Une femme se fait tatouer de la tête aux pieds (y compris les organes génitaux) et dépense plus de 22 000 euros

Quand une personne a la fièvre de l’addiction, elle est capable de dépenser des sommes conséquentes, voire astronomiques pour arriver au résultat tant désiré. Julia Nuno, le cas dont il est question ici, est une amoureuse du tatouage ou en d’autres termes, une fanatique. La femme a dû dépenser plus de 22 000 euros pour se faire tatouer de la tête aux pieds. Le journal Métro nous en expose le cas.

À 18 ans déjà, Julia Nuno a déjà obtenu son premier tatouage, mais durant ces dernières années, la femme a désiré faire une transformation intégrale. Elle a dû consacrer un total de 234 heures afin d’obtenir ce dont par quoi elle est obsédée.

julia
Julia Nuno s’est faite tatouer de la tête aux pieds – Source : I Heart Intelligence

De la tête aux pieds. Rien n’est épargné.

Déterminée à se couvrir d’encre de la tête aux pieds, la californienne n’a également pas oublié la plante de ses pieds. Sa famille, elle, s’est montrée inquiète et pourtant, Julia n’a même pas épargné sa région génitale selon Metro.

julia1
Tout son corps est tatoué. Source : iheartintelligence

Son visage, la seule zone encore perceptible, va aussi avoir droit au même traitement. « J’ai commencé doucement avec une fleur d’hibiscus sur la poitrine mais elle a fini par pousser » a-t-elle déclaré. Elle a également confié qu’au départ, elle n’avait aucunement l’intention d’atteindre un tel niveau de démesure. Actuellement, elle ne peut plus s’arrêter et elle a même l’air d’être complètement satisfaite de cela. Après tout, certaines personnes montrent qu’il faut tout simplement assumer ses choix. Certains exemples de personnes âgées et très tatouées le prouvent.

julia2
Julia n’a rien épargné, sauf son visage. Mais c’est la prochaine zone sur sa liste et la dernière en tout évidence– Source : I Heart Intelligence

Sa quête d’une image assez précise est partagée par plusieurs personnes dans le monde. Des milliers d’euros peuvent être dépensés pour qu’ils puissent se façonner une image « idéale ». Fulvia Pellegrino en fait partie. Cette dernière avait dépensé 46 000 euros en chirurgie pour avoir le visage qu’elle désirait.

Le rythme de Julia était de trois heures chaque deux semaines dans le but de compléter sa collection. Les visites chez le tatoueur nécessitaient un engagement particulier.

julia3
Au début, elle n’avait pas l’intention d’en faire autant – Source :  I Heart Intelligence

Julia a toujours affirmé aux autres qu’elle ne se raserait jamais la tête pour se faire tatouer. Elle trouvait cela « fou ». Mais quand elle a réalisé qu’elle manquait d’espace sur son corps, sa tête était la « prochaine partie évidente ». D’ailleurs, plus elle continuait à se faire tatouer, plus elle était irritée de voir un « espace vide ». « Souvent, je laisse l’homme qui me tatoue choisir les motifs. J’ai des idées sur ce que je veux mais généralement, c’est lui qui choisit. »

julia4
La plante de ses pieds n’a pas été épargnée par l’exercice –Source : I Heart Intelligence

Des avis très controversés

Julia compte continuer dans sa lancée et prévoit cette fois de ne laisser aucune once de peau et ce, malgré les inquiétudes de sa famille qui pense qu’elle est allée trop loin. 

Toutefois, même si certaines personnes ont été rebutées par ses choix, elle a déclaré que d’autres au contraire, ont été ravies. Souvent, des inconnus viennent la voir pour lui toucher la peau. 

Au travail, les collègues de Nuno acceptent parfaitement cela et peuvent regarder « au-delà » contrairement à sa famille. « Ils n’ont pas été surpris quand je me suis rasé la tête pour me la faire tatouer, mais ma mère n’aime pas les tatouages sur le visage, alors je sais qu’elle ne sera pas fan quand je l’aurai fait, mais je sens que je dois le faire », a déclaré la californienne.

julia5
Julia a également recouvert sa partie génitale– I Heart Intelligence

Quand des inconnus la regardent, ils semblent fascinés. Parmi eux, des personnes qui la touchent sans même le lui demander. Julia affirme que sa vie romantique n’a pas beaucoup changé et que certaines personnes l’aiment encore plus pour ses tatouages. D’autres, sont rebutés mais cela ne fait aucune différence pour elle tant cela la rend heureuse.

Dans une quête bercée par l’obsession d’une image ou d’une « perfection », certaines personnes vont même jusqu’à des degrés plus extrêmes. C’était le cas de Mary Magdalene qui a subi une chirurgie vaginale pour grossir la taille de son vagin.

Se faire tatouer. Ce que cela signifie

Le tatouage qu’il soit discret ou massif exprime une façon de contrôler son corps ou encore de graver pour toujours une joie, une douleur ou encore un souvenir. Le tatouage est aujourd’hui sur toutes les peaux. Marie Cipriani-Crauste, psychosociologue, explique que le tatouage est encore mal accepté par la société. Et que souvent il est caché puisqu’il touche quelque chose d’intime. Selon la spécialiste, une personne qui se fait tatouer manifeste un message plus profond qu’un simple choix esthétique et ce n’est jamais anodin.

Lire aussi « NON à la maltraitance contre les animaux » Cette influenceuse fait tatouer son chat provoquant l’indignation des internautes

Contenus sponsorisés