Une famille entière a été emportée par le Covid-19 en moins d’un mois – “prenez soin de vos enfants”

Au fur et à mesure que certains pays se déconfinent progressivement, la population mondiale a tendance à prendre la menace du Covid-19 moins sérieusement, associant le déconfinement à une disparition du danger. Seulement, le risque est bien présent, peut-être même plus que jamais, et nous y sommes tous vulnérables. Au Mexique, toute une famille a perdu la vie en moins d’un mois des suites d’infections au coronavirus. Cette nouvelle à la fois bouleversante et alarmante nous est relayée par la chaine télévisée mexicaine Televisa

La triste histoire d’une famille entière qui a été emportée par le Covid-19 à quelques jours d’intervalle vient nous rappeler à quel point il est important de ne surtout pas sous-estimer les risques liés à la pandémie de Covid-19.

Une famille entière anéantie en un mois

Au Mexique, la famille Sànchez Gonzàlez est tragiquement décédée des suites du Covid-19 en moins d’un mois.

Le plus jeune de la famille, Ricardo Sànchez Gonzàlez qui était alors âgé de 35 ans, fut le premier à perdre la vie. Il avait été dépêché à l’hôpital suite à l’apparition de symptômes de la maladie mortelle, mais les médecins lui ont annoncé qu’il ne lui restait plus longtemps à vivre et il a effectivement fini par s’éteindre une demi-heure plus tard.

Ricardo fut ensuite suivi par son frère, Julio, âgé de 45 ans, qui a également été transféré à l’hôpital après avoir ressenti des symptômes inhabituels, mais il n’a malheureusement pas réussi à s’en sortir. Il a rendu son dernier souffle peu de temps après avoir été admis à l’hôpital, à la fin du mois d’avril.

Après avoir enterré ses deux fils à quelques jours d’intervalle, Emilio Sànchez, âgé de 68 ans, a également rendu l’âme le 9 mai après avoir été infecté par le Covid-19.

La maman, Aurora Gonzàlez, également infectée par le virus mortel, a rendu l’âme seulement quatre jours après le décès de son mari.

Une réelle tragédie

Dans un entretien avec Televisa, la nièce d’Emilio et Aurora s’est confiée sur la perte de son oncle, sa tante et ses cousins :

“C’était désespérant. Je me suis sentie totalement impuissante en regardant la mort arriver, sans pouvoir faire quoi que ce soit. En un mois, c’était déjà fini”, a-t-elle confié.

Le cœur brisé, elle souhaite mettre en garde les gens contre la dangerosité du Covid-19 et leur demander de prendre soin de leurs proches.

“Prenez soin de vos enfants, prenez soin de vos parents, car c’est une mort horrible”, a-t-elle poursuivi.

En plus d’avoir perdu toute une famille en même temps, les proches des Sànchez Gonzàlez ont souffert doublement en raison de l’interdiction de rassemblement qui les a empêchés d’organiser des funérailles en bonne et due forme pour leur dire au revoir.

Prendre le Covid-19 sérieusement

Alors que de nombreuses personnes commencent à sous-estimer la menace du Covid-19, cette nouvelle bouleversante vient nous rappeler à quel point ce dernier peut être dangereux. Si ce dernier est asymptomatique dans 80% des cas, il peut toutefois prendre des formes graves et conduire au décès.

En effet, depuis que certains pays ont entamé la levée du confinement, plusieurs personnes semblent oublier ou sous-estimer la gravité du virus.

Le coronavirus n’est pas comparable à une simple grippe, et bien que l’on doive apprendre à vivre avec sans se montrer alarmiste, il est primordial de prendre les risques sérieusement et de prendre toutes les précautions nécessaires pour s’en protéger et protéger ses proches en tout temps.

Par ailleurs, bien qu’on puisse guérir du Covid-19, celui-ci est susceptible de laisser des séquelles pulmonaires, cardiovasculaires, neurologiques, rénales et psychologiques plus ou moins graves qu’il ne faut pas sous-estimer.

Lire aussi Un infirmier viole un patient atteint de Covid, 24h00 avant de mourir dans un hôpital

Contenus sponsorisés