Une femme refuse d’obéir aux policiers qui lui demandent de respecter le confinement et leur tousse dessus en disant « j’ai le virus, vous l’aurez aussi »

Un vent d’inquiétude souffle sur les quatre coins du monde depuis que le Covid-19, un virus apparu en Chine en Décembre, s’est étendu dans plus de 146 pays et territoires. Actuellement, le bilan s’élève à plus de 7975 morts à l’échelle internationale dont plus de 2158 en Italie, pays européen le plus touché par l’épidémie. Ainsi, Emmanuel Macron a évoqué lors de son allocution aux Français que les “frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen seront fermées” pour un mois. En sus, la population française doit faire face à des mesures drastiques dont le confinement. Mais certains ont encore du mal à respecter cette interdiction de circuler librement, comme l’indique Femme Actuelle et Jean Marc Morandini.

Par peur de devoir faire face à un bilan qui se rapproche de celui de l’Italie, Emmanuel Macron a décidé d’adopter des mesures inédites en France pour freiner l’évolution de la pandémie. Le jeudi 12 mars, Éric Caumes, chef de service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière à Paris, avait déclaré “je crains un scénario à l’italienne, que le système de santé soit complètement débordé par l’afflux de patients”. Pour pallier ce risque, le gouvernement français a mis en place, dès lundi soir, une restriction des déplacements qui seront désormais soumis à des contrôles et des sanctions. En réalité, chaque personne qui sort de chez elle pendant cette pandémie due au coronavirus devra se munir d’un justificatif. En prenant ces mesures strictes, le président de la République a fait appel à la solidarité et au civisme des Français en vue de vaincre cette crise sanitaire. Néanmoins, certaines personnes semblent avoir du mal à se plier aux règles.

Une vidéo montre une femme qui refuse de se confiner chez elle

Ce mardi 17 mars, une femme a été interpellée par des policiers qui lui rappelaient qu’elle devait rester confinée chez elle. La vidéo, publiée par le journaliste Simon Louvet sur Twitter, est rapidement devenue virale. Pour enrayer la transmission du coronavirus, les autorités françaises avaient recommandé aux citoyens de limiter leurs déplacements au strict nécessaire.

Ainsi, sont autorisées les sorties pour aller faire les courses, pour se rendre chez un médecin ou à la pharmacie, pour travailler, pour faire une activité physique seul ou encore pour promener son animal de compagnie. Les personnes qui circulent dans les rues devront alors se munir d’une attestation à présenter en cas de contrôle.

Dans ce sens, le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, avait demandé aux policiers et aux gendarmes de veiller au respect de ces règles et d’interpeller tous les passants. Mais cette femme, qui se promenait dans les rues de Paris, ne semble pas avoir pris conscience de la crise sanitaire qui s’accentue en France. Lorsqu’une patrouille de police l’a interpellée, la passante s’est mise à hurler, incitant les autorités à la mettre à l’écart. Ensuite, la femme s’est mise à tousser en criant “laissez-moi, j’ai le coronavirus, vous l’aurez aussi”. Le journaliste qui a partagé cette vidéo a expliqué que “la femme a été relâchée après avoir été contrôlée”. Il a également tenu à rappeler que dans ce contexte tendu, “les policiers sont à bout, partout des petits groupes continuent à se balader et à narguer les fonctionnaires. Ils gardent leur calme, mais sont désabusés”. Cette scène outrageante a donné lieu à diverses réactions de la part des utilisations de Twitter. “Quelle honte… Confinez-la en prison quinze jours. Qu’elle ait le temps de comprendre que la situation est vraiment grave”, peut-on lire. “Comment peut-on tolérer de tels actes ? C’est sur la France entière que cette personne crache”, a commenté un autre utilisateur.

Le confinement : des changements majeurs dans la vie des Français

Depuis que le président de la République a déclaré que la France était en “guerre” contre le coronavirus, des mesures drastiques ont été établies. Le confinement, incitant les citoyens à s’enfermer chez eux et à limiter leurs déplacements le plus possible, oblige un changement radical des habitudes quotidiennes. “Restez chez vous!” répète sans cesse Christophe Castaner. Dans ce sens, une attestation sur l’honneur a été mise en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur. Chaque personne qui devra sortir dehors sera amenée à se munir de ce justificatif indiquant le motif du déplacement. Les seules sorties possibles sont celles qui consistent à :

  • Exercer une activité professionnelle qui ne peut pas être faite à la maison
  • Faire ses courses
  • Promener son animal de compagnie
  • Venir en aide à des personnes vulnérables
  • Aller chez le médecin ou à la pharmacie
  • Faire une activité physique seul

Par ailleurs, la livraison à domicile, les interventions urgentes de réparation (plomberie, électricité) et le déménagement sont autorisés sous certaines conditions.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close