Une maman a partagé les photos dévastatrices de son petit bébé mort-né pour avertir les autres mamans

La naissance d’un bébé mort-né peut survenir d’une façon dramatique. Dans des cas extrêmes, elle peut se produire dans le ventre de la maman ou juste après sa naissance. Cela engendre une souffrance douloureuse pour les mamans qui doivent faire leur deuil et qui n’ont pas pu goûter aux joies de la maternité. C’est l’histoire déchirante d’une maman en deuil qui a accouché d’un bébé mort-né, un témoignage triste qui nous est relayé par nos confrères du Mirror.

Une maman Kristy, en deuil, partage courageusement les photos de son petit garçon Kaycen, mort-né et avertit toutes les mamans d’être à l’écoute de leur corps durant la grossesse et de se faire entendre par les médecins quels que soient les problèmes rencontrés.

Instinct maternel développé durant la grossesse :

Kristy Watson, vivant en Australie, vit un chagrin inconsolable, après avoir donné naissance à un bébé mort-né, dont le cœur a cessé de battre à 32 semaines. La jeune maman a partagé des photos déchirantes, en expliquant que malgré ses 3 fausses couches difficiles, sa grossesse a été une expérience inoubliable.

Arrivée à sa 26ème semaine, Kitty a pressenti que quelque chose n’allait pas. Elle avait les pieds, les mains et le visage enflés, des maux de tête atroces et qui duraient plusieurs semaines, une vision floue, la tension artérielle qui montait et descendait. Elle a compris que ces signes n’étaient pas des symptômes normaux d’une grossesse et qu’il fallait à tout prix, voir un médecin.

Détection de la maladie pré-éclampsie :

Malgré plusieurs tentatives de rencontres avec des médecins, ces derniers affirmaient que c’était normal et renvoyaient Kitty chez elle. Après 32 semaines de grossesse, le corps médical a expliqué à la maman que c’étaient les signes de la pré-éclampsie et que, malheureusement, son bébé n’avait plus de battements de cœur. Cette maladie se caractérisait par l’association d’une hypertension artérielle, d’une protéinurie et d’une prise de poids avec œdèmes.

3 jours plus tard, Kitty a subi un travail de 12 heures avant de pouvoir enfin tenir son bébé sans vie, qu’elle a appelé Kaycen. Elle l’a baigné, l’a revêtu de ses vêtements et l’a étendu dans un lit entouré de peluches.

bebe maladie pre-éclampsie

Avertissement bouleversant à toutes les futures mamans :

En publiant les photos de son bébé mort-né, c’est avec beaucoup de courage que la maman en deuil, avertit toutes les mères d’être à l’écoute de leurs corps et de suivre leur instinct maternel. Si au moindre doute, des signes anormaux ou des douleurs surviennent, il faut directement aller voir des médecins en urgence.

Et une fois à l’hôpital, Kitty affirme qu’il faut se battre, s’imposer pour qu’ils puissent consulter, surveiller de près la santé du nourrisson à l’intérieur de l’utérus et de la maman, surtout que le corps médical devrait apporter des réponses exactes aux questions et prévenir tout risque de complication.

cerceuil bebe mort-né

Symptômes de cette maladie mortelle :

En France, ce syndrome est une cause majeure de retard de croissance intra-utérine. C’est aussi, la 2ème cause de décès maternels (environ 20 décès par an), après les hémorragies de la délivrance, et touche 40 000 femmes enceintes par an.

En effet, la pré-éclampsie est une maladie de grossesse qui se traduit par une hypertension artérielle et une protéinurie, une maladie affectant les femmes enceintes au cours de la seconde moitié de leur grossesse ou peu après l’accouchement.

Les symptômes qui alertent sont :

  • Maux de tête
  • Douleurs abdominales
  • Nausées et vomissements
  • Gonflement des pieds, des chevilles, du visage et des mains, causé par la rétention d’eau
  • Troubles de la vision
  • Hypersensibilisation à la lumière
  • Tâches lumineuses qui apparaissent en fermant les yeux
  • Prise de poids rapide
  • Tension anormalement élevée
  • Trop de protéines dans les urines

Enfin, il est important de consulter rapidement un médecin dès que la maman ressent ces signes, étant donné qu’ils ressemblent aux symptômes normaux d’une grossesse. Il procédera à une prise de la tension et à une protéinurie sur 24 heures dans les urines pour détecter la pré-éclampsie et sauver à temps le bébé et la maman.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close