x

Une jeune chasseuse se suicide et beaucoup de gens saluent sa mort

Opinion

En terme de harcèlement psychologique, la montée en flèche des moyens technologiques censés faciliter nos vies a par la même occasion créé une autre forme de persécution. En effet, le cyber harcèlement qui donne « le feu vert » aux persécuteurs de blesser autrui sans pour autant encourir le risque d’être punis de quelque manière que ce soit, constitue un outil de taille pour le tourmenteur qui est en parfaite sécurité derrière un écran. Melania Capitan, en a fait les frais selon le récit exposé par The Sun.

Cette passionnée de chasse ayant subi des menaces quant à la pratique de son loisir favori, a mis fin à ses jours. Il n’est toutefois pas déterminé si son acte ait été motivé ou non par ces harcèlements ni s’ils ont partiellement contribué à son suicide.

Melania Capitan est une bloggeuse passionnée de chasse et elle s’en exprime par le biais des réseaux sociaux où elle y présente ses butins. Cette jeune femme de 27 ans a mis fin à ses jours mais les motifs véritables de son acte ne sont pas éludés. Les persécutions perpétrées par des défenseurs de la cause animale en seraient peut être pour quelque chose.

Melania Capitan

Une chasseuse dans le viseur de persécuteurs virtuels

Pendant plusieurs années, cette fan de chasse aurait été prise pour cible dans les réseaux sociaux par des internautes aux viles intentions. Des manifestations haineuses dans les commentaires qui prennent parfois des formes démesurées, en particulier ceux qui suggèrent qu’elle devrait être violemment battue.

Melania Capitan 1

Réactions

Une plainte pénale a été déposée auprès du procureur général du pays par le président de la Fédération espagnole de chasse qui dénonce les propos ignominieux des internautes envers la jeune regrettée. Selon ce dernier, la raison qui a poussé la chasseuse à se donner la mort n’est ni plus ni moins que les attaques des partisans animaliers.

Par ailleurs, en terme de lois, le président a déclaré dans sa plainte que l’Espagne accorde le droit à la chasse. Ainsi, les persécuteurs en question se sont mis dans une position de violeurs de la loi.

Depuis sa mort, de nombreuses personnes ont sollicité que la loi soit modifiée de telle sorte à ce qu’il ne soit plus permis d’intimider qui que ce soit en ligne. Auquel cas, l’acte serait considéré comme un « crime de haine ».

Les ripostes de la jeune femme

Melania a été retrouvée morte à son domicile accompagnée d’une note de suicide. Avant ce drame, la jeune espagnole exhibait régulièrement les images de ses trophées. Des cerfs, des lapins ou du gibier.

Ne manquant pas de ténacité, elle n’hésitait pas à exprimer son adoration envers la chasse qu’elle décrivait ainsi, « comme l’amour, comme manger ou dormir ».

« Je ne trouve aucune explication qui justifie que vous me traitiez d’assassine. Si vous voulez manger des poireaux ou du céleri, faites-vous plaisir. Si nous voulons consommer du gibier, nous le faisons. Laissez-nous mener la vie à notre manière car dans ce pays et pour le moment, cette activité est légale » a commenté la promotrice de la chasse auprès des jeunes femmes.

Melania Capitan 2

« La situation est devenue insoutenable »

Pas moins de 3000 commentaires blessants ont été envoyés à Melania, ce qui témoignait de la sensibilité de sa situation. Face à cette pression qui a duré deux ans, elle a déclaré que la situation était devenue insoutenable.

Melania Capitan 3

Voici quelques-uns des commentaires qu’elle a reçu : « Nous allons vous faire taire avec une balle dans le front », « J’espère que quelqu’un vous battra violemment jusqu’à vous laisser quatre mois dans le coma »

Melania Capitan 4

Hommages

À l’occasion d’un hommage à la regrettée, ses amis ont déploré sa perte. « C’était une femme très courageuse » a affirmé l’un d’eux, « Je la connaissais depuis des années. C’était une personne extraordinaire. Ce qui s’est passé est inexplicable » a ajouté un autre.

Le cyberharcèlement, comment le contrer ?

En cas d’exposition à des menaces virtuelles, le site Le Parisien a exposé les mesures nécessaires pour s’y préparer :

– Veiller à ne pas dévoiler d’informations ou images trop intimes
– Signaler les contenus choquants (images ou commentaires)
– Ne pas répondre aux insultes ou provocations, ni tenter de se venger
– Ne pas « jouer le jeu » des internautes moqueurs. Ne pas les encourager par des « likes » ou par des commentaires de complicité non plus.
– Protéger ses comptes en ligne avec des mots de passe sécurisés
– Passer ses profils en mode « privé » sur les réseaux sociaux.
– Masquer sa webcam lorsqu’on ne l’utilise pas

Contenus sponsorisés
Loading...