x

Une étude confirme que les gens qui ont de mal à sortir du lit sont plus intelligents

Il nous arrive souvent de dire qu’une personne est « intelligente » sans pour autant savoir ce que cela veut dire réellement. Il devient alors beaucoup plus facile de réduire l’intelligence à des facultés particulièrement spécifiques et pas forcément pertinentes. Par conséquent, la science reste le seul moyen fiable permettant de déterminer ce qu’est l’intelligence et comment elle peut se manifester chez l’individu.

Qu’est-ce que c’est que l’intelligence ?

Depuis de longues années, une idée s’est propagée jusqu’à devenir banale et selon laquelle l’intelligence serait mesurable par le QI. Il s’agit en réalité d’un critère inventé en 1905 par Albert Binet et remanié à plusieurs reprises plus tard, et contrairement à ce que beaucoup croient, ce test mesure surtout la logique, le langage et la mémoire. Autrement dit, il est question de capacités utiles à l’école, ce qui a pendant longtemps poussé les gens à croire qu’être intelligent c’était être bon en maths et en vocabulaire.

Mais en 1983, Howard Gardner publiera Frames of Minds : The Theory of Multiple Intelligence. Dans ce livre, il met la lumière sur des horizons jusque là inexplorés sur le thème de l’intelligence en étant le premier à parler du principe des « intelligences multiples » d’après lequel il en existerait 8 différentes sortes au lieu d’une seule : l’intelligence logico-mathématique, la visuelle-spatiale, la naturaliste-écologiste, la musicale-rythmique, la corporelle-kinesthésique, l’intra-personnelle, l’interpersonnelle et la verbo-linguistique.

Ces huit formes d’intelligence existeraient dans chacun d’entre nous, de façon plus ou moins développée. La structure que prendra ce mélange d’intelligence serait en partie défini par le facteur génétique, sachant que le reste évoluera suite aux expériences que nous vivons et aux influences de notre environnement.

Cette habitude que vous avez pourrait être signe de votre intelligence

Êtes-vous du genre à avoir besoin d’un vrai vacarme pour pouvoir sortir du lit le matin ? Vous arrive-t-il de maltraiter votre réveil jusqu’à ce qu’il arrête de vous « embêter » ?

Si vous faites parties de ces gens-là, la science a une bonne nouvelle pour vous puisque d’après elle, il est très probable que vous soyez très intelligent et plus heureux que ceux qui arrivent à sauter hors du lit dès le premier coup d’alarme.

Selon l’étude intitulée « Pourquoi les noctambules sont plus intelligents », les gens qui dorment tout en restant capables de contrôler leur sommeil et leur réveil sont plus intelligents, plus créatifs et généralement plus heureux que ceux qui ne le font pas.

Cette recherchée menée par les chercheurs Satoshi Kanazawa et Kaja Perina, suggère que comme le bouton « arrêt momentané » est une invention que les humains n’ont connu que récemment, cela prouve que nous ne sommes, de base, pas faits pour dormir tout en ignorant les devoirs de la vie.

Une capacité d’auto-maîtrise plus considérable

A partir de là, les scientifiques ont émis l’hypothèse que le fait d’être capable d’appuyer sur ce bouton à répétition et de se familiariser avec un tel rythme de vie impliquant le fait de pouvoir ignorer les stimuli extérieurs, qui sont voués à nous réveiller, serait un signe d’intelligence et plus spécifiquement d’auto-gestion.

En l’occurrence, passer outre la règle conventionnelle de se lever dès que vous entendez l’alarme veut dire littéralement que vous agissez en fonction des besoins éprouvés par votre corps au lieu de vous conformer à ce processus, ce qui, d’après les auteurs de l’étude serait synonyme de plus de créativité, d’indépendance et d’une capacité plus grande à résoudre les problèmes de façon efficace.

Il serait également bon à rappeler qu’il existe une étude datant de 1998 et faite par des chercheurs de l’Université de Souhampton, qui a démontré que les personnes qui dormaient après 23h tout en se réveillant après 8h menaient une vie plus heureuse et gagnaient plus d’argent. Qui sait ? Peut-être que tout ceci devrait nous rappeler que nous devrions être plus autonomes et indépendants dans notre façon de penser et de faire les choses afin d’avoir une meilleure vie ? Cela vaut le coup d’essayer !

Contenus sponsorisés
Loading...