Une astuce pour éliminer l’arsenic du riz

Le riz est l’un des aliments les plus consommés du monde, notamment en Asie où il fait partie du quotidien. La plante qui permet de produire le riz développe ses racines dans l’eau, l’arsenic qui pourrait être présent peut par conséquence se fixer dans le riz et se retrouver dans nos plats. Cela peut avoir des répercussions graves sur notre santé, surtout si l’on consomme du riz assez souvent. Pourtant il peut être très simple de s’assurer qu’il n’y a aucune trace d’arsenic dans votre riz, découvrez comment. 

Salade de riz, risotto et paella, la simplicité de cuisson et sa versatilité font du riz un  aliment plutôt apprécié des français. Malheureusement ce que peu de personnes savent, c’est qu’il est possible que l’on soit exposé à de l’arsenic si l’on en consomme trop souvent. Il est ainsi essentiel de s’assurer de nettoyer votre riz avec cette méthode simple qui a été partagée par FranceInfo.

L’arsenic, une problématique dans les pays pauvres

Selon l’OMS, l’arsenic est un élément chimique naturel qui se trouve en concentrations élevées dans certaines eaux souterraines.

Dans certains pays asiatiques les populations se retrouvent exposées à ce métal. Il va sans dire que les conséquences sur la santé de ces populations est catastrophique : Lésions cutanées ou encore hyperkératose. Dans ces pays, l’arsenic est une problématique majeur, toujours selon l’OMS.

Le riz, porteur potentiel d’arsenic

L’exposition des populations asiatiques à l’arsenic peut s’expliquer entre autres par la consommation élevée de riz. En effet la plante développe ses racines dans des eaux souterraines susceptibles de contenir de l’arsenic. Si les population européennes ne sont pas réellement concernées par l’arsenic contenu dans le riz en raison d’une consommation moindre comparé aux populations asiatiques, il est toujours préférable de prévenir plutôt que de guérir.

Une étude publiée sur le site du Conseil Supérieur de la Santé, démontre que l’arsenic peut être présent dans plusieurs aliments, dont le riz. Il pourrait provoquer entre autres des troubles digestifs ou cutanés et d’autres maladies plus graves. Le conseil supérieur de la santé recommande une consommation de ½ tasse par semaine chez l’adulte et de 1/3 de tasse par semaine chez l’enfant.

https://newsvarie.net/wp-content/uploads/2020/09/cucinare-il-riso-.jpg

La cuisson classique, pas assez pour éliminer l’arsenic

Généralement, la cuisson du riz s’effectue en ajoutant juste assez d’eau. Ainsi le riz absorbe toute la quantité de liquide. Cette méthode de cuisson est la plus répandue en occident et c’est généralement aussi le cas lorsqu’un autocuiseur est utilisé pour cuire le riz.

Cependant, elle présente un inconvénient majeur : La quantité d’eau minimale utilisée ne permet pas de libérer l’arsenic potentiellement présent dans le grain de riz. Il est à noter qu’un bon lavage du riz avant la cuisson et une utilisation abondante (6 verre d’eau pour 1 verre de riz) permet d’éliminer jusqu’à 60 % de l’arsenic présent dans le riz contre seulement 10 % pour une cuisson classique.

La cuisson à la percolation, une voie prometteuse

Les scientifiques ont toutefois cherché une meilleure méthode qui leur permettrait d’éliminer plus efficacement l’arsenic. Ceux-ci ont l’idée immédiate de tester un mode de cuisson : La percolation. Celle-ci s’effectue en faisant passer un flux continu d’eau qui passe à travers les grains de riz et permet, en quelques sortes, de les nettoyer en profondeur.

Les scientifiques ont donc testé deux machines qui utilisent ce genre de cuisson : Une cafetière italienne qu’ils ont quelque peu transformée et un autre appareil qui permettait un flux de vapeur d’eau par condensation.

49 % de l’arsenic contenu dans le riz cuit dans la cafetière italienne modifiée a été éliminé. Si ce résultat a été quelque peu décevant, le deuxième appareil utilisé a été beaucoup plus prometteur. En effet, 59 à 69 % de l’arsenic contenu a été éliminé des grains de riz. Si les scientifiques n’ont donc pas encore développé une façon définitive d’éliminer l’arsenic du riz, ils sont toutefois confiant quant à l’avenir.

Aussi, en l’absence de possibilité d’utiliser une cuisson à percolation, vous pouvez éliminer une partie significative d’arsenic de votre riz en procédant de la manière suivante :

– Laver plusieurs fois le riz avant la cuisson avec de l’eau courante
– Compter 6 verres d’eau pour 1 verre de riz pour sa cuisson
– Jeter l’eau de cuisson.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close