x

Une fille handicapée qui a été vendue à un gang est sauvée par un touriste

On parle de traite des enfants lorsque ceux-ci sont retirés de la sécurité de leur foyer pour ensuite être exploités. Les victimes sont alors souvent contraintes à travailler dans des ateliers clandestins, sur des chantiers, en tant que domestiques ou sont forcées à mendier dans les rues. Certaines pouvant même être obligées à travailler dans des maisons closes ou des clubs de strip-tease. Bien que l’ampleur du phénomène demeure encore mal connue, l’Organisation Internationale du Travail estime que chaque année, 1,2 millions d’enfants sont victimes de ce trafic. C’est le cas d’une petite fille handicapée qui a été vendue à un gang par sa mère. Cette histoire révoltante a été relayée par nos confrères du Daily Mail.

La traite des enfants est une forme abjecte d’esclavage qui perdure. Celle-ci est généralement liée à une demande de main-d’œuvre bon marché, en particulier dans les pays où les conditions de travail sont médiocres. Ainsi, les enfants peuvent être exposés à de nombreuses situations dangereuses voire illégales : travail domestique, exploitation sexuelle ou prostitution, trafic de drogue, enfants soldats etc.

Plusieurs initiatives mondiales s’attaquent à ce fléau. A l’instar de l’Organisation mondiale du travail qui dispose d’un programme international pour l’abolition du travail des enfants qui collabore avec les gouvernements, les associations caritatives et d’autres organisations militent pour lutter contre ce phénomène.

Sauvée de l’enfer d’un gang 

A seulement 7 ans, Anabelle, une petite fille qui souffre d’une maladie génétique rare appelée le Syndrome de Crouzon a été vendue par sa mère à un gang.

La jeune fille originaire des Philippines a été forcée par les trafiquants à mendier dans la rue. Ces derniers la frappaient jusqu’aux larmes afin qu’elle puisse attirer la sympathie des passants. Sa mère, qui avait six autres enfants ne pouvait plus s’occuper d’elle. La petite Annabelle passait donc ses journées dans la rue, accompagnée d’une femme qui se faisait passer pour sa mère.

Heureusement, Annabelle a été sauvée par un Gonzalo Erize, un bénévole Argentin qui travaille pour la Kalipay Negrense Foundation, une association caritative œuvrant pour la cause des enfants défavorisés, abandonnés, négligés et victimes d’abus.

Touché par son histoire, Gonzalo a payé le gang pour « racheter » la liberté de la petite fille. Il a d’ailleurs été déplacé d’une ville à l’autre par les trafiquants pour éviter d’être localisés par la police. Le jeune homme a également fait don de ses propres économies pour participer à une collecte de fond dans le but de payer l’opération d’Annabelle. Dans une déclaration au Daily Mail, il explique : « J’étais là, prêt à donner à Annabelle l’opportunité d’une vie meilleure, dans laquelle elle pourrait jouer sans douleur et vivre enfin dignement. ».

Ainsi, Annabelle a pu être consultée par des pédiatres, des dentistes et des neurologues qui ont convenus que la petite fille avait besoin d’une opération en toute urgence. En effet, à cause de sa maladie, Annabelle n’arrivait pas à fermer les yeux pour dormir, ce qui a fini par l’épuiser.

Gonzalo a pu la rejoindre à Manille pour être auprès d’elle pendant l’opération ; il a déclaré à nos confrères du Mirror : « Je suis resté à ses côtés tout au long du processus. C’était compliqué et la situation était particulièrement délicate (…) Mais encore une fois, tous les efforts en valaient la peine. La chirurgie était un succès, ce qui a permis au cerveau d’Annabelle de se développer normalement. ».

Qu’est-ce que le syndrome de Crouzon ? 

Le syndrome de Crouzon est une maladie génétique rare qui affecte l’apparence de la tête et du visage. Elle est caractérisée par une fusion prématurée des fibreuses (sutures) entre certains os du crâne. Or, ce sont les sutures qui permettent à la tête du bébé de grandir et de s’étendre.

Les signes de ce syndrome incluent notamment :

  • Une tête courte et large ou longue et étroite
  • Un front élargi
  • Des yeux espacés
  • Des globes oculaires bombés
  • Un strabisme
  • Une perte de vision
  • Des paupières inclinées vers le bas
  • Des joues aplaties
  • Un nez incurvé
  • Une mâchoire supérieure peu développée
  • Une mâchoire inférieure proéminente
  • Une perte auditive
  • Une dentition serrée ou dépareillée

La gravité de ces symptômes pouvant varier d’un enfant à un autre. En effet, certains d’entre eux peuvent ne pas avoir besoin de traitement, tandis que d’autres doivent recourir à une intervention chirurgicale afin d’ouvrir les sutures et laisser au cerveau de la place pour se développer.

Contenus sponsorisés
Loading...