Une femme condamnée à payer une amende pour avoir porté en public un bas de bikini trop osé : « C’était littéralement une ficelle »

La police du vêtement existe et c’est aux Philippines qu’elle sévit. Et pour cause, cette femme au tout petit bikini en a fait les frais, et c’est le moins que l’on puisse dire car elle a dû payer une amende. L’hôtel l’avait déjà avisé de ne pas porter l’objet du délit mais elle a persisté. Ce témoignage nous est relayé par nos confrères du site américain New York Post. Récit d’une arrestation pas comme les autres.

Porter un maillot de bain peu couvrant. Cela a été le délit de cette touriste taiwanaise de 26 ans qui a dû se résoudre à payer les frais d’une amende pour avoir porté un bikini trop érotique au goût des baigneurs. Ces derniers, choqués, l’ont même pris en vidéo car ils étaient scandalisés par cette tenue « indécente ». Cette arrestation est jugée comme exemplaire par la police qui appelle les autres à ne pas reproduire ce comportement vestimentaire.

Condamnée pour un maillot

Si Lin Tzu Ting, une touriste taiwanaise a passé de mauvaises vacances aux Philippines, c’est surtout à cause de cette mésaventure. La jeune femme de 26 ans a été forcée à payer une amende lorsqu’elle séjournait dans une station balnéaire à cause de son maillot jugé trop petit par les estivants. En quittant son hôtel avec son petit ami pour se rendre à la plage, l’hôtel les avait déjà prévenus : ce maillot risquait de leur causer des ennuis. Pourtant, Lin a fait abstraction de ce conseil et s’est quand même rendue sous le soleil. Une désinvolture qui lui vaudra de passer à la caisse.

« Nous avons nos propre valeurs »

La jeune femme portait, selon une agence de presse philippine, une tenue semblable « à de la soie » et comme on le voit dans les images, une culotte avec la moitié du pubis apparent. La direction de l’hôtel a conseillé la taiwanaise de ne pas sortir avec ce maillot mais elle leur a répondu qu’il s’agissait « d’une forme d’art ». « Nous avons nos propres valeurs culturelles en tant que Philippins et Asiatiques.

Ils devraient pouvoir respecter cela » ont affirmé les autorités. Leur représentant a également précisé qu’il n’y avait pas de code vestimentaire aux Philippines mais que c’était juste du bon sens. Et pour cause, la demoiselle a choqué puisque les employés de l’hôtel ne cessaient de la prendre en photo et l’ont même signalé auprès de la police. Une stupéfaction qui lui vaudra de payer une amende de l’équivalent de 48 dollars à savoir 42,44 euros.

Lin Tzu Ting

nypost

Forcée à se rhabiller

Le motif de l’amende était « affichage d’une image érotique et obscène ». Suite au paiement de cette infraction, la jeune femme a été sommée de mettre un short et un tee-shirt et a été raccompagnée manu militari au poste de police.

La police se défend de cet acte en expliquant qu’il est tout à fait normal d’interpeller ce genre de comportements dans leur pays. « Nous avons pris cette mesure pour que les autres touristes ne suivent pas ses actions. »  Suite à cette arrestation, la jeune taiwanaise n’a pas pris la mouche et a quitté ses vacances le jour prévu.

Pour elle, il s’agissait simplement d’une « forme d’expression personnelle et de se sentir à l’aise avec son corps ». Pas sûr que les Philippins soient du même avis. Les policiers se sont d’ailleurs sévèrement opposés à cette façon de se vêtir et les photos de la jeune femme ont été floutées au niveau de la culotte, pour cacher une échancrure très équivoque.

« C’est inacceptable »

Face à la tenue de la vacancière, le policier reste quelque peu circonspect. « C’est peut-être sa façon d’exprimer la façon dont ils apprécient la beauté de l’île et la beauté de son corps » s’est interrogé le policier. Seulement, ce dernier se montre catégorique quant à l’interdiction de porter un tel bikini en expliquant qu’il s’agit d’un comportement inacceptable dans leur « culture conservatrice ». Le chef de la division des autorités a pris cette histoire en exemple en sommant les estivants à respecter les traditions du pays après cette mésaventure touristique qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Lire aussi Une touriste est condamnée par la justice après avoir porté un maillot string en public

Contenus sponsorisés