x

Une ex-miss devenue enseignante envoie des photos nues à un élève

Tout comportement sexuel indésirable, offensant, humiliant ou intimidant est considéré comme étant du harcèlement sexuel. Cela peut être verbal ou physique et même se produire sur les réseaux sociaux, comme en témoigne le cas de ce jeune élève, relayé par le New Zealand Herald. A 15 ans, l’adolescent a reçu des photos dénudées de son enseignante, qui s’avère également être une ancienne reine de beauté américaine.

Ramsey BethAnn Bearse a été condamnée à deux ans de prison pour avoir envoyé des photos explicites à son élève. Cette ancienne reine de beauté a fini par plaider coupable, déclarant qu’elle ne pensait pas que la situation atteindrait de telles extrémités. Pleins feux sur son histoire.

Ramsey BethAnn

nzherald

Elle avait l’habitude de parler à ses élèves

Selon l’enseignante, le déroulement des choses avait commencé de manière tout à fait innocente, puisqu’elle avait l’habitude de garder contact avec ses anciens élèves via la plateforme Snapchat, une application de partage de photos et de vidéos.

Les échanges entre elle et ses étudiants s’articulaient, selon ses propos, autour de sujets d’école et de l’été, rapporte le New Zealand Herald. Mais les choses auraient pris une tournure inattendue quand l’un des élèves a commencé à manifester de la curiosité à l’égard de sa vie privée. Il a « posé beaucoup de questions et j’ai dépassé les limites en partageant trop d’informations sur ce je vivais à l’époque » a déclaré Ramsey.

Ramsey BethAnn1

nypost

Elle résume sa frustration en évoquant l’indisponibilité de son mari occupé par ses obligations professionnelles. « Il était trop distrait et débordé de travail pour faire attention à moi. De plus, depuis que j’ai déménagé en Virginie-Occidentale, je me sentais complètement seule. Aucun membre de ma famille ne vit ici et je n’avais aucun ami. » a-t-elle ajouté.

Ramsey BethAnn2

nypost

La première photo aurait été envoyée par accident

Au cours de ses conversations avec l’adolescent de 15 ans, la femme a révélé avoir envoyé par mégarde une photo explicite qui était à l’origine, destinée à son mari. La raison de cette inadvertance serait d’après ses dires, attribuée au fait que le nom du jeune homme figurait à côté de celui de son époux.

Et c’est à ce moment là que les choses ont commencé à s’envenimer. En effet, l’adolescent a commencé à en réclamer plus. Ce qui a mis Ramsey dans un état de panique. « J’avais peur de ne pas l’apaiser. Et quand il en a demandé plus, je lui ai envoyé plus de photos de moi » a-t-elle admis. C’est ainsi qu’elle s’est montrée nue sur les quatre photos envoyées.

Ramsey BethAnn3

nypost

Elle a été suspendue de son poste

L’ex reine de beauté a reconnu sa culpabilité et s’est excusée lors du procès. « Je suis désolé d’avoir suscité ces problèmes. J’ai fait une erreur » a déclaré la femme  avec regret.

Aujourd’hui, Ramsey n’exerce plus au sein de l’établissement scolaire où elle enseignait et a été condamnée à deux ans de prison, en plus de dix années de liberté surveillée. Elle doit également être inscrite à vie sur le registre des délinquants sexuels.

Ramsey BethAnn4

nypost

Les différentes formes de harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel peut se manifester sous différentes formes et peut parfois passer inaperçu. Dans le cas de Ramsey BethAnn Bearse, ce sont les parents de l’adolescents qui auraient découvert les images sexuelles sur son téléphone, avant d’en avertir les autorités. Dans ce sens, il est important de savoir ce que le harcèlement sexuel peut impliquer. Selon les informations de l’association Jeunesse, J’écoute, il se définit comme tel :

– Regarder une personne de façon inappropriée et insistante
– Partager des blagues à caractère sexuel
– Envoyer des photos, illustrations ou tout autre contenu graphique à caractère sexuel
– Réclamer des caresses, des rencontres et des faveurs de nature sexuelle
– Imposer à l’interlocuteur une conversation de nature sexuelle et qui implique le corps et la vie sexuelle de l’interlocuteur
– Instiguer des contacts sexuels physiques infondés, tels que des attouchements non voulus par l’autre
– Rabaisser quelqu’un par rapport à son sexe
– Provoquer des rumeurs à caractère sexuel
– Exercer des menaces en réprimandant quelqu’un après le refus d’avances sexuelles
– Harceler une personne de telle sorte à ce qu’elle se sente menacée. Cela peut être des appels téléphoniques intrusifs et intempestifs, des lettres, des textos, surveiller le lieu de résidence ou l’école d’une personne.

Contenus sponsorisés
Loading...