x

Une femme a tranché la gorge d’une fillette de 7 ans dans un parc et a été déclarée non coupable du meurtre

Dans un témoignage poignant relayé par le tabloïde britannique The Sun, une femme qui a tranché la gorge d’une fillette de 7 ans dans un parc a été jugée non coupable. Découvrez cette histoire horrifiante qui s’est déroulée en Angleterre. 

Durant ce deuil très particulier qu’est celui de la perte d’un enfant, les parents ont du mal à envisager l’avenir sans leur progéniture. Ressassant sans cesse les moments passés avec leur enfant, ils ont l’impression que leur vie ne sera plus jamais la même. Et pour cause, la perte d’un enfant change les parents pour toujours et les contraint à vivre avec une blessure interne qui peine à cicatriser. Il est donc difficile d’imaginer leur douleur lorsque la personne responsable du meurtre de ce dernier reste impunie. Selon le média britannique The Sun, une femme a tranché la gorge d’une fillette de 7 ans dans un parc le jour de la fête des mères et a été reconnue “non coupable” du meurtre.

Emily Jones, 7 ans, a été tuée dans un parc

Emily Jones, une fille de 7 ans, a été tuée le jour de la fête des mères. La meurtrière n’est autre que Eltiona Skana, une femme âgée d’une trentaine d’années, qui souffre de troubles mentaux. Les faits se sont déroulés très rapidement dans des circonstances encore floues. La mère d’Emily, Sarah Barnes, faisait son jogging dans le parc pendant que sa fille s’amusait.

Emily Jones

Emily Jones était une petite fille joyeuse – Source : The Sun

Après quelque temps, Emily s’est mise à appeler sa mère à voix haute en courant vers sa direction. C’est là que le drame s’est produit. Eltiona Skana, qui était assise dans un banc, a soudainement saisi la victime et lui a tranché la gorge à l’aide d’un couteau artisanal.

Eltiona Skana a été jugée non coupable

Suite à cette tragédie, la victime a été transportée en urgence vers un hôpital. Mais malgré les tentatives des médecins pour la sauver, la fillette a succombé à ses blessures.

parc

Le parc où le drame s’est produit – Source : The Sun

De son côté, Eltiona Skana a été arrêtée pour meurtre et détenue en vertu de la loi sur la santé mentale. La criminelle a d’abord plaidé non coupable, avant de se filmer dans une vidéo et de se proclamer coupable d’homicide involontaire. Face à ses aveux, l’audience a été ajournée de sept jours afin que les avocats puissent examiner de nouveau le plaidoyer. Après avoir enquêté sur la meurtrière, la police a découvert qu’elle avait poignardé sa mère et agressé sa sœur, ce qui lui a valu d’être admise à trois reprises dans un hôpital psychiatrique. Eltiona Skana avait été diagnostiquée schizophréne paranoïde.

Emily Jones1

La fillette a été sauvagement agressée – Source : The Sun

Elle avait plusieurs boîtes de médicaments antipsychotiques dans son appartement et ne prenait plus son traitement depuis près d’un mois. Face à ces nouvelles informations, la femme a été déclarée non coupable du meurtre, mais fait face à des accusations d’homicide involontaire.

Un hommage émouvant a été rendu à Emily

On sait que perdre un être cher est une expérience difficile à traverser. Face à ce drame, les parents ont décidé de rendre hommage à leur enfant.

Emily Jones2

Des hommages floraux pour la victime – Source : The Sun

“Emily avait sept ans, c’était notre enfant unique et la lumière de nos vies. Elle était toujours pleine de joie, d’amour et de rire”, ont confié les parents endeuillés. “Emily avait un sourire effronté et était belle à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle avait un cœur aussi gros que son sourire”, se souviennent-ils avec émotion.

Exprimer ses émotions pour traverser le deuil parental

Le décès d’un enfant est souvent perçu comme une profonde injustice. Les parents qui ont déjà vécu cette expérience savent qu’il n’y a rien de pire dans la vie que de perdre ses enfants. Mais bien que cette souffrance soit extrêmement profonde, elle peut s’estomper avec le temps. Sur la plateforme communautaire Les Mots du Deuil Isabelle Carmoin, psychologue du réseau de soins palliatifs, explique que pour surmonter cette épreuve, il faut d’abord identifier et accepter ses émotions. Nombreux sont ceux qui expérimentent la colère, la culpabilité, la tristesse et la solitude, et c’est tout à fait normal. Au lieu de refouler ses émotions, il faut les exprimer afin de s’en libérer. Il est également important d’avoir un soutien psychologique durant cette épreuve. Se faire aider par un proche ou par un professionnel peut être de mise pour se reconstruire après le deuil. Il faut pouvoir extérioriser ses ressentis dans un environnement bienveillant.

Contenus sponsorisés
Loading...