x

Une maman est inconsolable après le décès de son petit bébé

La mort d’un enfant est la preuve la plus dévastatrice qui soit. Le désenfantement peut être à l’origine de nombreux traumas inhérents à la perte de celui qui nous est le plus cher. Pour surmonter cette épreuve, les parents en deuil ont besoin de temps et de résilience. Ce couple a réussi à transcender cette adversité grâce à un heureux hasard. Accablés par la perte de leur enfant, ils ont pu être à nouveau parents d’un adorable nouveau-né. Récit d’un deuil qui connaître une issue pleine d’espoir relayé par nos confrères du site britannique The Daily Mail.

Cette histoire a des allures aigres-douces. Et pour cause, ces parents ont dû faire face à l’accablante perte de leur nouveau-né mort d’une terrible maladie. Dévastés par cette épreuve, les parents surmonteront ce moment difficile grâce à un nouvel heureux événement porteur de joie et d’espoir. A la mort de leur enfant à l’hôpital, ce couple trouvera du baume au cœur grâce à un petit être adorable qui saura panser leurs blessures. Un témoignage surréaliste qui apporte de la joie dans un univers parfois cruel.

Fonder une famille

Josh et Katie Butler rêvent depuis toujours d’être les heureux parents d’une famille nombreuse. Alors qu’elle cherchait dans les affaires de son époux, la femme est tombée sur la « liste de vœux » de son conjoint. Inscrite sur un petit bout de papier, sa volonté grandissante d’avoir « 13 enfants ». Après cela, les amoureux ont immédiatement décidé de concevoir et déclaré qu’ils voulaient deux bébés adoptifs et biologiques. Malheureusement, le destin aura prévu un autre sort pour eux. À la 20ème semaine de grossesse de leur premier enfant, Dewey, cet heureux évènement a pris un triste tournant.

Une maman est inconsolable après le décès de son petit bébé

Déformation congénitale

À seulement 39 semaines de grossesse, Katie a dû accoucher prématurément par césarienne, comme le rapporte The Daily Advertiser. Ensuite, le petit Dewie a été immédiatement conduit à l’unité de soins intensifs néonataux. A la naissance, les médecins ont signifié à la mère que son enfant avait le pied bot, une déformation congénitale très fréquente. Seulement, ce diagnostic allait être suivie de découvertes plus graves quant à la condition du bébé. « Au départ, il a été diagnostiqué d’un diabète. Mais les médecins ont ensuite remarqué que son 6ème et 10ème chromosomes étaient inversés. Certaines informations génétiques lui manquaient » a expliqué la mère.

Une mort subite

Lors d’une visite de routine, le bébé de 4 mois a dû être conduit au bloc opératoire pour une chirurgie cardiaque d’urgence. Malheureusement, cette intervention lui aura été fatale puisqu’il n’y aura pas survécu. Ce décès prématuré a brisé le cœur des parents affligés par cette perte douloureuse. Katie qui a toujours souhaité avoir des enfants a senti « un trou noir dans son cœur ». Seulement, ce décès ne l’aura pas découragé de la volonté d’avoir d’autres enfants. « J’ai confié toute ma peine à mon Seigneur en pleurant et lui disant que je voulais un autre bébé. Nous avons donné tout notre amour à Dewey et je voulais encore d’autres enfants à chérir » se souvient la mère. Son vœu ne tardera pas à être exaucé par un heureux hasard.

Une maman est inconsolable après le décès de son petit bébé

Une coïncidence heureuse

Une infirmière qui avait pris connaissance du deuil de Katie a immédiatement appelé. La professionnelle de la santé a relaté le cas du petit Braxton résidant à l’hôpital lors de cette conversation. Le couple a tout de suite souhaité rencontrer ce bébé qui souffrait d’une maladie aux poumons. Le nouveau-né avait été abandonné par sa mère qui ne pouvait subvenir à ses besoins.  « Cela a dû être une dure décision pour sa mère biologique. Je suis quand même reconnaissante qu’elle l’ait prise car nous pouvons l’aimer et prendre soin de lui » se réjouit la mère, heureuse à nouveau.

Une maman est inconsolable après le décès de son petit bébé

Une maman est inconsolable après le décès de son petit bébé

Surmonter le deuil d’un enfant : un processus long et douloureux

Le désenfantement est une adversité dévastatrice dont il peut être difficile de se sortir. Colère, sidération, marchandage, désespoir, autant d’émotions qui traversent l’esprit des parents tenaillés par cette douleur sans nom. Pour autant, cette épreuve n’est pas inéluctable. Se réapproprier sa vie est possible après un tel évènement avec un long chemin vers la résilience. Parler de cette perte, compter sur la solidarité des proches, accepter les phases du deuil, autant d’actions qui permettront de réinvestir son bonheur.

Contenus sponsorisés
Loading...