Une maman met en garde les parents après que son fils ait présenté des symptômes de la maladie de Kawasaki

Depuis l’apparition du coronavirus en Chine, les chercheurs du monde entier se mobilisent pour tenter de trouver un vaccin. Mais pour l’heure, le Covid-19 continue d’infecter de nombreux individus aux quatre coins de la planète. Mais alors que les enfants semblaient exempts de formes graves de la maladie, ils seraient aujourd’hui concernés par une pathologie inflammatoire : la maladie de Kawasaki. Pour mettre en garde les parents contre ce fléau, une mère met en exergue les symptômes dont a souffert son fils après avoir contracté cette maladie. Un témoignage relayé par le média britannique Metro.

Suite à une alerte lancée par le National Health Service au Royaume-Uni le mois dernier, plusieurs hôpitaux européens, dont le centre Necker à Paris, ont révélé une recrudescence de cas d’enfants touchés par la maladie de Kawasaki. Touchant principalement les jeunes enfants, cette pathologie donne lieu à des symptômes inflammatoires sévères. Alors que la pandémie causée par le coronavirus continue d’enregistrer des victimes dans le monde entier, Becky, une jeune maman américaine explique comment son fils de 18 mois a contracté cette maladie.

Freddie

Des symptômes particuliers

Freddie, âgé d’un an et demi, manifestait des symptômes inflammatoires inquiétants. “Mon fils a commencé à avoir des symptômes il y’a environ six semaines, avec une température élevée et des yeux rouges douloureux, et l’un de ses doigts avait commencé à peler”, a révélé la mère. Après avoir contacté son médecin traitant, ce dernier lui a expliqué que l’origine devait être virale.

Freddie 1

La mère explique qu’après quelques jours, le petit garçon pelait de plus en plus des mains et des pieds, en commençant par ses orteils et ses doigts.

Freddie 2

Ensuite, il a eu des éruptions cutanées sur le ventre et sur le visage. Confinée, la femme a dû passer un appel vidéo à son médecin généraliste qui lui a dit qu’il s’agissait d’une affection cutanée. Ensuite, le médecin lui a demandé de venir sur place pour examiner de près l’état de son enfant. “Nous sommes donc allés à l’hôpital et ils ont encore dit que c’était un virus”, indique la mère. En sus, les médecins lui ont dit qu’en quelques jours, l’enfant irait mieux. Seulement, plus le temps passait plus la condition de Freddy empirait.

Freddie 3

“Il était vraiment en détresse”, indique la mère. Après avoir fini son traitement, les éruptions cutanées se sont accentuées. Ensuite, les médecins ont diagnostiqué une infection au streptocoque et pendant 10 jours, l’enfant a repris des antibiotiques. “Nous avons eu des nuits blanches et un bébé en détresse”, explique Becky.

Freddie 4

Aujourd’hui, l’enfant semble aller mieux mais sa maman a extrêmement peur depuis l’annonce de cas d’enfants souffrant de la maladie de Kawasaki.

Freddie 5

“Je suis sûre à 100% en tant que mère qu’il a eu la maladie. Je ne peux pas me reposer avant d’avoir obtenu des réponses”, confie Becky.

Freddie 6

Après avoir fait part de ses inquiétudes au médecin, un rendez-vous a été pris en vue d’examiner l’état du cœur de l’enfant.

Freddie 7

“Je voudrais simplement faire comprendre aux gens que cette maladie est grave et qu’elle peut durer près de six semaines avec divers symptômes”, explique la jeune femme en panique.

La maladie de Kawasaki : quels symptômes ?

Depuis quelques jours, les autorités sanitaires du monde entier tentent de comprendre s’il existe un lien entre la maladie de Kawasaki, un syndrome inflammatoire chez l’enfant et le Covid-19. Selon l’Inserm, cette maladie entraîne une inflammation de la paroi des vaisseaux sanguins, notamment ceux du muscle cardiaque, d’où la sévérité de la pathologie.

L’origine de la maladie reste incertaine mais on considère que la présence de certains virus dans l’organisme est responsable de son déclenchement. Certains enfants souffrant de la maladie de Kawasaki étaient infectés par le coronavirus, d’où le lien éventuel entre les deux affections. Les symptômes de la maladie comprennent :

– Une fièvre qui dure plus de trois jours
– Une éruption cutanée sur le corps ou dans la région de l’aine
– Un gonflement et une rougeur inhabituelle au niveau des paumes de main et des plantes de pied
– Une irritation des yeux associée à une rougeur inhabituelle
– Une irritation et une rougeur de la langue, des lèvres, de la gorge et de la bouche
– La présence de ganglions lymphatiques sur le cou
– Une diarrhée et des douleurs abdominales
– Des douleurs articulaires
– Des vomissements
– Une faiblesse généralisée et une irritabilité

Si votre enfant présente quelques symptômes, n’hésitez pas à en parler en urgence à son médecin traitant.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close