Une maman découvre d’énormes ampoules sous les pieds de son bébé et souhaite sensibiliser les autres parents

Avoir des enfants est une expérience incroyable, mais cela demande aussi beaucoup d’efforts et de sacrifices. Mais peu importe à quel point les parents peuvent aimer leurs enfants, ils ont besoin de quelques heures de repos de temps en temps. Cependant, laisser son enfant sous la protection d’une autre personne n’est pas toujours une bonne idée, comme le témoigne l’histoire de cette maman qui découvre des ampoules sur les pieds de son bébé après avoir été victime d’une maltraitance.

La maltraitance des enfants

Selon un sondage réalisé par l’association l’Enfant bleu, plus d’un français sur 10 admet avoir été victime de maltraitance de la part d’un adulte pendant l’enfance. La maltraitance des enfants est le terme générique désignant quatre types de mauvais traitements infligés aux enfants : la violence physique, la violence sexuelle, la violence psychologique et la négligence. 

Abus physique

L’abus physique est l’infliction non accidentelle d’une blessure physique à un enfant. L’agresseur est généralement un membre de la famille ou toute autre personne s’occupant de l’enfant. Une forme rare d’abus physique est le syndrome de Münchhausen par procuration, dans lequel une personne en garde d’un enfant, le plus souvent la mère, cherche l’attention en rendant l’enfant malade ou en le faisant paraitre malade.

Abus émotionnel

La violence psychologique consiste à rejeter, ignorer, critiquer, isoler ou terroriser l’enfant, ce qui a pour effet de dégrader son estime de soi. L’abus émotionnel s’exprime généralement par des attaques verbales impliquant le rejet, la recherche de bouc émissaire, la dépréciation, etc.

Abus sexuel 

Les psychologues définissent l’abus sexuel d’enfant comme toute activité avec un enfant, avant l’âge du consentement légal. Il comprend, entre autres, les contacts sexuels et la pénétration, persuader un enfant d’exposer ses organes sexuels et permettre à un enfant de voir de la pornographie. Dans la plupart des cas, l’enfant est apparenté ou connaît l’agresseur, et environ un agresseur sur cinq est lui-même mineur.

Négligence

L’incapacité à satisfaire les besoins fondamentaux d’un enfant, peut prendre plusieurs formes. La négligence physique est l’échec, au-delà des contraintes imposées par la pauvreté, à fournir une nourriture, des vêtements, un abri ou une supervision adéquate. La négligence affective est l’incapacité à satisfaire les besoins émotionnels normaux d’un enfant, ou avoir un comportement qui nuit au développement émotionnel et psychologique normal de l’enfant. Ne pas offrir une scolarité ou des soins médicaux appropriés est également considéré comme une négligence.

Parmi les cas de maltraitance, nous vous présentons l’histoire de cette maman qui a laissé son bébé sous la garde d’une baby-sitter, ce qu’elle va découvrir est horrible !

Un bébé en détresse

Cette maman a voulu prendre un peu de temps pour elle en laissant une baby-sitter prendre soin de son bébé pendant son absence. Cependant, à son retour à la maison après quelques heures, son bébé de six mois ne l’a pas accueilli avec le même sourire avec lequel elle l’avait quitté, mais bien au contraire !

Elle a constaté qu’Ismelda Ramos Mendoza, une baby-sitter de 36 ans, de Bladensburg, aux États-Unis, avait fait preuve de négligence envers sa fille.

Au moment où la maman a franchi la porte, elle sentait que quelque chose n’allait pas. En inspectant les pieds de son bébé, elle a constaté que la plante des pieds était couverte d’énormes ampoules.

Quand elle a demandé à Mendoza ce qui s’était passé, la baby-sitter a répondu qu’elle n’en avait aucune idée.

Une maman decouvre denormes ampoules sous les pieds de son bebe 1 1

La maman appelle la police

La mère a appelé de suite la police pour déposer une plainte pour maltraitance envers son enfant. Elle a ensuite emmené sa fille directement à l’hôpital, où l’étendue réelle de ses blessures a été clarifiée. Elle avait de graves brûlures aux deux pieds, comme si elles avaient été grillées.

Après l’arrestation de Mendoza, la police a découvert qu’elle s’était fâchée lorsque le bébé n’avait pas cessé de pleurer pendant qu’elle cuisinait. Mendoza avait alors mis les pieds du bébé dans la poêle avec l’huile de friture chaude comme punition, selon un journal américain.

La maman a été choquée et effondrée par la cruauté de cet acte envers sa fille, et se demandait comment on pouvait faire une chose pareil à un bébé sans aucune défense.

Savoir que des enfants innocents sont maltraités par des adultes est horrible et traumatisant. Cela est d’autant plus choquant quand on essaie de comprendre les motivations d’un adulte à s’attaquer à un bébé vulnérable. N’hésitez pas à partager cet article pour sensibiliser les gens autour de vous sur la maltraitance des enfants !

Lire aussi Des médecins débranchent un bébé de la machine qui le maintient en vie sans consulter les parents

Contenus sponsorisés