Une femme a gardé sa grand-mère décédée pendant 15 ans dans un congélateur pour arnaquer la caisse de retraites

Certaines personnes sont prêtes à commettre les actes les plus effroyables pour parvenir à leurs fins. Pour dissimuler la mort de sa grand-mère, une femme n’a pas hésité à conserver son cadavre dans un congélateur pendant 15 ans. Et la raison derrière un geste aussi incompréhensible ne manquera pas de vous étonner. Découvrez ce récit relayé par nos confrères du Dailymail

Cynthia Carolyn Black aurait placé le corps de sa grand-mère dans un congélateur pendant 15 ans. Le cadavre de Glenora Delahay a été découvert par deux femmes qui ont pénétré dans une maison fermée qu’elles comptaient acheter. Leur révélation a mené à l’arrestation de la femme, âgée de 61 ans.

cynthia

dailymail

Un acte glacial

Suite à une enquête menée par la police qui a duré près d’un an, les officiers ont découvert que Glenora Delahay serait décédée en mars 2004 à l’âge de 97 ans.

Cynthia Carolyn Black l’aurait retrouvée morte avant de décider de placer son corps dans le sous-sol de la maison. Le motif ? Bénéficier des aides sociales de la défunte.

Les fruits d’un acte malsain

On ignore la somme exacte que la criminelle a pu acquérir, mais son arnaque lui aurait fait gagner plus de 165 000 euros. Un montant qui a été versé à Delahay durant la période 2001-2010. Trois ans après la mort de sa grand-mère qui vivait avec elle, elle aurait déplacé son corps à 160 km de la maison en utilisant le revenu afin de payer l’hypothèque.

cynthia1

dailymail

Découverte du cadavre

Lorsque la maison a dû être saisie, la femme aurait prétendument déménagé dans une autre propriété en laissant le corps de Glenora Delahay dans l’ancienne habitation. Lieu dans lequel le corps a été découvert par deux femmes qui étaient en recherche active d’un lieu de résidence. Ces dernières auraient découvert des morceaux de cadavre enveloppés dans des sacs poubelles et des draps frigorifiés.

cynthia2

newsner

La police s’est alors rendue sur place après avoir été contactée par les deux femmes. Il faudra près de 15 mois pour mettre Cynthia derrière les barreaux. Elle est aujourd’hui détenue sous caution de 45 000 euros et doit comparaître au tribunal pour outrage à un cadavre, vol par obtention illicite et réceptions de biens volés.

Des profils hostiles

Selon les rapports des autorités, Cynthia Carolyn Black vivait dans les deux propriétés avec Glenn Black, son compagnon. Ce dernier avait même établi sa société dans l’ancienne maison où le corps de la défunte était dissimulé. L’homme est toutefois incarcéré pour avoir plaidé coupable à une accusation d’attentat à la pudeur contre une personne gravement affaiblie, suite à un incident survenu en février 2018.

En outre, le duo aurait tout emporté lors de son second déménagement, sauf le congélateur qui contenait le corps. D’après un voisin, « ils étaient très hostiles » et n’étaient pas du genre à converser.

La violence familiale et les signes de maltraitance

La violence envers les aînés peut prendre diverses formes. Maltraitance physiques, psychologiques ou bien de la négligence perpétrée par des membres de la famille. Elle peut avoir de graves conséquences qui peuvent même atteindre la fatalité. Ainsi le cas de la victime de ce récit fait écho une maltraitance physique post-mortem en raison d’une exploitation supposément financière. À cet effet, voici une liste de signes qui pourraient indiquer qu’une personne en est victime:

– Coupure, brûlures, foulures, membres fracturés, meurtrissures, etc.
– « Accidents » fréquents
– Un repli sur soi
– L’évitement d’activités sociales
– Difficultés financières

Lire aussi 10 conseils de vie de grand-mère à appliquer pour une vie meilleure

Contenus sponsorisés