x

Une femme trompe son petit ami pendant 9 mois en lui faisant croire qu’ils vont avoir des quintuplés

Pour de futurs parents, attendre un enfant est un sentiment de joie indescriptible. Mais quand on leur annonce que l’accouchement ne pourra pas avoir lieu, cette euphorie parentale fait très vite place à une désillusion sans commune mesure. Paul Servat, qui s’attendait à avoir des quintuplés avec sa compagne, a vécu cette vertigineuse transition. Et pour cause, il a appris qu’après plusieurs mois de grossesse, il n’accueillera finalement aucun bébé.

Le rêve de Paul Servat, 35 ans, s’est brisé quand il a découvert que la grossesse de sa petite amie n’était finalement qu’un mensonge qui a duré neuf très longs mois. Relayé par le Toronto Sun, son témoignage poignant lève le voile sur la souffrance d’un homme qui avait hâte de devenir père.

Paul Servat et Barbarda Bienvenue, heureux d’attendre leurs quintuplés – Source : Bored Daddy

Il était prêt à accueillir cinq bébés

Servat avait tout préparé. Une belle chambre de bébés, cinq berceaux joliment décorés et Barbara, sa petite amie, avait bien voulu le laisser choisir leurs prénoms. Cette histoire qui avait duré pendant près de 8 mois avait également contribué à la joie de ses parents qui étaient impatients de voir leurs petits-enfants. Durant les premières semaines, Barbara lui a annoncé qu’ils attendaient des jumeaux. Au fil des mois, elle lui a révélé qu’il s’agissait en réalité de triplés, puis de quadruplés et enfin, de quintuplés.  

Au vu de cette grossesse multiple, le couple avait été comblé de cadeaux par son entourage, dont leurs voisins et des entreprises locales. Une amie de Barbara avait même sollicité ses contacts personnels et professionnels afin de trouver des sponsors pour l’aider.   

Paul et Barbara – Source : Toronto Sun

Des incohérences dans son histoire

Interrogé par CTV News, Geneviève Laflamme, une amie qui venait d’avoir des triplés raconte qu’elle avait développé une certaine méfiance à l’égard de Barbara. En effet, après lui avoir fourni quelques conseils sur la parentalité et les facilités financières dont elle pourrait profiter, elle a réalisé certaines incohérences dans son récit. C’est alors qu’elle a commencé à remettre en question les détails de sa grossesse. 

Ses doutes se sont amplifiés lorsqu’à quelques jours de la date prévue pour son accouchement, Barbara lui a révélé qu’une nouvelle échographie montrait qu’elle aurait des quintuplés. Seulement, elle n’y a pas du tout cru et à juste titre, puisque lorsque le jour tant attendu est arrivé, cela a provoqué la désillusion de toute sa famille, notamment celle de son compagnon, anéanti par la vérité.  

Paul y a cru pendant des mois – Source : Toronto Sun

Elle souffrait d’une grossesse fantôme

Après son arrivée à l’hôpital et l’examen de son dossier, il s’est avéré que Barbara n’était pas enceinte et n’avait jamais porté d’enfants. Son évaluation a révélé qu’elle souffrait de ce que l’on appelle une pseudocyèse, autrement dit, une grossesse fantôme. Quand une personne est atteinte de ce trouble, elle peut manifester tous les symptômes d’une grossesse mais n’attend aucun bébé. 

Suite à cela, Barbara a été mise sous observation psychiatrique. Par ailleurs, son compagnon révèle qu’elle était tellement sûre d’être enceinte que son ventre avait gonflé et qu’elle avait également subi des nausées matinales. 

Suite à ces événements malencontreux, l’homme dévasté a révélé avoir prévu de rendre tous les présents et les dons qu’ils avaient reçus. « Je suis une bonne personne et je n’ai rien à voir avec ces mensonges » a-t-il déclaré, ajoutant avoir « tout perdu » à cause de cette situation. 

Qu’est-ce que la grossesse fantôme ?

Le symptôme de la grossesse fantôme est très rare. Selon le magazine Parents, cela concerne « entre 1 et 6 femmes sur 22 000 » qui souffrent de ce qui est également appelé la pseudocyèse ou la grossesse nerveuse. Celles qui sont atteintes de cette pathologie manifestent les mêmes symptômes qu’une femme enceinte, à savoir : Les nausées matinales, la fatigue, les seins gonflés et douloureux, l’absence de règles, etc. De surcroît, elles peuvent également ressentir des contractions quand leur grossesse nerveuse avance ainsi que l’impression de ressentir les mouvements du fœtus.

Contenus sponsorisés
Loading...