Une femme de 29 ans qui rêvait d’être maman, décède après son accouchement

À 29 ans Chelsea Pearce attendait son premier enfant, et touchait enfin du doigt ce moment tant attendu de devenir maman. Malheureusement le destin en a voulu autrement.  La jeune femme décède seulement quelques heures après son accouchement.

La vie nous réserve parfois quelques surprises, les projets et objectifs que l’on peut se fixer peuvent s’écrouler en l’espace de quelques secondes. C’est ce qui est arrivé à cette jeune maman de 29 ans, impatiente de donner naissance à son premier enfant, elle décède quelques heures après son accouchement. Une histoire émouvante relayée par nos confrères du tabloïde britannique Mirror.

chelsea

Chelsea Pearce – Source : Yorkshire Live

Le rêve le plus cher de Chelsea Pearce était de devenir maman

Chelsea Pearce, âgée de 29 ans ne rêvait que d’une seule chose, devenir maman. Enceinte de son premier enfant, et souffrant d’une maladie aux poumons, ses médecins traitants avaient alors programmé une césarienne afin de minimiser les risques de complications à l’accouchement. Cette pratique chirurgicale étant associée à certaines croyances et mythes infondés.

Quelques jours avant la date prévue pour son intervention, Chelsea Pearce a été conduite en urgence à l’hôpital. Elle avait perdu les eaux, et le travail avait commencé.

« Je l’ai vue pour la dernière fois quelques minutes avant qu’elle ne soit emmenée en salle d’accouchement…je ne l’ai plus jamais revue. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens, elle était mon bébé. C’est comme si on avait arraché mon cœur de ma poitrine » raconte Colette Pearce, la maman de Chelsea. « C’était son premier enfant, elle le désirait plus que tout au monde. Chelsea a poursuivi des études pour devenir sage-femme, elle adorait les enfants. Elle a donc décidé d’en avoir un. Une fois enceinte, elle parlait à son bébé, caressait son ventre, elle savait que les émotions pouvaient se transmettre au bébé…elle le voulait tellement ! » poursuit Colette Pearce, le cœur lourd suite à cet évènement tragique.

Une complication médicale à laquelle la jeune femme n’a pas survécu

L’accouchement s’est déroulé sans complication apparente, la jeune maman devait passer une nuit en observation afin d’assurer sa convalescence. Ce n’est que tard dans la soirée que Chelsea a été retrouvée effondrée sur le sol de sa chambre d’hôpital, sans souffle.

Prise en charge en urgence par les médecins de garde, ils ont découvert la présence d’un caillot de sang qui s’était formé dans ses poumons, et qui s’est déplacé vers son cœur, qui avait arrêté de battre.

Malgré les tentatives de réanimation, d’injection d’anticoagulant, ainsi qu’une procédure d’hystérectomie en urgence, les efforts ont tragiquement conclu à la mort de la jeune maman.

hopital2

Hôpital Calderdale Royal – Source : The Mirror

Chelsea vouait un amour inconditionnel aux enfants

Le destin tragique de cette femme, aimante et engagée, a provoqué le choc de ses proches, mais aussi de toutes les personnes qui la connaissait. Suite à ce sinistre évènement, sa belle-sœur, Rhea, rend un dernier hommage à la défunte : « Chelsea a toujours eu pour vocation de travailler avec des enfants, c’est pourquoi elle a entrepris des études, et a travaillé très dur pour devenir sage-femme. Son rêve ultime était de devenir un jour maman. Tout autour d’elle tournait autour de ce rêve. Elle avait quatre neveux et nièces, qu’elle traitait comme si c’était ses propres enfants. Après sa mort, j’ai reçu énormément de messages de ses patients, collègues et amis, qui témoignaient de sa gentillesse, et de l’amour qu’ils lui portaient. Chelsea était une belle personne, généreuse envers tous ».

L’enfant né suite à ce drame, Roman, est sain et sauf, « Le papa, Robbie, prend bien soin de son petit garçon, et suit tous les conseils que sa défunte femme lui avait prodigué avant de mourir » déclare Rhea, regardant le futur avec espoir.

roman

Roman, fils de Chelsea Pearce – Source : Yorkshire Live

L’embolie pulmonaire, quand un caillot de sang obstrue les artères

Le Dr. Jacqueline Rossant-Lumbrosso, médecin généraliste, définit l’embolie pulmonaire et explique les causes de cette affection sur Doctissimo.

Il s’agit là d’une obstruction, partielle ou totale, d’une artère pulmonaire causée par un caillot de sang. Ce dit caillot se forme dans une veine, à laquelle il adhère mal, et finit par se détacher, et voyager au travers le système vasculaire, réduisant ainsi le flux sanguin et les niveaux d’oxygène dans le corps.

Selon une étude de la Mayo Clinique, une fédération hospitalo-universitaire de recherche américaine, cette affection est mortelle pour le tiers des personnes qui en souffrent.

Les causes de ce bouchonnement peuvent être diverses :

Blessures ou fractures qui estropient les vaisseaux sanguins, provocant des caillots.

Une immobilisation prolongée qui ralentit la circulation, et favorise donc leur formation.

Interventions chirurgicales à risque telles que les chirurgies orthopédiques, pathologies cancéreuses ou encore gynéco-obstétricales.

Faire de l’exercice quotidien, avoir une alimentation équilibrée et un sommeil réparateur afin d’avoir une bonne circulation sanguine, semblent être des conseils redondant… mais soyez-en sûr, ils sont synonymes de bonne santé !

Lire aussi « J’étais la mère porteuse pour ma meilleure amie mais elle est morte avant mon accouchement »

Contenus sponsorisés