa famille a déclaré que la jeune femme « vivait pour ses enfants ».  Elle a été diagnostiquée au moment où elle a commencé à avoir des saignements mais avait appréhendait d’effectuer un examen.

Une mère de trois enfants meurt d’un cancer du l’utérus

Une série de traitements

Pour soigner son cancer, la femme a dû subir une chimiothérapie ainsi qu’une radiothérapie mais sa maladie était à un stade trop avancé pour qu’elle puisse survivre. Après cette terrible annonce, la femme s’est résolue à profiter de ses derniers jours pour prévenir les autres femmes de la nécessité de faire un test de dépistage préalable. Depuis sa mort, la famille d’Amanda Booth a décidé de lancer des campagnes de prévention afin d’inciter à abaisser l’âge de test afin d’anticiper le risque de cancer de l’utérus. Une nécessité car ce dernier aurait pu éviter la mort de cette mère de trois enfants.

Un éveil de consciences

Suite à cette mort tragique, les consciences de la famille d’Amanda se sont éveillées face aux risques de cette maladie. Désormais, ils sont alertes et prennent soin de réaliser un test une fois par an. « J’avais tellement peur de le faire. J’en ai fait deux maintenant et cela peut être dégradant pour une personne pudique mais c’est vraiment important » déclare sa cousine Anne-Marie, une femme de 29 ans. Puis d’ajouter : « J’ai fait mon dernier test quelques mois avant le diagnostic de ma cousine et elle était très heureuse pour moi » Malheureusement, Amanda n’aura pas la même chance et décèdera des suites de ce cancer mortel. Si la famille de la victime de cette maladie réalise régulièrement des campagnes de prévention, c’est pour lutter contre la règle qui rend éligible les femmes au test à l’âge de 25 ans.

Une mère de trois enfants meurt d’un cancer du l’utérus

Quels sont les symptômes du cancer du col de l’utérus ?

Pour diminuer les risques de mortalité de cette maladie, il est essentiel de réaliser des tests de dépistage annuellement mais également d’être attentifs aux symptômes. Parmi eux : des saignements après les rapports sexuels, des pertes blanches, des douleurs dans la zone pelvienne, une gêne pour uriner, des douleurs lombaires, des saignements en dehors des périodes de règles ou encore une envie pressante et continue d’aller à la selle.

Comment accompagner un proche pendant la maladie ?

Il est parfois dévastateur de savoir qu’un proche risque de mourir d’une maladie chronique. Seulement, à ce moment-là, une personne malade a besoin de soutien et de support moral. Pour aider quelqu’un que l’on aime à traverser cette épreuve, il s’agit de se montrer à l’écoute mais également d’endosser des responsabilités qu’elle ne peut plus assumer. Il est également important de prendre soin de soi pour soutenir un proche afin de pouvoir lui apporter l’aide et l’empathie nécessaire pendant cette période difficile.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close