Une maman met en garde contre la maladie pieds-main-bouche (et comment l’éviter)

La maladie pieds-mains-bouche est une infection virale éruptive très contagieuse. Cette infection est très répandue chez les enfants en bas âge ou les bébés. Comment se manifeste-t-elle et comment s’en prémunir ?

Les enfants contractent le plus souvent la maladie pieds- main- bouche dans des lieux publics. Les parcs de jeux pour enfants, les crèches ou les cantines, sont véritablement des foyers infectieux. Cette maladie est causée par l’entérovirus Coxasckie A16.

Madelyn en aura fait la désagréable expérience, avec son fils Clark. Celui-ci s’est réveillé un matin avec une forte fièvre et présentait des éruptions cutanées rouges accompagnées de démangeaisons au niveau de la paume des mains et des pieds. Elle l’a immédiatement conduit chez le médecin qui lui a diagnostiqué la maladie pieds-main-bouche. Vu qu’aucun traitement médicamenteux ou de vaccin préventif n’existe contre le virus de la maladie main- pieds-bouche, la thérapie est donc uniquement symptomatique.

Symptômes de la maladie pieds- main- bouche

Les enfants d’une tranche d’âge inférieure à 10 ans sont le plus susceptibles de contracter cette maladie. Différents symptômes apparaissent tels que :

  • une légère fièvre,
  • des éruptions cutanées rouges et des cloques douloureuses sur les fesses, les mains, les pieds et la bouche,
  • de la fatigue
  • et une certaine irritabilité chez les tout-petits.

Beaucoup plus rarement, les adolescents et de temps en temps des adultes peuvent également contracter l’infection.

L’entérovirus Coxsackie est le plus souvent transmis :

  • par contact direct comme la transmission par les selles sur les mains,
  • par gouttelettes,
  • en toussant,
  • en se mouchant
  • par les postillons en parlant,

Mais également par des objets déjà contaminés tels que les jouets, serviettes ou poignées de portes. Mais aussi par le manque d’hygiène ou les aliments peu cuits.

Traitement rapide et naturel de l’infection

C’est un virus qui disparaîtra de lui-même et il n’y a aucun traitement médicamenteux ou de vaccin préventif existant contre le virus de la maladie, la thérapie est uniquement basée sur le traitement des symptômes et il y a plusieurs petits remèdes simples qu’il est possible de réaliser à la maison pour faciliter le processus de guérison.

  1. Cubes de glaçons à base d’eau de noix de coco

Les glaçons peuvent apaiser et soulager les plaies et les ampoules dans la bouche. En effet, l’ingestion d’aliments et de boissons peut être très douloureuse. L’eau de noix de coco est également pleine de potassium et d’électrolytes qui font des merveilles pour lutter contre la déshydratation !

  1. Bouillon d’os

Il est important de s’assurer que votre enfant mange des aliments très nutritifs lorsqu’il est malade pour aider à mieux combattre le virus. Le bouillon d’os est plein de collagène donnant au corps un coup de pouce nécessaire lorsqu’il s’agit de combattre une infection.

  1. Huile d’arbre à thé

Cette huile essentielle contient diverses propriétés antivirales, antiseptiques, antifongiques et antibactériennes pour aider à accélérer le processus de guérison et prévenir la propagation du virus. Cependant, l’huile d’arbre à thé doit obligatoirement être diluée dans une huile support et n’être administrée qu’aux enfants qui ont plus de 3 ans.

  1. Huile de noix de coco

Si vous appliquez de l’huile de noix de coco sur la peau, vous pourrez aisément favoriser la guérison des cloques. Elle contient des propriétés antimicrobiennes et antivirales qui apaisent les démangeaisons tour en enrayant la propagation de l’infection.

  1. Bain de sel d’Epsom

Le sel d’Epsom à base de sulphate de magnésium est tout indiqué pour soulager et accélérer le processus de guérison en apaisant la peau et en détoxifiant le corps. Il suffit de mettre une demi-tasse de ce sel dans le bain et d’y immerger l’enfant pendant 10 minutes, puis le rincer. Toutefois, nous déconseillons le sel d’Epsom aux enfants de moins de 6 ans.

  1. Eau salée 

Le sel rose de l’Himalaya aide à équilibrer les niveaux du pH pour soutenir un système immunitaire sain. Pour se débarrasser des irritants potentiels dans la bouche après avoir mangé, rincez-vous la bouche avec du sel et de l’eau.

Prévention

La prévention de la maladie pieds-mains-bouche, repose sur des mesures d’hygiène destinées à limiter le risque de contamination. Les mains doivent être soigneusement lavées, notamment après un passage aux toilettes. Un nettoyage des surfaces, des jouets et des objets à la portée des enfants malades est nécessaire afin de limiter la contamination. Dès leur plus jeune âge, apprenez à vos enfants les règles d’hygiène basique à adopter.

Lire aussi La maladie du pigeon peut s’attaquer à l’ensemble du système nerveux : Voici les symptômes et le traitement

Contenus sponsorisés