Une maman affirme que les parents ne devraient pas toucher leurs enfants sans leur consentement

Il y a parfois des recommandations qui nous laissent perplexes comme celle faite par cette maman et qui a été relayée par nos confrères du Mirror. Cette maman affirme que les parents ne devraient pas changer les couches de leurs enfants sans leur consentement. Cette suggestion paraît étrange quand des bébés ne peuvent pas exprimer leur accord ou leur désaccord mais nous pouvons essayer de voir plus loin. En avertissant sa progéniture de nos actes dès la naissance on peut plus vite leur apprendre la notion de consentement.

Selon l’American Pregnancy Association il est recommandé de changer les couches d’un bébé toutes les deux à trois heures. Cette règle est suivie par la majorité des parents dans le monde parce qu’elle est logique.

Mais pour cette maman, le consentement est une notion fondamentale au point qu’elle souhaite le consentement de bébé avant de lui mettre ou de lui changer sa couche. Cela va un peu loin, n’est-ce pas ?

Certains parents prennent des dispositions un peu tirées par les cheveux. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cette maman a des idées un peu surprenantes, idées qu’elle n’est pas la seule à avoir puisque Deanne Carson, une spécialiste en éducation sexuelle a elle aussi.

Cette maman répond au nom de Lottie Daley et elle explique aux téléspectateurs qu’elle avertit toujours son bébé avant de changer sa couche. « This Morning », un talk-show où l’on parlait ce jour-là du sujet du consentement de l’enfant, a été le théâtre de propos quelque peu exubérants. Lottie Daley raconte :

« Lorsque vous commencez à apprendre des choses à propos de l’autonomie corporelle et du consentement des enfants et leur apprentissage de celui-ci lorsqu’ils sont un peu plus grands, vous vous dites que nous devrions adopter ce comportement dès la naissance, en faisant savoir à bébé par exemple que vous changez sa couche » Une façon d’inculquer la notion de consentement dès les premiers jours de bébé. Toutefois, il n’est pas sûr que celui-ci se rappelle des leçons données d’une bonne intention par cette maman très précautionneuse.

Toujours demander la permission avant de toucher

La démarche est plutôt saine car le consentement des enfants est un apprentissage fondamental mais la maman est sans nul doute allée trop loin. Toutefois, Lottie Daley nuance. Pour elle, il ne s’agit pas d’attendre que  l’enfant puisse dire oui ou non, d’ailleurs il ne peut pas le faire puisqu’il est encore bébé. Mais c’est une façon de lui apprendre que son corps lui appartient et que les autres devraient toujours demander la permission avant de le toucher. » Il faut donc être interactif avec l’enfant et toujours lui expliquer ce que vous comptez faire comme marque de respect.

Lottie Daley est maman de trois enfants et elle a révélé qu’elle demandait toujours l’avis de ses enfants plus âgés avant de les laver ou de les chatouiller. Des précautions plutôt insolites mais qui peuvent ouvrir de nouvelles pistes quant au consentement de l’enfant.  Il s’agit en fait respecter l’intimité de ses enfants et de leur apprendre à préserver leur corps. Elle raconte :

« Quand je lave mes filles qui sont un peu plus âgées, elles ont cinq et sept ans, quand je dois laver leurs fesses je leur dis : « Est-ce que maman peut te laver les fesses ? » Parce que vous savez parfois je dois le faire ! Elles répondent par « oui » ou « non » et dans ce dernier cas, elles doivent le faire par elles-mêmes.  Pour ses filles la leçon semble être assimilée au vu de leurs remarques. Celles-ci ont déclaré être d’accord pour que leur maman les chatouille et les touche mais auraient peur s’il s’agissait d’un étranger. Les initiatives de Lottie Daley n’ont donc pas été infructueuses. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close