Un violeur d’enfant condamné à perpétuité, son compagnon de cellule est le grand frère de sa victime

Lorsque cet homme rentre en prison, il tombe nez-à-nez avec le pédophile qui a violé sa petite sœur. Découvrez l’histoire de leur rencontre et le témoignage du proche de la victime qui a entendu par le coupable les détails de ce crime.

Relayée par nos confrères du Seattle Times, cette affaire relate la rencontre entre un pédophile et le grand frère de sa victime qui partageaient la même cellule. Ce criminel était alors condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Un homme rencontre le violeur de sa petite sœur dans sa cellule

C’est dans l’État de Washington qu’un détenu a tué son compagnon de cellule. La raison : ce dernier n’était rien d’autre que l’homme qui avait violé sa petite sœur. Shane Goldsby, le frère de la victime d’abus sexuel a alors assassiné Robert Munger, le criminel de 70 qui purgeait une peine de prison de 43 ans. Une vidéo de surveillance montre le jeune homme jeter le septuagénaire pédophile au sol et lui donner des coups sur le visage, le ventre et la tête. Ce dernier succombera à ses blessures trois jours après l’attaque. 

shane
Shane Goldsby – Source : Thoughtnova

L’homme a voulu changer de cellule

Au moment des faits, Robert Munger était en train de purger une peine de 43 ans de prison pour trois chefs d’inculpation : viol d’enfant, pédophilie et possession d’images pédo-pornographiques. Shane Goldsby, le grand frère de la victime a été emprisonné après avoir poignardé quelqu’un, volé une voiture de police et avoir causé des blessures à un soldat de l’Etat. Le jeune homme de 25 ans raconte que, quand il a su que son co-détenu était celui qui avait violé sa sœur, il a demandé à changer de cellule. Sa volonté a été ignorée.

robert
Robert Munger – Source : Thoughtnova

« Il a continué à vouloir me donner des détails sur ce qui s’est passé »

Shane Goldsby raconte que lors de son entrée en cellule, de nombreuses pensées lui traversaient la tête. Il confie qu’à ce moment, il était instable et qu’il était perturbé. « J’arrivais à ce point parce qu’il a continué à vouloir me donner des détails sur ce qui s’est passé, ce qu’il a fait, sur les photos et les vidéos de lui en train de le faire » témoigne l’homme qui n’a pu s’empêcher de rendre justice à sa sœur. Pour autant, le jeune homme déclare qu’il n’avait pas l’intention de le tuer. « J’aurai préféré le voir croupir en prison » admet-il. 

shane1
Shane Goldsby confie qu’il ne voulait pas le tuer – Source : Thoughtnova

Des milliers d’images de pornographie juvénile

Lors du deuxième procès de Robert Munger, le jury a tranché. Il a été reconnu coupable de trois chefs d’inculpations dont celui d’agression sexuelle sur enfant lors de son troisième procès. Il a été emprisonné en juin 2017 après que l’une de ses victimes ait été en contact avec les enquêteurs. Après avoir investigué et trouvé des contenus pédopornographiques, les détectives ont pu identifier deux autres victimes du criminel. 

Pédophilie : Quelles sont les conséquences ?

Alors que la pédophilie est un fléau contre lequel personne ne peut se prémunir, il est possible de dialoguer avec son enfant autour de ce sujet mais aussi de prendre des mesures pour le protéger. Interrogée par nos confrères du Monde, Dominique Frémy, pédopsychiatre hospitalière recommande aux parents d’aider leurs enfants à différencier un acte normal d’un abus sexuel. La spécialiste explique que les parents tiennent souvent un discours généraliste en mettant en garde contre les inconnus sans spécialement évoquer le sujet de la pédophilie. Elle indique qu’il est possible de reconnaître un enfant victime d’abus sexuel bien que cela ne soit pas toujours explicite. « Cela peut être un enfant qui devient triste, qui s’isole alors qu’il était sociable, qui devient instable, qui fait une tentative de suicide quand il s’agit d’un adolescent » indique-t-elle en ajoutant que les scarifications sur les avant-bras sont également des éléments courant chez les adolescentes.

Lire aussi Ce couple découvre qu’ils sont frères et soeurs alors qu’ils attendent leur premier enfant

Contenus sponsorisés