Une femme donne naissance à un « bébé cyclope » avec un seul œil

C’est un cas de naissance extrêmement rare et les photos sont impressionnantes. Une femme met au monde un bébé avec un seul œil. Découvrez l’histoire de cette maman traumatisée par la naissance de son propre enfant. Sa condition serait due à une exposition à un élément chimique.

Relayée par nos confrères du site britannique The Mirror, ce qui était censé être le plus beau jour de la vie de cette maman s’est vite transformé en cauchemar. Et pour cause, son bébé n’est né qu’avec un œil.

Le bébé est né sans nez avec un seul œil sur le front

C’est à Sumatra, une île indonésienne, qu’est né le cinquième enfant de Suriyanti et Atana Ariyanto. Malheureusement, cet événement heureux sera à l’origine de deux traumatismes. Leur bébé pesait 2,26 kilogrammes et était né sans nez avec un œil au milieu du front malgré le fait qu’il ait tous ses organes. La mère n’avait pas subi d’échographie et lorsqu’elle a vu son enfant pour la première fois, elle s’est enfermée dans une pièce avec son mari. Moins grave que ce bébé, la malformation de ce nouveau-né était aussi conséquente

bebecyclope
La naissance de ce bébé a été un véritable traumatisme pour les parents – Source : Caters News Agency

Le bébé a été placé en soins intensifs

Après que les médecins aient constaté l’anomalie, ils ont accueilli le bébé en soins intensifs. Ils surveillaient son état toutes les 15 minutes mais il mourra seulement sept heures après sa naissance. Syarifuddin Nasution, le chef du bureau de santé du district a expliqué que lui et son équipe avaient dû mettre le tuyau dans la bouche de l’enfant car il n’avait pas de nez. Selon le médecin, « Ces bébés souffrent de problèmes respiratoires et de brûlures d’estomac car leur fréquence cardiaque est inférieure à 100 par minute ».

bebecyclope1
Les médecins indiquent qu’il s’agit d’un cas extrêmement rare – Source : Caters News Agency

« Nous savions que le bébé avait une espérance de vie très courte »

Pour le médecin qui a assisté à cette naissance, la mort était inéluctable. « Même si son état s’était amélioré, nous savions que le bébé aurait une espérance de vie très courte ». Selon le docteur, une piste pourrait expliquer cette anomalie rare : une exposition au mercure ou le virus de la rubéole. Une hypothèse possible puisque les parents sont mineurs. 

Un bébé né en Egypte avec un seul œil

Ce cas extrêmement peu commun s’est aussi produit en Egypte. Relayé par nos confrères du Daily Mail, ce bébé est aussi né avec un œil au milieu du front. Le nom de cette anomalie ? La cyclopie en référence à la créature de la mythologie grecque. Pour les médecins, cela est essentiellement dû à une exposition aux radiations. Les bébés atteints de cette malformation congénitale meurent souvent après la naissance. 

bebecyclope2
Comme le bébé indonésien, ce nouveau-né était atteint de cyclopie – Source : Europics/ slaati.com

La cause de cette dernière est expliquée par le fait que les orbites du bébé ne se forment pas correctement dans l’utérus. Si les chances de survie sont très compromises pour les nouveau-nés malades, c’est parce que cette condition peut aussi être caractérisée par une déformation du cœur. Pour les médecins égyptiens qui ont vu ce bébé naître, cela peut être expliqué par un traitement pris par la mère ou les radiations. Le bébé n’a survécu que quelques jours. On parle de quatre naissances sur 1000. Ces grossesses n’arrivent généralement pas à terme. 

Les risques d’exposition aux produits chimiques pendant la grossesse 

Interrogé par l’Institut National de Sécurité et du Travail (INRS), Stéphane Malard, expert d’assistance médicale, explique que ces derniers peuvent nuire au développement ainsi qu’à la survie du fœtus ou de l’embryon. Cela dépend de plusieurs facteurs, notamment de la période et du niveau d’exposition de la future maman à ces produits chimiques au cours de sa grossesse. Parmi les risques qu’il met en avant : un retard de croissance, des malformations ou encore des anomalies au niveau du système nerveux. France Assos Santé rappelle également dans une publication que le placenta ne constitue pas une barrière suffisante pour protéger l’enfant à naître d’une potentielle contamination en cas d’exposition à ces produits toxiques, ces derniers pouvant également se transmettre via le lait maternel. Dans ce sens, il s’avère judicieux et utile de connaître ceux qu’il faut éviter pour une future maman. 

Quels sont les produits toxiques à proscrire durant la grossesse ?

Selon le Dr Chevalier, auteur de l’ouvrage “Guide anti-toxique de la grossesse”, ces derniers impliquent : 

  • Les pesticides, auxquels les fruits et légumes peuvent être exposés
  • Le mercure, présent dans certains amalgames dentaires et chez certains types de poissons
  • Le bisphénol A, potentiellement présent dans les conserves fabriquées à l’étranger
  • Les PCB, des polluants chimiques pouvant contaminer des produits animaux
  • Le cadmium, dont la source de contamination principale serait les abats et le tabagisme de la mère
  • Les phtalates, que l’on peut trouver dans le PVC
  • Le plomb, bien que sa présence soit réduite en France
  • Les parabènes en cas de forte exposition
  • Les phytoestrogènes en excès, que l’on retrouve notamment dans le tofu et le soja

Enfin, l’expert cite le tabac, les drogues et l’alcool qui sont naturellement à proscrire pour la santé de la mère et de son futur enfant.

Lire aussi Voila ce dont vous avez réellement besoin dans une relation d’après votre signe astrologique

Contenus sponsorisés