x

Un trio de femmes sans coeur a emmené des enfants à la maison et laissé des pédophiles les violer pour de l’argent

Les victimes étaient encore des bébés et ils ont vécu le pire. Découvrez l’histoire de ces 3 femmes qui ont « vendu » ces enfants innocents à des pédophiles pour qu’ils puissent les violer. Ce trio était à la tête d’un véritable réseau.

Relayés par nos confrères du site britannique Metro, les actes de ces femmes sont sans pitié. Pour de l’argent ou de la drogue, elles ont laissé des enfants aux mains de pédophiles.

Trois femmes ont laissé des enfants se faire violer par des pédophiles 

Magan Richmond, 32 ans, Tasha Stringer, 37 ans et Kathryn McMullen, 36 ans ont créé une véritable maison de l’horreur. Et pour cause, dans une maison aux Etats-Unis, elles emmenaient des enfants dont certains avaient 3 ans. Pour ce service rendu aux pédophiles, ces femmes sans cœur demandaient de l’argent. Dans ce lieu, les prédateurs sexuels filmaient leur crime. Comme ce pédophile, cette nounou viole un petit garçon de 11 ans et tombe enceinte.

Tasha Stringer, une femme de 37 ans est accusée de vendre des enfants pour de l’argent ou de la drogue – Source : Scioto Country Sherif Office

La police enquêtait sur cette affaire avec l’aide du FBI 

Ce réseau de criminelles demandait de l’argent contre la présence d’enfants âgés de 3 à 13 ans. C’est grâce au cabinet du shérif du comté de Scioti que la police a pu mettre la main sur ce trafic abominable. Ce dernier faisait des recherches sur ce réseau après avoir mis la main sur des preuves de maltraitances sur les victimes. Grâce à elles, les forces de l’ordre ont pu interpeller ce trio de femmes durant la même semaine. Le FBI est également intervenu pour aider dans cette affaire. 

Magan Richmond, une femme de 32 ans est accusée de viol sur mineur – Source : Scioto Country Sherif Office

Le trio de criminelles a été arrêté 

Suite à ces preuves frappantes, les trois femmes ont depuis été accusées de viol. Les criminelles ont été détenues sous une caution de 100 000 dollars (82120,50 euros) avant leur première comparution devant le tribunal. Les victimes ont été prises en charges par les services sociaux. Malheureusement, il arrive parfois que des personnes qui commettent des crimes atroces échappent à la justice. Comme cet homme qui a violé une petite fille de 11 ansmais qui a été laissé en liberté. 

Une histoire similaire 

Relayée par nos confrères de la BBC, cette affaire a eu lieu en Allemagne, à Fribourg. Comme pour cette histoire, il s’agit également de trafic d’enfants pour la pédophilie. Les deux accusés avaient aussi abusé sexuellement du garçon pendant deux ans avant de le vendre sur le dark net, un serveur non identifié par les moteurs de recherche classique. C’est un Espagnol qui a abusé sexuellement de la victime pendant 10 ans mais aussi 5 autres pédophiles. Ceux qui ont « vendu » le garçon étaient sa mère et son beau-père. Ils ont été arrêté pour viol, agression sexuelle grave sur des enfants, prostitution forcée et distribution de pornographie juvénile. La victime a été placée dans une famille adoptive et reçoit des intérêts pour ces traumatismes qui lui ont été infligés. 

Quelles sont les conséquences des agressions sexuelles sur des enfants ?

Interrogée par Madame Figaro, Muriel Salmona, psychiatre spécialisée dans la prise en charge des victimes du viol explique ce qui découle d’un tel évènement et ce, même pendant l’enfance. La spécialiste parle d’une « dissociation émotionnelle », une sorte de déconnexion avec les émotions caractérisées par la souffrance. L’experte explique : « On reproche en quelque sorte à la victime de ne pas avoir porté plainte plus tôt ou parfois de ne pas avoir lutté contre l’agression » Le médecin indique que cela est plutôt un instinct de protection. Les conséquences liées à l’agression sexuelle de cette adolescente ont causé son suicide.

Contenus sponsorisés
Loading...