Une adolescente de 12 ans épouse un homme de 37 ans pour dénoncer les mariages forcées

Il arrive que des jeunes filles épousent des hommes plus âgés qu’elles n’aiment pas. Parfois, elles acceptent par obligation, comme ce fut le cas de cette adolescente de 13 ans qui a été forcée de se marier avec un homme de 35 ans plus âgé. Mais pour Thea, une norvégienne de 12 ans, l’objectif était de créer le buzz. Selon le Huffpost, il existe une raison bien précise pour laquelle elle accepte d’épouser un homme de 37 ans. 

“Je me marie dans un mois”

À seulement 12 ans, Thea affirme vouloir se marier. C’est dans son blog que la jeune adolescente informe sa communauté de ce projet farfelu. La jeune fille, qui est passionnée d’équitation et adore écouter la musique du fameux groupe One Direction, a provoqué un véritable tollé en révélant son mariage imminent. En effet, ses fans se demandaient comment cette belle blonde aux yeux bleus qui avait tout l’avenir devant elle pouvait prendre une telle décision. 

Une annonce qui aura eu l’effet escompté 

En réalité, l’adolescente avait atteint son but puisque cette annonce n’était qu’une simple boutade dans le but de susciter l’indignation des internautes. 

thea
Théa a informé sa communauté de son mariage imminent. Source : Emirates Woman

Soucieuse de protéger les jeunes filles mineures de ce destin tragique qu’est le mariage forcé, Thea a participé à une campagne marketing dont la stratégie était pour le moins subtile. L’idée de ce concept a été pensée par l’organisation Plan Norway, qui lutte contre le mariage forcé des enfants dans le monde. 

thea1
Thea accompagné de son prétendu fiancé de 37 ans. Source : Emirates Woman 

Grâce à l’histoire fictive de la jeune Thea, cet organisme a souhaité insuffler une prise de conscience collective quant à ce fléau mondial. “Nous voulons montrer à quel point la pratique du mariage des enfants est horrible”, a martelé Olaf Thommessen, directeur de Plan Norway. 

thea2
Thea porte la robe de mariée. Source : Emirates Woman 

Convaincu de l’efficacité de cette stratégie, l’homme espère donner au mariage un sens plus authentique. “De nombreuses filles rêvent du jour de leur mariage, et ce jour est souvent considéré comme l’un des plus heureux de leur vie”, affirme-t-il avant de poursuivre, “mais pour 39 000 jeunes filles qui se marient tous les jours, le mariage est le pire jour de leur vie”. 

thea3
L’adolescente publie une photo avec sa prétendue bague de mariage. Source : Huffpost

Ainsi, la campagne à laquelle Thea a participé, visait à mobiliser la population norvégienne pour empêcher le mariage de la jeune fille. Par chance, les norvégiens se sont sentis très impliqués dans cette affaire et certains auraient même contacté la police pour faire annuler cette union.

Le fléau des mariages forcés

Le mariage est un engagement qui unit deux êtres pour le meilleur et pour le pire, mais il peut parfois être imposé à un enfant, révèle l’organisme Plan International. Généralement, ce sont les parents qui forcent leur fille à se marier avec un homme. Aussi, l’enfant peut être confronté à un avenir fastidieux. Et pour cause, une union précoce bouleverse la vie toute entière d’une fillette. Violences physiques, psychologiques ou sexuelles, déscolarisation, risques sanitairesliés à une grossesse précoce ou encore pauvreté, sont autant de conséquences qui peuvent accompagner un mariage forcé. Dans ce sens, il est primordial de prendre conscience de l’impact de ces unions pour mettre en place des actions en vue de protéger au mieux les enfants.

Lire aussi « J’ai 46 ans, on me prend pour la sœur de ma fille adolescente – les gens pensent que j’ai seulement 20 ans »

Contenus sponsorisés