Une Maman gagne 3400 euros par mois grâce aux vidéos en faisant uniquement des pets

Pour certaines personnes, tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent. Emma Martin, une maman de 48 ans, vaque à une occupation étrangement lucrative qui lui permet de gagner une somme de près de 3400 euros par mois. Le secret de sa « richesse » ? vendre en ligne des vidéos d’elle-même en train d’évacuer des gaz. Découvrez les détails d’une vie singulière.

Emma Martin est le nom professionnel de cette femme qui exerce cette profession depuis plus de 20 ans. Exerçant le métier d’agent de voyage par le passé, la femme de 48 ans allume régulièrement sa webcam pour assouvir le fantasme de plusieurs visiteurs en quête de flatulences, comme relayé par le journal britannique, Daily Mail.

La femme s’inscrit dans la « petite » sphère des personnes ayant trouvé une niche qu’elles n’hésitent pas à exploiter. Par exemple, la maman qui gagne 115 euros de l’heure pour faire le ménage toute nue.

emmamartin
Emma Martin, 48 ans, se spécialise dans le « farting » – Source : Lad Bible

Une activité lucrative

Actuellement, Emma facture ses services à plus de 4 euros par mois pour ses abonnés, et le moins que l’on puisse dire, est que le succès est au rendez-vous. Si bien, qu’elle adopte un régime précis en vue d’améliorer ses performances.

Elle révèle : « Je mange beaucoup de salade, d’asperges et d’avocats. Je mange également beaucoup de plats mexicains ». Elle a également ajouté qu’elle est particulièrement friande de salade de chou mélangée à des haricots cuits.

Tandis que son mari est au courant de son activité, ce n’est pas le cas de ses enfants. Par conséquent, elle prend soin d’enregistrer ses vidéos uniquement quand sa famille n’est pas à la maison.

emmamartin1
Emma utilise le site OnlyFans – Source : Lad Bible

La plateforme qu’Emma utilise est le célèbre site web OnlyFans, sous le nom d’utilisateur @FartinTart. Plus que la performance live, elle vend également des vidéos à ses abonnés les plus fidèles via Clip4sale et PayPal. Des clips tarifés à 6 euros la minute.

Quant aux gains, sa page OnlyFans lui rapporte plus de 2000 euros tandis que ses vidéos personnalisées lui font gagner plus de 1500 euros. Cette plateforme fait partie des sources supplémentaires d’argent en ligne, que d’autres mères n’ont pas hésité à utiliser.

emmamartin2
Quand elle est seule chez elle, elle enregistre plusieurs vidéos érotiques – Source : Lad Bible

Elle explique que son audience se divise en deux catégories sociales bien distinctes, à savoir ce qu’elle appelle les « cols blancs » et les jeunes abonnés sur OnlyFans. « La moitié sont des cols blancs à la recherche de vidéos personnalisées dans lesquelles je dirai leur nom et ferai des choses qu’ils sont trop gênés à demander à leurs femmes » a-t-elle confié.

Auparavant, elle s’était même essayée à des séances en ligne de « domination financière », qui consiste à user de la colère pour exiger de l’argent à des clients soumis.

Un métier qu’elle exerce depuis très longtemps

Son compte OnlyFans est récent puisqu’il date de janvier 2021. Cependant, Emma s’affiche en ligne depuis si longtemps, que ses années de « camming » dépassent l’âge de certains de ses abonnés.

En 1999, alors qu’elle professait en tant qu’agent de voyage, elle cultivait le souhait d’investir dans une webcam. Très rapidement, elle gagnait près de 850 euros par semaine en s’exhibant pendant quelques heures seulement.

Constatant à quel point son activité était devenue lucrative, elle avait abandonné son emploi principal en 2005 pour se concentrer à plein-temps sur sa nouvelle source de revenu.

Une base de fans avides de flatulences

En raison de la pandémie, le site OnlyFans a connu une flambée de flux, ce qui a constitué une inestimable occasion pour Emma de réintégrer la scène fétiche. La réception était plus forte que jamais.

Au sein de l’espace d’Emma Martin, les abonnés ne sont jamais lésés en contenus érotiques quotidiennement publiés. 

Si cette pratique vous a étonné, sachez que des activités beaucoup plus ordinaires peuvent constituer d’insoupçonnables sources de revenus. On en veut pour preuve, la femme gagnant 60 euros de l’heure en faisant des câlins à des inconnus.

Eproctophilie. Un fétichisme sexuel parmi tant d’autres

Parmi tous les fantasmes qui existent, l’éproctophilie est rarement mentionnée. Comme le fait remarquer l’article de Terra Femina, ce fantasme du vent odorant serait lié tant à l’odeur qu’au bruit.

Les personnes à la recherche de ces types de sensations rares et fortes, seraient davantage attirées par le contexte que par le pet en lui-même. La personne qui l’émet attire d’autant plus l’autre.

Lire aussi Cette femme a souffert d’une intoxication pendant près de 10 ans à cause de son chauffage au gaz

Contenus sponsorisés