Une infirmière qui a perdu ses deux jambes et son bras à cause d’une septicémie après une toux est retrouvée morte par son mari

Se retrouver du jour au lendemain privé de ses pleines capacités motrices peut être une épreuve particulièrement pénible. C’est ce qui est arrivé à Jayne Carpenter, une infirmière américaine âgée de 53 ans. Suite à une septicémie, la cinquantenaire a été amputée d’un bras et perdu l’usage de ses jambes. Quatre ans plus tard, elle a été retrouvée pendue par son mari. 

Un accident ou une maladie peuvent condamner à jamais la vie d’une personne. Lorsqu’une telle tragédie provoque l’amputation d’un membre de la victime, surmonter cette épreuve peut être très difficile et nécessite l’accompagnement et le soutien de différents professionnels de santé. Si certaines personnes finissement par vivre avec leur handicap, pour d’autres, le choc émotionnel est tel qu’elles n’arrivent jamais à accepter cette nouvelle condition physique et la dépression qui s’en suit peut mener à de véritables drames.

Après s’être battue pendant de nombreuses années, Jayne Carpenter disait ne plus supporter sa qualité de vie et a décidé de mettre fin à sa vie laissant derrière elle un mari éploré, comme le rapporte le tabloïde britannique Mirror.

Jane a perdu l’usage de ses jambes et de son bras suite à une septicémie

Jayne Carpenter était infirmière. Après avoir souffert d’une toux chronique, elle a découvert qu’elle souffrait d’une septicémie. Une infection grave qui se propage dans l’organisme par voie sanguine, provoquée par la présence de bactéries dans le sang. Lorsque celle-ci entraine des nécroses ou des gangrènes, elle peut conduire à des amputations. Un papa a d’ailleurs failli mourir de septicémie après s’être rongé les ongles. C’est ce qui est arrivé à Jayne. A cause de la maladie, elle a été amputé de ses deux jambes et de son bras gauche.

jayne

Jayne a perdu ses deux jambes et un bras à cause d’une septicémie Source : Mirror

Jayne prévoyait de subir une ostéo-intégration

Courageuse, Jane a décidé de se battre. Elle et son mari ont donc décidé d’ouvrir une cagnotte en ligne et de collecter des fonds afin de financer une ostéo-intégration, une opération chirurgicale dont le coût s’élevait à plus de 300 000 euros. Grâce à la générosité des autres, Jayne a réussi à collecter plus de 20 000 euros.

Rob, la mari Jayne, a découvert le corps de sa femme en rentrant à la maison

Rob raconte que sa femme l’a appelé pour lui demander de rentrer à la maison pour récupérer le chien. Déconcerté, l’homme a pris la route en direction de leur domicile sans se douter de la scène effroyable qu’il s’apprêtait à découvrir. En ouvrant la porte, Rob a découvert le corps de sa femme pendu dans l’escalier. Le mari éploré raconte que malgré tous ses efforts, Jayne avait du mal à supporter sa condition. Elle a donc fini par commettre l’irréparable.

jayne1

Jayne et Rob avant la maladie Source : Mirror

Jayne a eu beaucoup de mal à accepter sa situation

Selon les témoignages de ses proches, Jayne souffrait de ne plus avoir la même qualité de vie. La septicémie, une maladie responsable d’un décès sur cinq dans le monde, a complètement bouleversé son existence. Lorsqu’elle a été amputée de ses jambes, sa première réaction a été de demander à son mari de la quitter s’il le souhaitait. Si pour ce dernier l’idée d’abandonner sa femme était inenvisageable, Jayne ne parvenait pas à passer au-delà du choc. Un sentiment qu’elle a exprimé à l’occasion de la Journée mondiale de la septicémie en 2019, un an avant son décès. Elle voulait, à travers son discours, sensibiliser à sa maladie et expliquer à quel point cela a véritablement changé sa vie.

jayne2

Jayne et Rob son époux Source : Mirror

Vivre avec un handicap : des défis au quotidien

Pour Jayne, il y a eu un avant et un après la maladie. Comme pour beaucoup de personnes qui vivent cette situation pénible, l’impression d’avoir été privé de sa vie d’avant est une épreuve difficile à surmonter. Se retrouver subitement dans une situation de handicap constitue un véritable challenge au quotidien. Pour parvenir à accepter sa nouvelle condition physique, le rôle de l’entourage est d’une importance capitale. Cela prend du temps, mais avec le soutien de ses proches à l’accompagnement des professionnels de santé, il est possible de réussir à se réapproprier sa vie. A l’instar de cette femme, qui malgré son handicap, décide de poser en lingerie afin de prouver que tous les corps sont beaux.

Lire aussi Cette jeune fille de 19 ans qui se marie avec un homme de 89 ans se vante parce qu’elle recevra seule son héritage

Contenus sponsorisés