x

Une mère adolescente élimine son bébé après la naissance

Certaines femmes tombent enceinte sans le vouloir et se retrouvent dans l’impossibilité de faire face à cet événement. Seulement, une grossesse non désirée n’est jamais sans conséquence. Et la situation prend encore plus d’ampleur lorsque cette grossesse se manifeste à un âge précoce, alors qu’on ne possède ni les armes ni les connaissances nécessaires pour affronter cette épreuve. Découvrez le témoignage alarmant, relayée par Fox News, d’une adolescente de 17 ans qui a tué son enfant après la naissance puis s’est débarrassée de son corps.

Erica Gomez était une adolescente de 17 ans habitant à El Paso dans le Texas. Quelques minutes après avoir mis au monde son enfant, elle a décidé de le poignarder jusqu’à la mort. Selon le tribunal, la fille aurait accouché dans sa salle de bain et aurait enveloppé son bébé d’un peignoir pour le déposer chez la voisine. Ensuite, elle serait rentrée chez elle pour se reposer.

Une mère adolescente élimine son bébé après la naissance

Lorsque la mère d’Erica est entrée à la maison, elle a remarqué que sa fille saignait. Elle l’a alors transporté à l’hôpital où les médecins ont admis que la jeune fille avait fait une fausse couche. 

Seulement, un garçon de 13 ans a retrouvé le corps du nouveau-né dans son hangar quelques heures plus tard. Selon les autorités, le bébé avait été laissé à cet endroit au moins 12 heures avant qu’on ne le retrouve.

Le médecin légiste, Janice Diaz, a indiqué qu’il s’agissait d’un homicide volontaire, puisque le bébé avait été poignardé plusieurs fois. En effet, les experts ont relevé la présence de cinq coups de couteau sur le dos, un sur le côté et trois sur le cou. L’adolescente a été arrêtée et placée en détention dans la prison du comté d’El Paso sous caution de 800 000 dollars. 

Une mère adolescente élimine son bébé après la naissance

Adolescence et grossesse non désirée 

De nombreuses adolescentes tombent enceintes sans le vouloir et sans y être préparées. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 16 millions de filles âgées de 15 à 19 ans, tous pays confondus, accouchent chaque année. Les causes les plus communes sont les suivantes : 

–         Un manque de connaissances en matière de sexualité, les relations sexuelles demeurant encore un sujet tabou dans certains pays

–         Des adolescents de plus en plus curieux d’explorer la sphère sexuelle et de s’émanciper sans prendre connaissance des risques

–         Des moyens de contraception qui restent relativement élevés pour certains adolescents issus d’un milieu social défavorisé 

–         Les violences sexuelles auxquelles sont soumises certaines filles 

Quelles sont les conséquences d’une grossesse non désirée pour la mère et pour l’enfant ? 

Selon une recherche réalisée en 2011, les femmes qui tombent enceintes sans le vouloir sont plus sujettes à des troubles mentaux que les femmes qui procèdent à une interruption volontaire de grossesse. 

Une grossesse non désirée peut avoir de terribles conséquences tant sur les parents que sur les enfants. Cela peut conduire à un mal-être et une détresse émotionnelle qui durent dans le temps. A savoir que les enfants issus de ces grossesses sont plus susceptibles de souffrir de maltraitance, de négligence et d’une qualité de vie médiocre. 

Si certains voient l’avortement comme une solution, cette décision doit être réfléchie et encadrée. En effet, cette pratique n’est pas sans conséquences, et les risques encourus ne sont pas moindres. 

En effet, selon le Professeur René Ecochard, psychologue au CHU de Lyon, les femmes ayant recours à l’IVG peuvent développer de nombreuses séquelles psychologiques notamment : 

·      Dépression

·      Anxiété

·      Idées suicidaires ou passages à l’acte

·      Abus de substances illicites

·      Faible estime de soi

·      Détresse psychologique

·      Culpabilité

·      Troubles relationnels et affectifs

·      Stress post-traumatique et troubles du sommeil. 

Contenus sponsorisés
Loading...