Une ancienne astuce de mamie pour éliminer les douleurs de la goutte naturellement

Les efforts et l’âge peuvent mettre à mal nos articulations. Un excès d’acide urique accumulé dans l’organisme se manifeste par des crises de goutte qui peuvent être lancinantes à partir de l’orteil. Cette maladie peut causer d’importantes douleurs invalidantes à la personne qui en souffre. Touchant 2% de la population adulte en France, la goutte est favorisée par plusieurs facteurs d’hygiène de vie et d’alimentation. Si cette maladie nécessite un traitement médical de fond, cette dernière peut être prévenue et soulagée par des apports nutritifs adaptés pour limiter la présence d’acide urique. Voici un remède naturel pour soulager ces douleurs qui peuvent se manifester dans le gros orteil.

La goutte est une maladie chronique dont les crises peuvent être prévenues avec une hygiène de vie adaptée. Et pour cause, de nombreux aliments contiennent un taux d’acide urique qui peut compromettre les articulations, sans oublier certains facteurs environnementaux et génétiques.

Les douleurs lancinantes des crises qui surviennent particulièrement la nuit peuvent être évitées par des règles hygiéno-diététiques suivies avec rigueur et assiduité. Cette maladie caractérisée par l’accumulation d’acide urique peut être prévenue avec un remède naturel et des ingrédients adaptés.

Qu’est-ce que la goutte ?

Touchant une ou plusieurs articulations, la goutte est une forme spécifique d’arthrite qui se manifeste généralement dans le gros orteil. Ces crises peuvent être très douloureuses et lancinantes pendant plusieurs jours. Les articulations concernées peuvent avoir une couleur violacée. En cause : une accumulation d’acide urique sous forme de cristaux dans le corps appelé hyperuricémie et causant une réaction inflammatoire qui peut être à l’origine d’une douleur vive et ponctuelle.

Quels sont ses symptômes ?

Les premières crises de goutte peuvent se manifester à partir de 40 ans et concernent principalement les hommes. Pour les femmes, celles-ci surviennent généralement après la ménopause. Voici comment elles se manifestent :

  • Une douleur ou une enflure de la zone articulaire affectée
  • Un malaise, une fièvre et des frissons dans les cas les plus aggravés. Ces symptômes nécessitent une intervention en urgence.
  • Une douleur lancinante, pulsatile et intense qui survient généralement la nuit avec une sensibilité plus caractéristique au niveau des extrémités

Quels sont les facteurs aggravants ?

Si les causes de la goutte ne sont pas scientifiquement établies à ce jour, certains facteurs environnementaux peuvent déterminer l’apparition de cette maladie chronique. Parmi eux : une alimentation copieuse et riche en purines, présentes notamment dans les viandes rouges. Le tabagisme et la consommation d’alcool peuvent également précipiter les crises de goutte. Cette affection articulaire est d’ailleurs appelée par Hippocrate « la maladie des rois » qui sont friands de repas pantagruéliques et bien arrosés. La goutte peut également être d’origine héréditaire, causée par une autre maladie, le stress ou un traitement médicamenteux.

Quels ingrédients privilégier pour la goutte ?

Cette maladie nécessite un traitement médical adapté prescrit par un spécialiste. Cependant, une alimentation pauvre en purines permet de prévenir ses crises douloureuses.

L’ananas : En cas de goutte, ce fruit tropical est un remède naturel tout indiqué comme en atteste cette étude, qui indique que l’aliment permet de décroitre l’acide urique dans l’organisme.

Le gingembre : Le rhizome asiatique permet d’inhiber l’accumulation de cristaux d’acide urique, comme le prouve cette expérience scientifique.

Le curcuma : Puissante épice anti-inflammatoire, cette poudre dorée agit en faveur de l’élimination de la douleur caractéristique de la goutte.

Le céleri : Grâce à son mécanisme inhibiteur sur l’hyperuricémie prouvé par cette étude, cette herbe aromatique est tout indiquée pour prévenir ses crises.

Comment préparer ma boisson anti-goutte ?

Pour observer des résultats concluants sur votre santé, nous vous conseillons de vous procurer les ingrédients d’origine biologique.

Ingrédients :

  • Une cuillère à soupe de gingembre moulu
  • 2 cuillères à café de curcuma en poudre
  • Un ananas pelé
  • Une tasse de jus de céleri

Préparation :

Mélangez les ingrédients dans un blender auquel vous ajouterez de l’eau filtrée jusqu’à l’obtention d’une préparation liquide et homogène.
Utilisation :Buvez le remède 30 minutes avant le coucher pour prévenir les crises de goutte.

Mise en garde :

– Le gingembre et le curcuma sont déconseillés en cas de calculs biliaires ou de prise de traitement anticoagulant.
– L’ananas est proscrit en cas de grossesse ou d’allaitement mais également lors de troubles gastriques.
– Le céleri ne doit pas être consommé lors de la grossesse en raison de son effet stimulant sur les contractions utérines.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close