Une experte en sexualité explique comment faire durer les hommes huit fois plus longtemps au lit

L’éjaculation précoce est un trouble d’ordre sexuel pouvant créer une véritable gêne au sein d’un couple. Souvent liée à des causes psychologiques ou neurobiologiques, elle peut avoir des répercussions sur l’image de soi et créer une véritable angoisse lors du rapport sexuel. Une experte de la question vante les bienfaits d’une machine pouvant améliorer les performances et faire durer l’érection jusqu’à huit fois plus longtemps. The Sun relaye ses conseils.

Les troubles sexuels peuvent sensiblement impacter la qualité de vie d’un couple mais il existe plusieurs solutions pour y remédier. Dans le cas d’éjaculation précoce, cette experte explique que sa technique pourrait faire durer le rapport sexuel jusqu’à huit fois plus longtemps, notamment en ayant recours à une psychothérapie comportementale et cognitive (TCC) et à l’usage d’un gadget dont elle vante les nombreux bienfaits. 

Une thérapie comportementale et cognitive pour les troubles sexuels

 Cette thérapie brève pourrait aider à remédier à ce trouble sexuel s’il est lié à un problème d’ordre psychologique ou conjugal. Cette méthode peut être mise en place par un sexologue ou un psychologue et vise à défaire certaines croyances et comportements en sollicitant la proactivité du patient. La coach sexuelle Nadia Bokody explique que les TCC pourrait aider de nombreux hommes à mieux appréhender l’acte sexuel et ainsi à prolonger sa durée.

Le « edging », pour retarder l’éjaculation

La youtubeuse et coach promeut également l’usage d’une technique qui vise à retarder l’éjaculation à l’aide d’un appareil prévu à cet effet. Selon ses dires, celui-ci pourrait aider les hommes à durer le plus longtemps possible. La machine, appelée Prolong a été développée par Dr Andy Zamar, fondateur du London Psychiatry Center et aurait démontré dans le cadre d’essais cliniques des résultats concluants sur des hommes qui ne pouvaient pas durer plus de 48 secondes au lit. Selon le site de l’appareil, le Prolong aurait permis de retarder l’orgasme et d’améliorer les performances sexuelles des sujets. Nadia Bokody explique comment l’utiliser.

Une experte en sexualité

Cette méthode consiste à arrêter la pénétration lorsque l’homme sent qu’il est sur le point d’avoir un orgasme. Pour cela, l’utilisateur doit placer la machine sur le pénis en y ayant préalablement appliqué du lubrifiant. « Vous allez remarquer d’emblée que vous allez vous sentir vraiment bien car le gland est la partie la plus sensible du pénis » soutient la coach sexuelle.  Elle explique qu’à l’approche de l’orgasme, l’homme doit s’arrêter et retirer aussitôt l’appareil. Ce dernier envoie un signal « puissant et nouveau » pour aider à retarder l’éjaculation. 

Il existe d’autres moyens de prolonger l’acte sexuel par des gestes à appliquer au quotidien. 

Comment retarder l’éjaculation précoce ?

Si l’éjaculation précoce n’est pas liée à des causes neurobiologiques ou médicamenteuses, il est possible de contrer ses effets et d’améliorer la qualité de sa vie sexuelle. Le plus souvent, il s’agit d’exercices simples à appliquer au quotidien.

-La respiration : Une fois que l’homme sent qu’il atteint l’orgasme, il est impératif que celui-ci prenne le contrôle de sa respiration. En inspirant et expirant lentement avec le ventre, il amoindrit l’excitation cérébrale pouvant accélérer l’éjaculation. Cet exercice devra être pratiqué autant que possible pour faire durer le plaisir.

– Usage du préservatif : L’emploi d’un préservatif permet de retarder l’éjaculation. Ce dernier réduit la sensibilité du pénis, prolongeant ainsi la durée de l’acte sexuel.

– La communication : Souvent, l’angoisse de la performance peut lier à l’éjaculation précoce. Il est essentiel que le couple renoue le dialogue et puisse dédramatiser l’évènement. Ainsi, la pression psychologique est amoindrie et l’acte est mieux appréhendé. 

Rappelons que si ce problème survient malgré l’emploi de ces techniques, il est important de consulter un médecin qui vérifiera si ce trouble sexuel n’a pas pour origine un problème d’ordre physiologique. Le cas échéant, la consultation d’un sexologue pourra ouvrir la voie vers d’autres pistes tellesqu’une prise médicamenteuse ou une thérapie. 

Contenus sponsorisés

Loading...
Close