Une fille qui avait jusqu’à 300 crises d’épilepsie par jour est guérie grâce à l’huile de cannabis

Une fille qui avait jusqu’à 300 crises d’épilepsie par jour est guérie grâce à l’huile de cannabis


cannabis

Les crises d’épilepsie sont nombreuses et n’importe qui pourrait éventuellement avoir une crise à un moment de sa vie. Néanmoins, être atteint d’épilepsie est différent, c’est un trouble du système nerveux central dans lequel l’activité cérébrale devient anormale, provoquant des convulsions, et parfois une perte de conscience. Relayée par nos confrères du daily mail, découvrez l’histoire étonnante de cette fille qui avait jusqu’à 300 crises par jour et qui n’en a presque plus grâce à l’huile de cannabis.

Tout le monde peut développer l’épilepsie, la maladie affecte les hommes et les femmes de toutes les origines et de tous les âges. Les symptômes peuvent varier considérablement, mais avoir une seule crise ne signifie pas que vous souffrez d’épilepsie. En effet, une personne reçoit un diagnostic d’épilepsie si elle fait au moins deux crises non provoquées.  Le terme « non provoquées » désignant des crises qui n’ont pas été causées par une maladie maligne, une fièvre ou un traumatisme crânien.

Teagan Appleby, une jeune fille atteinte d’une épilepsie sévère n’a presque plus de crise grâce à l’huile de cannabis

Teagan Appleby, une petite fille de 9 ans, est née avec le syndrome du chromosome 15 isodicentrique. Un trouble rare du chromosome, qui, à l’âge de quatre ans, lui a valu un diagnostic d’épilepsie sévère appartenant au groupe spécifiquement pédiatrique des « encéphalopathies épileptiques » : Le syndrome de Lennox Gastaut.

Cannabis

L’état de santé de la jeune fille était devenu si grave qu’elle ne pouvait plus se nourrir et devait par conséquent être plongée dans un coma artificiel après avoir eu cinq crises en l’espace de huit jours l’été dernier.

Cannabis

Emma Appleby, la maman de Teagan a déclaré : « La situation a vraiment empiré très rapidement. Elle faisait des crises tous les jours, et cela pouvait aller jusqu’à 300 crises par jour. Elle a perdu toutes ses capacités, pourtant, avant de souffrir d’épilepsie, elle pouvait courir dans le jardin et se nourrir, mais à cause de la maladie, elle est devenue complétement dépendante et avait besoin de quelqu’un pour s’occuper d’elle constamment. »

Afin d’aider sa fille, Mme Applebby a lancé une campagne de financement dans le but d’envoyer Teagan au canada pour un processus de soins au THC. Ce dernier étant le composé psychoactif du cannabis responsable de ses effets pharmacologiques chez l’homme.

L’huile de cannabis ayant été légalisée en Angleterre, en Ecosse et au pays de Galles depuis le 1er novembre,  Emma affirme que Teagan a reçu de l’Epidiolex, un médicament qui contient du cannabidiol, un composé du cannabis, mais pas de THC. Mme Applebby ignore la raison pour laquelle sa fille n’a pas reçu de médicament contenant du THC, néanmoins, l’Epidiolex était suffisant pour faire cesser ses crises pendant la journée.

Cannabis

Aussi,  même si le médicament a suffi pour contrôler ses crises en journée, elles survenaient néanmoins, la nuit. Mais selon sa maman, pour une rémission optimale, Teagan aurait besoin d’une prescription de médicaments dérivés du cannabis et contenant du THC, elle a déclaré : « Lorsque vous avez un enfant qui fait des crises d’épilepsie 300 fois par jour, vous êtes heureux même s’il s’agit d’une diminution de 50%. Tout ce que je souhaite, c’est une meilleure qualité de vie pour Teagan car je suis déchirée de la voir souffrir autant. C’était une enfant heureuse et très affectueuse (…) Cela pourrait être une toute nouvelle vie pour elle, elle pourrait être comme un tout nouvel enfant. »

Bien que légalisée, il n’existe aucun guide pour prescrire l’huile de cannabis et les médecins hésitent encore à l’ordonner. De plus, peu de temps après sa légalisation, elle n’est pas encore largement commercialisée dans les pharmacies du Royaume-Uni.

Le syndrome de Lennox Gastaut            

Le syndrome de Lennox Gastaut est un syndrome épileptique causant des crises d’absences toniques (qui ne se produisent que la nuit et provoquent un raidissement des membres) et atypiques (regards vacants ou vides) généralement difficiles à contrôler et une déficience intellectuelle. Selon les statistiques de l’hôpital de Floride, il représente 4% des cas d’épilepsie chez les enfants. Ce syndrome affecte des enfants entre l’âge de 2 à 6 ans et engendre dans la plupart des cas une régression psychomotrice.

Les causes du syndrome de Lennox Gastaut

Selon AboutKidsHealth, les enfants atteints de ce syndrome ont pour la plupart des antécédents familiaux d’épilepsie, même si aucun élément direct n’incrimine l’hérédité dans cette pathologie.

Cependant, d’autres facteurs peuvent être à l’origine de cette maladie :

·        Troubles dégénératifs du système nerveux

·        Une malformation cérébrale

·        Une blessure au cerveau survenue avant ou après la naissance

·        Une infection du système nerveux central.


Loading...