Une maman voit son père décédé embrasser sa petite-fille dans l’échographie

Manifestations Illusoires ou troublantes réalités, certaines images peuvent évoquer des émotions particulières chez la personne qui les perçoit. Ce peut être influencé par leur vécu, leur entourage ou plus précisément par la perte d’un être cher. C’est ce qui est arrivé à Shantel Carrillo en regardant son échographie. Cette future maman y a aperçu avec stupéfaction ce qui lui a semblé être le visage de son père embrassant sa petite fille. 

Elle en est sûre, les formes « abstraites » qui entouraient la silhouette de son bébé ressemblaient trait pour trait au visage du regretté, son pèreSi pendant l’échographie certaines mamans ont la chance de découvrir le visage de leur bébé en 3D, Shantel a quant à elle vu son défunt père embrasser sa fille à naître. The Sun en livre les détails.

Une échographie « étrange »

C’est après que Shantel ait publié l’échographie de 20 semaines sur les réseaux sociaux, qu’elle s’en est rendue compte. En effet, ses amis ont immédiatement commencé à parler d’une forme particulière dans le coin supérieur gauche de l’image.

« Juste au moment où je l’ai posté, 30 secondes plus tard, quelqu’un a dit : ‘ il y a un ange embrassant ton bébé !’ » a déclaré Shantel qui a décrit cette expérience comme étant « un coup de poing dans la poitrine ». Une expérience à couper le souffle selon ses propres dires.

echographie etrange

thesun

Une illusion « vraie »

La californienne a déclaré que le contour visible au-dessus de son bébé lui faisait étrangement rappeler une photo. En effet, le cliché représentait Chuck tenir la première fille de Shantel, Myree Pacheco, il y a de cela dix ans.

illusion

thesun

On y voit le grand père portant une casquette rouge, attendri à la vue du bébé qu’il tient de ses bras. « Il y a le nez et il y a sa petite joue. Il y a la petite boule de son menton, pour laquelle mon père était connu. Son menton est très distinctif » a commenté Shantel en tenant l’échographie.

illusion1

thesun

Myree a également vu l’échographie et semble partager la vision de sa mère : J’ai été choquée. Cela ressemblait à mon grand-père. Je pense que c’est lui »

Shantel a aussi fait remarquer que son père avait toujours porté une casquette et c’est aussi ce qu’elle a pu apercevoir dans l’échographie. « Ses lèvres touchent si parfaitement les siennes » a-t-elle déclaré.

« Il veille sur ma nouvelle fille »

Le jour de la naissance du bébé est proche de l’anniversaire de Chuck. Sa fille pense qu’il serait « aux anges » s’il savait qu’il pouvait faire partie de la vie de sa deuxième petite-fille.

illusion2

thesun

On a demandé à la Shantel si elle croyait que l’image montrait réellement son père embrasser sa petite-fille. Ce à quoi elle a répondu : « Je ne peux pas vraiment y penser autrement. Si vous connaissiez mon père, il aimait être le centre d’attention. J’ai l’impression qu’il veille sur ma nouvelle fille. »

Elle n’a d’ailleurs pas manqué d’interpréter sa vision : « Il se peut que ce soit lui qui dise simplement : ’ Hé, je suis là, et tout va bien’ ou il se peut que le placenta ressemble à mon père, ce qui est génial aussi ».

Les illusions d’optique, qu’est-ce que c’est ?

La personne qui voit une forme donnée en lui changeant de perception, est prise dans ce qu’on appelle tout simplement, une illusion d’optique. C’est en effet une erreur de perception de la forme, de la couleur, des dimensions ou même du mouvement de certains éléments.

Cela est expliqué par la manifestation de plusieurs informations que nous percevons avec nos yeux avant d’être transmises à notre cerveau. Ce dernier procède ensuite au tri et à l’analyse. À moins que les informations soient contradictoire, le cerveau peut généralement bien les interpréter. A savoir que notre âge peut affecter la façon dont nous voyons certaines illusions d’optique.

Par ailleurs, et comme c’est le cas de Shantel, les illusions d’optique sont toujours du ressort de l’interprétation personnelle. Néanmoins, l’illusion serait dans certains cas réelle d’après un article de Science et Avenir, et c’est du moins ce que des chercheurs du laboratoire de psychologie expérimentale de l’Université catholique de Louvain ont pu observer.

Dans l’étude qu’ils ont publié dans la revue Journal of Vision, ils observent que les objets que nous percevons ont une face cachée. Cette dernière est construite par des processus perceptifs authentiques. De ce fait, l’illusion d’optique ne découle pas forcément d’une erreur d’interprétation du système visuel. Et pour cause, notre cerveau compléterait ce que les yeux ne perçoivent pas, ce qui pourrait en dire long sur ce que nous sommes.

Ainsi, nous voyons autant avec nos yeux qu’avec notre cerveau, d’où l’efficacité des illusions d’optique.

Lire aussi Une mère voit son père décédé embrasser sa petite-fille sur l’échographie

Contenus sponsorisés