Une adolescente victime d’anévrisme à cause de la télévision est miraculeusement sauvée

Il arrive que la dextérité et la vivacité des médecins puisse sauver les situations les plus périlleuses. C’est notamment le cas pour des arrêts cardiaques ou encore d’autres accidents où le pronostic vital est clairement engagé. Cette histoire en est la preuve faite chair. Victime d’un anévrisme à cause de la télévision, l’adolescente avait de minces chances de survivre. Pourtant, l’équipe médicale qui l’a accueillie a réussi à la sauver de justesse. Ce récit heureux d’un sauvetage héroïque nous est relayé par nos confrères du site britannique The Sun.

Les médecins font preuve d’un courage et d’un sang-froid relevant de l’héroïsme. Les situations les plus périlleuses sont entre leurs mains et dépendent grandement de leur réactivité à toute épreuve. Cette adolescente en a heureusement été témoin puisqu’elle a été miraculeusement sauvée d’un anévrisme mortel alors qu’elle regardait la télévision.

Un écran flou

Une jeune femme a survécu à un grave anévrisme après que les chirurgiens aient prédit que cet accident aurait pu lui causer un décès soudain. C’est lorsqu’elle regardait la télévision que l’écran est devenu flou. Après cela, Chloe Gallagher a senti que sa tête allait « exploser ». « J’étais à l’école ce jour-là, j’ai fait mes devoirs puis j’ai regardé la télévision pendant que j’envoyais des messages sur mon smartphone. […] Soudain, les écrans sont devenus flous. J’ai pensé que j’étais littéralement en train d’exploser » se souvient la miraculée. Puis d’ajouter : « Je ne peux expliquer la douleur que j’ai ressentie. Quand je me suis levée, j’ai réalisé que je ne pouvais plus marcher » Chloe a tout de même réussi à alerter son père en rampant.

Chloe

Thesun

Une chirurgie d’urgence

En attendant l’arrivée des secours, Chloé était recroquevillée sur le sol de la cuisine, hurlant de douleur. Les urgences ont reconnu qu’elle souffrait d’une rupture d’anévrisme après avoir observé un scanner montrant un écoulement de sang dans le cerveau. Les médecins ont alors retiré un lambeau osseux de son encéphale avant de recourir à un coma artificiel de 3 jours. Ces derniers ont déclaré que les parents devaient s’attendre au pire et que si elle sortait vivante de cette rupture elle allait souffrir de graves handicaps.

Chloe1

Thesun

Un réveil heureux

Suite à cette intervention médicale,  Chloé s’est réveillée saine et sauve devant ses parents émus aux larmes. Les médecins l’ont qualifiée de « patiente miraculée ». Seulement, le chemin de l’adolescente allait être ponctué d’embûches. « Au moment où je pensais que c’était fini, quelque chose de nouveau se produisait. Complication, infection, chirurgie, je n’étais pas au bout de mes peines » se souvient-elle. Chloé a même dû arrêter l’école suite à cet accident.

Chloe2

Thesun

Des séquelles ultérieures

Depuis sa survie miraculeuse, Chloé a tout de même dû être exposée à des séquelles liée à sa rupture d’anévrisme. L’étudiante souffre désormais d’épilepsie et est atteinte de 10 à 15 crises par jour. « L’un des aspects de ma maladie est que je ne dois pas boire d’alcool sous peine de convulser » explique-t-elle. Puis d’ajouter : « Je vais toujours à des fêtes, je sors avec mes amis et m’amuse comme n’importe quel autre jeune de mon âge » La jeune femme s’est réappropriée sa vie face à un évènement qui aurait pu être fatal.

Qu’est-ce que l’anévrisme ?

Un anévrisme est une dilatation anormale de la paroi d’une artère qui forme une poche remplie de sang. Cet accident peut entraîner la mort ou des séquelles neurologiques irréversibles. Si Chloé a été atteinte de cet accident à 24 ans, les femmes concernées ont généralement entre 40 et 50 ans. Les causes peuvent être diverses telles que le tabagisme et les troubles cardiovasculaires.

Lire aussi Qu’est-ce que cela signifie si vous rêvez de votre ex ?

Contenus sponsorisés