Une garderie écrit un message sur le ventre d’un bébé pour faire honte à sa mère

Tout parent est plus ou moins nerveux lorsqu’il dépose sa progéniture à la garderie, surtout pour la première fois. Généralement, ces derniers ne quittent presque pas des yeux leur enfant à partir de la naissance, le laisser à la garderie est donc la véritable première séparation. Pour cette maman, cette expérience ne s’est toutefois pas passée comme prévu. En récupérant son fils de l’établissement, elle découvre avec stupéfaction un message marqué au feutre sur son ventre. Découvrez le récit de cette histoire relayée par nos confrères du journal britannique Metro.

Heather Chisum est une jeune femme de 23 ans et la fière maman de Milo. Les deux habitent à Sanibel Island aux États-Unis dans l’état de Floride. Après avoir récupéré son petit garçon de la garderie, Heather découvre avec horreur un message écrit sur son estomac.

Une histoire de couche

La garderie où Heather a choisi de laisser son petit Milo utilise un système de rapport. Cela signifie que les employés laissent un petit papier dans le panier repas de l’enfant pour communiquer avec les parents, notamment lorsque leur enfant n’a plus de couches et pour que ceux-ci puissent réapprovisionner l’école.

Vivant seule avec un emploi à temps plein et ayant à charge deux enfants en bas âge, Heather n’aurait pas pensé à vérifier le rapport du jeune Milo ce jour là, où un employé de la garderie aurait effectivement demandé des couches à la maman. C’est le lendemain de l’écriture du rapport, en récupérant son enfant, que Heather découvre un message qui ne manquera pas de susciter sa stupéfaction.
Une garderie écrit un message sur le ventre d'un bébé pour faire honte à sa mère

L’indignation de la maman

L’employé en question aurait écrit au feutre sur le ventre même du jeune garçon: «  Maman je n’ai plus de couches, lis mon rapport s’il te plaît ». D’abord choquée, l’incompréhension de Heather laisse rapidement place à de la colère. Ce ne serait pas la première fois que l’on écrit sur son jeune garçon, « cela est arrivé quelques mois plus tôt » a-t-elle déclaré.

En proie à l’incompréhension, Heather aurait confié sur les réseaux qu’elle venait récupérer Milo chaque jour et qu’elle prenait le temps de discuter avec les employés. Personne n’aurait mentionné le besoin de couches pour son enfant.

Une garderie écrit un message sur le ventre d'un bébé pour faire honte à sa mère

Suite à cette affaire, la réaction de la direction de la garderie a été sans appel : le coupable a immédiatement été mis à la porte et un rappel a été émis stipulant que ce genre d’acte est inadmissible dans un tel établissement.

Malgré ces dispositions, tout cela ne sera pas suffisant pour Heather qui a décidé de retirer Milo de cette garderie.

L’humiliation, le silence des enfants

L’humiliation est un rabaissement qui conduit à un état d’impuissance ou de soumission. Ce genre de comportement entraîne la plupart du temps un sentiment de honte chez la victime, un état dans lequel on a du mal à partager son mal psychologique. C’est pour cette raison et beaucoup d’autres, que lorsqu’un enfant est humilié, il n’arrive pas à s’ouvrir à ses parents et à demander de l’aide selon Jessica Morton, assistante à la faculté de psychologie de l’UCL et interviewée par rtbf.

Heather a eu la chance de découvrir ce que son enfant a subi assez rapidement, ce n’est malheureusement pas toujours le cas, surtout pour les humiliations qui sont subies par les enfants à l’école. Celles-ci peuvent avoir des séquelles psychologiques graves sur un enfant. Dépression, anxiété, mal être, autant de conséquences qui peuvent nuire à son épanouissement.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close