Une maman âgée de 72 ans est  » laissée pour morte par ses fils dans un lit trempé d’urine et des escarres jusqu’à l’os

Dans les moments les plus durs et les plus difficiles, on a besoin plus que jamais de nos proches à nos côtés. Mais malheureusement, l’humain n'est pas toujours pourvu de compassion et d'empathie. Dans ce témoignage poignant relayé par le Daily Mail, deux frères laissent leur vieille mère mourir sur un lit plein d’urine et de matières fécales.

À Sydney en Australie, Shirley Thompson, âgée de 72 ans a passé ses derniers jours dans des conditions déplorables.

La pauvre femme était morte d’une infection du sang. En effet, la vieille dame a été retrouvée avec des escarres et des plaies graves. En réalité, depuis la mort de son mari en 2012, Shirley était tombée très malade. Alitée, elle ne pouvait plus subvenir à ses besoins, seule. Ainsi, elle était incapable de bouger et dépendait de ses deux fils pour s’alimenter, se nettoyer et effectuer les gestes les plus anodins. L’aîné, Philipp Thompson, avait 43 ans et était agent de protection diplomatique de la police fédérale australienne. L’autre frère, David Thompson, avait 40 ans et était au chômage. Les deux hommes ont été accusés d’homicide involontaire. En effet, les frères savaient pertinemment que l’état de leur mère se détériorait jour après jour et l’ont laissé avec une plaie ouverte, sur un lit plein d’excréments et d’urine, pendant un mois.

David, le jeune frère, avait une chambre dans la maison de la défunte.

Il aurait appelé une ambulance pour signaler que sa mère était blessée au dos et ne parvenait plus à s’alimenter. Shirley a alors été transportée à l’hôpital Blacktown avant de mourir une semaine plus tard.

L’ambulancier présent sur les lieux, avait signalé qu’il y’avait un manque évident d’hygiène dans cette maison et que la chambre où la mère a été retrouvée était particulièrement sale. En effet, il a déclaré que la mère « était trempée dans l’urine et les matières fécales ».

En outre, les médecins ont trouvé des ecchymoses et des blessures graves sur le corps de la défunte. De plus, Shirley avait une plaie ouverte remplie de matières fécales.

Lorsque les autorités ont interrogé les fils concernant l’état de santé de leur mère, ces derniers ont assuré qu’elle refusait catégoriquement de voir des médecins.

En effet, David Thompson aurait déclaré « je l’aime et je ne veux pas la contrarier de quelque manière que ce soit ».

Empoisonnement par le sang ou septicémie, une infection parfois mortelle

Selon des estimations faites par l’Institut Pasteur, une personne dans le monde meurt de septicémie toutes les 5 secondes.

La septicémie est une infection bactérienne très grave qui implique une circulation de certains organismes pathogènes dans le sang. Suite à la présence de bactéries dans le sang, une inflammation importante peut survenir. Le risque de développer cette infection est élevé lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies. Ainsi, l’organisme ne parvient plus à lutter contre les bactéries et celles-ci s’accumulent de façon excessive.

Parmi les personnes à risque, on retrouve :

– Les personnes âgées

– Les femmes après l’accouchement

– Les personnes qui présentent un déficit immunitaire dû à une maladie telle que le cancer, le diabète, la cirrhose ou le Sida

– Les personnes sous corticoïdes

– Les personnes qui subissent des chimiothérapies

Les symptômes de cette infection incluent une fatigue, des frissons, une fièvre, des sueurs et une confusion mentale. Néanmoins, seule une analyse sanguine peut détecter cette infection bactérienne.

Lorsque l’infection s’aggrave, la personne peut souffrir d’une chute dangereuse de la pression artérielle. Dans ce cas, les organes ne reçoivent plus assez de sang et peuvent manquer d’oxygène, ce qui met en péril la vie de l’individu.

Pour traiter efficacement la maladie, il est nécessaire d’aller à l’hôpital dès les premiers symptômes de l’infection. En effet, les bactéries se développent très rapidement et plus vite sera mis en place le traitement, plus le patient aura de chances de s’en sortir.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close