Une maman qui lutte contre un cancer du côlon de stade 4 lance un appel à l’aide suite au refus de l’assureur de couvrir ses frais médicaux

Imaginez que votre seule chance de survivre dépende de la décision finale de votre assureur. Mimosa Selimaj s’est vu refuser la prise en charge des frais médicaux relatifs à son cancer du côlon. Mais loin d’elle l’idée de se morfondre, cette jeune femme pleine de vie a décidé de ne pas se laisser abattre en faisant appel à la générosité autour d’elle. 

Une fin tragique tracée de la main des assureurs… Mismosa Selimaj s’y est opposée ! Cette jeune maman atteinte d’un cancer du côlon tient à la vie plus que tout… son objectif ? récolter un maximum de fonds, afin de financer les soins médicaux que les assurances ont refusé de couvrir ! Publié sur Reddit, découvrez l’admirable combat que mène cette femme courage.

mimosa

Mimosa Selimaj et son fils – Source : GoFundMe

Mimosa Selimaj ne se laisse pas abattre et partage son histoire avec le monde

Mimosa Selimaj, une jeune maman d’un petit garçon de 2 ans, a vu sa vie s’écrouler du jour au lendemain. Diagnostiquée d’un cancer du côlon à 35 ans à peine, cette jeune femme a dû encaisser une autre nouvelle édifiante…. Son assurance refusait de couvrir les frais liés au traitement de cette maladie.

N’ayant plus d’autres options, la jeune femme se voyait condamnée, et décide alors de partager son histoire avec le monde entier. Sur la plateforme de collecte de fonds GoFundMe, Mismosa Selimaj raconte comment sa vie s’est effondrée peu de temps après avoir fêté ses 35 ans. Souffrant de douleurs épouvantables au niveau de l’abdomen, elle se précipite aux urgences.

Au premier abord, les docteurs découvrent une masse au niveau de l’ovaire. « C’était le début d’une batterie de tests pour comprendre l’origine de cette maladie. Les médecins m’annonçaient qu’ils devaient me retirer mon ovaire en urgence. J’étais horrifiée car mon mari et moi commencions tout juste à essayer de concevoir un deuxième enfant. Heureusement l’équipe médicale était là pour nous rassurer, et nous expliquer qu’il était possible d’avoir un enfant avec un seul ovaire » raconte Mimosa. Le cancer est un tueur silencieux. Pour cause, les signes ne commencent généralement à apparaitre que lorsque la maladie est déjà à un stade avancé. Il est donc important de reconnaitre les premiers symptômes afin de mieux les détecter.

mimosa1

Mimosa et sa famille – Source : GoFundMe

Les nouvelles quant à l’état de santé de Mimosa ne faisaient qu’empirer

Peu de temps après son intervention, la jeune femme recevait une nouvelle qui tombait comme un couperet. Mimosa Selimaj souffrait d’un cancer du côlon en stade terminal. « Le choc de la nouvelle m’a complétement paralysée, je ne pouvais plus retenir mes larmes. Je pensais à mon fils qui a besoin de sa mère, à toutes les étapes de sa courte vie auxquelles j’ai pu assister, et toutes celles qui reste encore. Revoir ses yeux ronds devant ses jouets. Ses câlins. Mon mari et moi ne pouvions pas concevoir la vie de Dean sans sa maman » explique Mimosa meurtrie.

mimosa2

Mimosa et son fils sur son lit d’hôpital – Source : GoFundMe

Après l’annonce de la maladie, l’assurance refuse de couvrir les frais médicaux

Affaiblie par ses séances de chimiothérapie qui ont des effets lourds sur la santé, la jeune femme déclare « je suis entre de bonnes mains, et surtout très reconnaissante envers mes médecins, tous très compétents ». Cet espoir de guérison s’est vu stoppé net… Mimosa reçevait le retour de sa compagnie d’assurance qui refusait de couvrir certains traitements. « Mon assureur refusait de couvrir les frais les plus importants de mon traitement, y compris les thérapies alternatives et les essais expérimentaux » explique Mimosa Selimaj sur son blog.

Cette femme, ne comptais pas se laisser submerger par cette injustice. Déterminée à survivre, elle décide de faire appel à la générosité de l’être humain, en créant un compte où toute personne bienveillante peut y faire un don. « Nous devons faire face à des dépenses considérables, mais nous sommes forts et déterminés. Nous ne laisserons rien tomber sans nous battre, et faire en sorte que notre fils soit fier de nous » Déclare l’admirable femme courage.

Mimosa Selimaj écrit pour finir, ces quelques mots touchants sur son blog : « Nous vous racontons notre histoire car nous avons besoin de votre aide. Si vous pouviez réaliser un don, peu importe le montant, on en sera éternellement reconnaissants. Notre fils grandira en ayant conscience de la bonté et la générosité de l’être humain qui a permis à sa maman de continuer à se battre pour rester auprès de lui. Si vous ne pouvait pas donner, je vous prie de partager cette histoire. Toute action est bienvenue. Merci du fond du cœur d’avoir pris le temps de me lire » Le combat de la jeune femme continu au jour d’aujourd’hui. 

Le cancer colorectal : causes

Le cancer du côlon est le plus fréquent des cancers digestifs. Il peut être causé par plusieurs facteurs, notamment le tabagisme. Connaitre ces facteurs qui peuvent prédisposer à en souffrir peut grandement aider à sa prévention ainsi qu’à son dépistage grâce à ces quelques symptômes.

Lire aussi Cette maman qui dit adieu à son fils qui a un cancer l’entend lui chuchoter quelque chose

Contenus sponsorisés