x

Une femme épouse son père après avoir rivalisé avec sa demi-soeur pour avoir des relations sexuelles avec lui

Considéré comme l’un des plus grands tabous de notre société, l’inceste représente des relations sexuelles entre les membres d’une même famille. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il a disparu des civilisations modernes. Selon nos confrères du New York Post, une jeune fille serait allée jusqu’à entrer en compétition avec sa propre demi-soeur pour réussir à avoir des relations sexuelles avec son père.

Tout a commencé lorsque Samantha Kershner, une adolescente américaine décide de retrouver son père biologique. En insistant auprès de sa mère, cette dernière finit par lui révéler son identité. Ils se rencontrent pour la première fois lorsque la jeune fille a 17 ans. Quelques années plus tard, leur relation connaît un tournant complètement inattendu.

samantha

dailymail

Un couple peu ordinaire

C’est à l’âge de 21 ans que Samantha Kershner a développé une rivalité hors du commun avec sa demi-sœur visant à décider de laquelle des deux allait pouvoir s’attirer les faveurs sexuelles de Travis Fieldgrove, leur père biologique. Une histoire qui peut éveiller la curiosité de plus d’un mais qui peut facilement mettre mal à l’aise.

samantha1

dailymail

C’est ainsi que la jeune Samantha a remporté la “lutte” haut la main et a commencé à avoir des relations sexuelles avec son père trois ans après leur rencontre. Le “coup de foudre” a été aussi rapide que puissant, à en croire leurs témoignages, à tel point qu’ils ont décidé de se lier à vie en officialisant leur union.

samantha2

dailymail

Alors que cette liaison “conjugale” se poursuit, Travis prétend qu’il ne pense pas du tout que Samantha soit sa fille alors que sa mère elle-même l’affirme. Des dires appuyés par un test ADN qui a permis de prouver que le  “couple” étaient bien parents avec avec une probabilité de 99.999%.

samantha3

dailymail

La justice essaie tant bien que mal de se frayer un chemin

Les deux ont fini par avouer être au fait de leur consanguinité. Samantha Kershner, de son côté, aura écopé de neuf mois de probation après avoir été condamnée pour inceste mais s’en est sortie après avoir plaidé, sans contestation, pour faux délit. Quant à Travis Fieldgrove, il est confronté à plus d’une charge à son encontre.

Il a par conséquent été interdit d’entrer en contact avec sa fille, et accessoirement épouse. Il a également vu sa peine initiale passer de deux ans de prison ferme à un an de liberté conditionnelle. Il est inculpé pour inceste et fausses déclarations sous serment.

Une histoire qui fait froid dans le dos et qui prouve que le fait qu’on vive au 21ème siècle ne signifie pas pour autant que ces pratiques fassent définitivement partie du passé.

Où commence la relation incestueuse ?

Le 14 Mars 2016, c’est la date où paraîtra de manière officielle la première loi française traitant de l’inceste sauf que la question est un peu plus complexe que cela. Il s’agit en réalité d’une loi du code pénal qui entre dans le cadre de la protection de l’enfance. Ce qui sous-entend que tant que la relation incestueuse ne constitue pas de violence sexuelle envers un mineur, la législation n’a pas réellement de texte capable de la condamner.

Par ailleurs, le magazine Psychologies révèle que l’inceste ne se limite pas qu’aux relations sexuelles ou au viol génital. L’ambiguïté de certaines situations peut s’avérer tout aussi nuisible à la victime qui ne parvient pas à définir sa souffrance.

En effet, au-delà des actes sexuels définis et condamnables, il existe également ce que l’on appelle le climat incestueux, à savoir une zone grise qui implique des gestes, des regards ou encore des comportements provoquant une angoisse ou un mal-être chez l’enfant sans qu’il ne puisse mettre de mots sur ce qu’il ressent.

Les conséquences sur la santé mentale et physique sont nombreuses. Parmi elles: phobies, amnésie, stress, troubles du sommeil, dépression, idées suicidaires, perte d’estime de soi, migraines, pathologies de l’appareil uro-génital, troubles gastro-intestinaux, affections dermatologiques ou encore douleurs chroniques.

Contenus sponsorisés
Loading...