x

Une fillette de 6 ans diagnostiquée avec un cancer pour la deuxième fois : voici les symptômes qu’elle a eu

Un an après avoir réussi à vaincre son premier cancer, une petite fille de 6 ans se bat à nouveau contre la maladie. Son diagnostic : un épendymome anaplasique de grade III. Une tumeur qui peut se manifester dans le cerveau ou la moelle épinière et est considérée potentiellement mortelle. Interrogée par le magazine People, la mère de la fillette revient sur son parcours difficile et l’annonce choc qui a ébranlé leur famille. 

Elle s’appelle Alayna Rodriguez et a mené un combat de taille avant même de souffler sa sixième bougie. En effet, c’est à l’âge de 4 ans que la petite fille a été diagnostiquée pour la première fois de ce cancer qui peut toucher les enfants. Malgré des pronostics incertains, elle a réussi à surmonter la maladie après deux années de lutte acharnée. Mais c’était sans compter sur une récidive qui a pris de court ses parents.

alena

Diagnostiquée d’un cancer à 4 ans – Source : Fox26 News

Un premier combat à l’âge de 4 ans

Alayna Rodriguez est une petite fille originaire de Californie et une véritable fan de Disney, révèle People. Mais son enfance sera semée d’embûches car à 4 ans à peine, elle est diagnostiquée d’un épendymome anaplasique de grade III. Selon le National Institute of Health (NIH), ce type de tumeur est considéré rare et affecte le système nerveux central ainsi que la moelle épinière. La maladie est également considérée comme potentiellement mortelle en raison de sa propagation rapide.

alena1

Le cancer est revenu – Source: Famille Rodriguez/GoFundMe

Un an de répit avant la récidive

Suite à son traitement, Alayna a réussi à vaincre son cancer. Au total, ce sont deux années de sa vie qu’elle a passé à combattre la maladie, avant que les médecins ne lui révèlent qu’elle était finalement guérie. “Alayna est notre magnifique princesse, c’est notre soleil”, indique sa maman, Eugenia, fière du courage de sa petite fille et de sa résilience face à cette épreuve. Mais la famille a reçu un coup dévastateur lorsque des effets secondaires de son traitement ont commencé à se manifester quelques mois plus tard. Alayna a dû être opérée en urgence. Elle a ainsi été transférée à une unité de soins intensifs pédiatriques, avant de rentrer chez elle à l’aide d’une ambulance aérienne.

alena2

Alayna a été transportée à l’aide d’une ambulance aérienne – Source : Eugenia Rodriguez/PeopleCourtesy: Eugenia Rodriguez

Après l’avoir examinée, les médecins ont découvert que le cancer de la petite fille était revenu et que des métastases s’étaient développées dans son cerveau. C’est ainsi que le combat a repris de plus belle.
“Des années extrêmement difficiles”

Pour la famille Rodriguez, ces dernières années n’ont pas été de tout repos et ont représenté une véritable épreuve qui se poursuit encore. Alors que les parents pouvaient compter sur deux salaires, seul l’un d’entre eux travaille aujourd’hui, ce qui complique encore plus le paiement des frais des traitements d’Alayna. Pour cette raison, ils espèrent réussir à collecter des fonds via une plateforme de financement participatif.

alena3

Alayna lors de son premier diagnostic – Source : Fox26 News

“On veut rester positifs”, indique sa maman, qui tente de se montrer optimiste en essayant de “tirer le meilleur de cette situation”. Mais à l’heure où le futur et le sort de leur petite fille sont encore incertains, la famille souhaite que le parcours d’Alayna sensibilise sur les expériences vécues par de nombreux parents lorsqu’un enfant est diagnostiqué d’un cancer.

Quels sont les symptômes d’un épendymome anaplasique ?

L’épendymome anaplasique est une forme d’épendymome, à savoir une tumeur qui se forme lorsque les cellules dans le système nerveux central commencent à se multiplier rapidement. On parle d’épendymome anaplasique si ces cellules grandissent très vite et ont une forme fortement inhabituelle.  

Selon une publication du NIH, les symptômes d’un épendymome anaplasique diffèrent généralement selon l’âge du patient et la localisation de la tumeur. Ceux qui apparaissent dans le cerveau seraient plus courants chez les enfants, tandis qu’ils affectent plus communément la moelle épinière chez les adultes.

Lorsque l’épendymome se manifeste dans le cerveau, les symptômes impliquent :

  • Des nausées
  • Des maux de tête
  • Des vomissements
  • Une léthargie
  • Des convulsions
  • Des variations dans la réflexion ou la concentration
  • Un nystagmus, à savoir un mouvement involontaire des yeux

Si l’épendymome touche la moelle épinière, le NIH cite parmi les signes possibles :

  • Une paralysie
  • Une faiblesse
  • Une raideur au cou
  • Une perte des réflexes
  • Des douleurs
  • Des changements sensoriels

Généralement, les symptômes des épendymomes se manifestent pendant 3 à 6 mois chez les personnes atteintes avant qu’elles ne soient diagnostiquées d’une tumeur, indique le NIH.

Contenus sponsorisés
Loading...