Une adolescente accouche dans sa chambre et jette son bébé par la fenêtre pour « s’en débarasser »

La grossesse involontaire est une situation dont le lot est celui de plusieurs femmes de par le monde et plusieurs d’entre-elles éprouvent de la difficulté à confronter ce genre d'événement. Mais qu’en est-il de ces grossesses qui se révèlent à un âge précoce et dont l’ampleur est davantage insoutenable pour les adolescentes dépourvues des moyens psychologiques et des fondamentaux essentiels pour gérer à bien la situation ? Ce récit est celui d’une adolescente de 16 ans qui n’a pas hésité à jeter par la fenêtre un bébé prématuré à la naissance. Le journal britannique The Sun en expose les faits.

Encore jeune pour être enceinte d’un enfant, Antonia Lopez a accouché à l’âge de 16 ans. Ce qu’elle a fait juste après la naissance du bébé est à mille lieux de ce qu’une mère est censée représenter. Jetée par la fenêtre du deuxième étage, la fille nouveau-née est décédée.

Antonia Lopez

Détresse

Tout de suite après le drame, Antonia se hâte vers son compte Facebook pour écrire un message à tous ses amis. Le statut se lit comme suit : « Qui peut me faire une énorme faveur et possède une voiture ? ». Une supplication suivie d’icônes censées exprimer son désespoir et sa détresse.

Le message en question a été écrit une demi-heure avant l’arrivée des ambulanciers paramédicaux chez elle.

Le grand-père de l’adolescente, John Barcelona déclare ne pas en revenir de ce qu’il s’est passé et que ça l’a pris par surprise. En effet, d’après lui, elle ne montrait aucun signe visible de grossesse. « Dans ma tête, je ne peux pas le croire, je ne peux pas le croire », ajoute le grand-père désarçonné.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_591b96b9990a0_191714.jpg

Investigation sur réseau social

Quelque temps plus tard, on voit Antonia représentée dans une image de post Facebook où elle semble porter une poupée simulatrice de bébé. Le genre de poupée utilisée à des vues éducatives dans les écoles pour inculquer le devoir du parent envers le bébé. Elle a écrit l’intitulé suivant : « Cette chose est si ennuyeuse ».

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_591b96c37654f_191714.jpg

Du côté de ses camarades, une jeune fille aurait déclaré que cela lui paraissait invraisemblable qu’elle puisse faire ça sans qu’il y ai eu un événement qui l’ai mise dans un tel état de panique. Aussi, elle insiste sur le fait que son amie n’est pas de nature à faire un tel acte.

Quant à sa publication qui qualifie la poupée de « chose si ennuyeuse », sa camarade ajoute que beaucoup d’élèves de sa classe avaient dit la même chose au sujet du bébé poupée.

Les découvertes de la police

Antonia aurait d’après l’examen de la police accouché seule dans sa chambre et ce de façon inattendue pendant qu’elle dormait. Alors que prise de panique, elle aurait jeté le petit bébé par la fenêtre avant de raconter l’incident choquant à sa mère. Cette dernière s’est aussitôt précipitée vers le jardin de la maison, là où gisait le nouveau-né, afin de pratiquer la réanimation cardio-respiratoire

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_591b96d91e676_191714.jpg

Quelque temps après, les services d’urgence ainsi que la police sont arrivés et tout de suite après, le bébé a été transporté d’urgence à l’hôpital mais avant d’y arriver, le petit être est décédé. Parallèlement Antonia a été emmenée à l’hôpital afin qu’on lui administre les examens nécessaires.

Antonia Lopez 1

Le mystère règne toujours autour d’Antonia

Un voisin dont le sommeil a été perturbé par des cris, a déclaré avoir aperçu depuis sa fenêtre, deux femmes et un ambulancier qui portaient le bébé en se dirigeant vers l’ambulance. Il aurait aussi vu l’une des femmes crier « Mon bébé, mon bébé ».

Cela ramène à une question qui drape la situation de mystères et de questionnements. Était-ce le cri de la mère ou de la fille ?  Et s’il s’agit d’Antonia, était-ce le cri de la panique et de la peur d’être jugée ou bien le cri d’une mère meurtrie ? Rien n’est encore su à ce stade.

La grossesse précoce et non désirée: Les causes

C’est un phénomène inquiétant que la grossesse précoce. D’autant plus que le cas des grossesses non désirées alarme davantage sur la sensibilité de ce sujet. En outre, parmi les causes les plus évidentes se trouvent :

– Un manque de connaissances des fondamentaux et des méthodes contraceptives, ce qui témoigne d’une absence d’éducation sexuelle
– Un accès difficile à la contraception voire mauvaise utilisation de celle-ci
– Les mariages forcés et précoces des filles.
– L’exposition des filles aux violences et abus sexuels
– Une culture inhibitrice qui empêche les filles de confier leur expérience sexuelle puisque parler de sexe est tabou.

Lire aussi Un coiffeur met 13 heures à offrir un changement extrême à une adolescente qui ne s’est pas brossé les cheveux pendant des mois

Contenus sponsorisés