Une femme dans le coma depuis 10 ans choque les médecins en donnant naissance

Une femme dans le coma depuis 10 ans choque les médecins en donnant naissance


Une femme dans le coma depuis 10 ans choque les médecins en donnant naissance

Une femme plongée dans un coma partiel depuis près de 10 ans a donné naissance à un petit garçon dans un hôpital de Phœnix dans l’Arizona. Abusée sexuellement, la jeune femme aurait été incapable de se défendre ou de raconter ce qui s’était passé. Personne ne se doutait qu’elle était enceinte avant qu’elle n’accouche, le personnel médical est donc sous le choc !

Cette histoire sordide fait les choux gras de la presse américaine depuis quelques jours. Selon nos confrères de CBS news, la police enquête sur une affaire d’agression sexuelle dans un hôpital de Phœnix dans l’Arizona. Incapable de manger seule, de bouger ou de parler, une femme ayant besoin de soins quotidiens et permanents a accouché d’un bébé jeudi 29 décembre dernier.

« Tout le monde était sous le choc »

Après s’être noyée, une femme a passé les dix dernières années de sa vie dans un état de coma partiel. Son quotidien se résumait à recevoir des soins permanents, 24 heures sur 24, dans le Phœnix Hacienda HealthCare, un établissement spécialisé dans l’Arizona.

A la surprise générale, quelques jours après Noël, cette même femme a donné naissance à un petit garçon. Une source proche mais non identifiée a déclaré à CBS : «  D’après ce qu’on m’a dit, elle gémissait. Ils ne comprenaient pas ce qui n’allait pas chez elle, aucun membre du personnel n’était au courant de sa grossesse jusqu’à ce qu’elle accouche. »

La victime n’avait aucun moyen de se défendre, ni de parler de ce qui s’était produit à son entourage. Le personnel médical et les parents d’autres patients de Hecienda Healthcare sont tous sous le choc : « Mon cœur me fait mal. Je ne parviens plus à dormir la nuit à cause de ce qui s’est passé ici » déclare Angela Gomez, la mère d’une patiente.

« Tout le monde était sous le choc » a déclaré une autre maman. La naissance, et l’agression sexuelle qui lui a précédé, ont provoqué l’indignation générale, et ont levé le voile sur les conditions de soins et de sécurité de cet établissement qui se présente comme l’un des principaux prestataires de soins de santé dans la région.

L’établissement a réagi en publiant une déclaration dans laquelle il s’engage à déterminer ce qui s’est passé : «  En tant qu’institution, Hacienda Healthcare est fermement résolue à mettre en lumière ce qui représente pour nous une affaire sans précédent. Nous effectuons un examen interne de nos processus, protocoles et employés pour veiller à ce que chaque résident d’Hacienda soit en sécurité… » a déclaré David Leibowitz, porte-parole de l’établissement

Le bébé est en bonne santé. Pour l’instant, la police n’a encore procédé à aucune arrestation et on ignore encore s’ils ont identifié des suspects.

Les conséquences dévastatrices d’une agression sexuelle

Les conséquences dramatiques d’un viol ou d’une violence sexuelle peuvent être autant physiques que psychologiques, les séquelles mentales étant les plus délicates et les plus difficiles à cicatriser. Trouble de stress post traumatique, dépression, flashbacks, troubles du sommeil, troubles de l’alimentation, colère et sentiments d’impuissance sont autant d’effets émotionnels et psychologiques résultants d’une agression sexuelle.

Il existe plusieurs traitements thérapeutiques particulièrement efficaces et axés sur les traumatismes :

  • La thérapie de traitement cognitif
  • La thérapie d’exposition prolongée
  • Le traitement de désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires

Ces traitements sont chacun très différents dans leur pratique, mais ils aideront la victime à traverser et à dépasser les expériences traumatiques qu’elle a vécues. Ces thérapies pourront ainsi l’aider à se calmer, à traiter des souvenirs spécifiques par le biais de discussions, à la recentrer afin de pouvoir restaurer une santé mentale saine pour se reconstruire et à réduire les symptômes de dépression et d’anxiété.


Loading...

Les + lus