Une école apprend aux filles à changer les pneus et à vérifier l’huile de la voiture

Une école enseigne aux filles avoir des compétences pratiques, et pas seulement les matières classiques enseignées à l'école. Les élèves ont appris à vérifier la pression des pneus, à contrôler les niveaux des liquides de refroidissement et de l’huile, et à réagir en cas d'accident de voiture.

Le lycée Stella Maris de Manly en Australie a engagé Galmatic, une entreprise pour enseigner ces précieuses compétences aux élèves de seconde. Galmatic est une équipe entièrement féminine composée de quatre femmes qui « se spécialisent dans l’aide aux femmes et aux adolescents australiens pour qu’ils se sentent à l’aise au volant grâce à nos ateliers pratiques d’entretien automobile et à nos cours en ligne. »

L’école explique les voitures aux filles

Autrefois, les cours de préparation à la vie active destinés aux filles étaient synonymes de cuisine, de couture et de tâches ménagères. Cependant, ce temps est révolu. Aujourd’hui, il faut apprendre aux garçons à préparer la nourriture et de ranger la maison. Après tout, ils ont aussi besoin de manger et d’avoir une maison propre. Tout comme les compétences de base en matière de cuisine et de nettoyage ne devraient pas être spécifiques à un sexe, la réparation et l’entretien des voitures ne devraient pas l’être non plus.

Imaginons par exemple que la voiture d’une femme tombe en panne et qu’elle ne sache pas comment résoudre ou même éviter une telle situation. Il est extrêmement dangereux pour elle de rester sur le bord de la route, coincée et à la merci d’inconnus. L’apprentissage de ces précieuses connaissances en matière de voitures pourrait permettre d’éviter de telles situations.

filles pneus

Source : Facebook

C’est là que Galmatic entre en jeu.

Elani Mitakos dirige Galmatic depuis 13 ans et elle souligne que ces ateliers s’adressent à tout le monde, pas seulement aux écolières. « Nos ateliers amusants sont interactifs et pratiques », affiche leur site web. Grâce à nos 13 années d’expérience dans l’enseignement à plus de 100 000 lycéens par an, nous avons mis au point un atelier très complet.

« Nous enseignons à plus de 100 000 adolescents par an dans les écoles, dans toutes les régions de Sydney », a déclaré Elani. « L’objectif principal est que les adolescents se sentent à l’aise derrière le volant. En fin de compte, ils conduisent de très gros véhicules qui peuvent coûter très cher s’ils ne sont pas entretenus correctement. Nous ne saurions trop insister auprès de tous nos élèves sur le fait qu’il ne faut jamais ignorer un problème dans la voiture, il faut pouvoir l’identifier pour sa propre sécurité. »

L’autonomisation des filles sur la route

Amy Smith, la directrice adjointe du lycée Stella Maris, affirme que tous les élèves qui ont participé à l’atelier l’ont trouvé très utile. La leçon, qui a duré deux heures, comprenait des exercices pratiques sur l’entretien de base des voitures. Aucune connaissance préalable n’est requise pour y participer.

« Nous avons eu trois groupes d’environ 40 filles », a déclaré Mme Smith. « Les réactions ont été très positives, les dames de l’entreprise Galmatic sont très patientes et pédagogues. L’ensemble du personnel enseignant, ainsi que notre directrice Elizabeth Carnegie, ont estimé qu’un atelier de ce type serait bénéfique pour de nombreuses raisons, notamment les compétences que les filles doivent acquérir avant de quitter l’école.

filles pneus1

Source : Facebook

« Il était également important de montrer aux filles qu’elles ont les capacités de gérer elles-mêmes les situations une fois sur la route, plutôt que de compter sur quelqu’un d’autre. »

Le lycée Stella Maris a publié des photos de cet atelier « réparation voiture »  sur sa page Facebook et les retours ont été extrêmement positifs.

« C’est le type d’éducation dont nos enfants ont besoin dans chaque école… Excellente idée ! » a écrit un internaute.

« C’est fantastique ! » a écrit un autre. « J’aurais aimé pouvoir participer et avoir ces compétences ! Bravo à Stella pour apprendre à nos filles à être fortes et indépendantes. »

« En tant que maman d’une de ces filles de seconde aujourd’hui et ancienne étudiante de Stella moi-même, cette session est vraiment utile. » affirme une maman.

L’école enseigne aux garçons des compétences domestiques

En Espagne, les garçons apprennent à faire le ménage et ranger la maison. Tout comme les filles sont tout à fait capables de conduire, de posséder et d’entretenir une voiture, les garçons peuvent cuisiner, nettoyer et coudre. À notre époque, il n’y a pas de tâches « masculines » ou « féminines ». Chacun doit savoir comment prendre soin de soi, de sa maison et de son véhicule.

Le Colegio Montecastelo, une école de Vigo en Espagne, dispose d’un programme qui enseigne aux garçons des compétences essentielles de la vie, dont les tâches domestiques. Cela comprend le repassage, la cuisine, la couture et même la décoration floral.

Gabriel Bravo a coordonné le programme. « Il semblait très utile pour nos élèves d’apprendre à effectuer ces tâches afin que, lorsqu’ils formeront une famille, ils soient impliqués dès le début et sachent qu’une maison est une affaire de deux personnes, ce n’est pas une affaire de femme qui fait le ménage, la vaisselle et le repassage. Cela leur permettra de prendre conscience et d’apprendre à se débrouiller seuls à la maison. »

Lire aussi Cette école envoie ses élèves en méditation plutôt qu’en retenue et obtient des résultats étonnants

Contenus sponsorisés