Un sourire disparu pour toujours une petite fille de 3 ans tuée à la garderie pour avoir refusé d’enlever son manteau

Un sourire disparu pour toujours une petite fille de 3 ans tuée à la garderie pour avoir refusé d’enlever son manteau


La violence contre les enfants est l’un des fléaux les plus dangereux de notre époque. Des milliers d’enfants à travers le monde subissent quotidiennement des violences physiques et verbales qui peuvent avoir des répercussions très graves sur leur santé physique et psychologique.

Malheureusement, certaines personnes ne semblent pas avoir compris que la violence est un crime, et continuent à infliger des supplices cruels à ces petites créatures innocentes qui ne font de mal à personne. Aujourd’hui, nous partageons avec vous l’histoire d’une petite fille de 3 ans tuée par une employée de la garderie après avoir refusé d’ôter son manteau.

De nos jours, de plus en plus d’enfants sont rebelles et n’acceptent pas qu’on leur donne des ordres ou qu’on leur impose des choix, c’est pour cela qu’il est très important de les éduquer et de les inciter à changer de comportement en utilisant divers moyens comme la communication, la sensibilisation…Mais certains parents et professionnels de l’éducation peuvent parfois recourir à des punitions violentes qui ne font que détériorer le comportent de ces enfants, et dans les cas les plus extrêmes, mettre leur vie en danger. Prenons l’exemple de cette employée de garderie qui a tué une petite fille de 3 ans parce qu’elle a refusé d’ôter son manteau.

La mort tragique d’une petite fille de 3 ans…

Autumn était une petite fillette joyeuse et très appréciée par sa famille et ses amis,  elle ne cessait pas de propager de l’énergie positive autour d’elle, et tous les gens qu’elle rencontrait étaient éblouis par son visage angélique, et le sourire innocent qui ne la quittait jamais, et même si sa vie sur terre n’a duré que quelques mois, Autumn a gravé des souvenirs précieux et inoubliables dans la mémoire de tous ceux qui l’ont côtoyée.

Le 29 Octobre 2013, la maman d’Autumn reçut un appel qui allait bouleverser complètement son existence. En effet, l’appel provenait de la direction de la garderie où sa petite fille était inscrite, et l’informait qu’elle venait d’être blessée. La maman a donc immédiatement quitté son travail et s’est rendue à la garderie afin de transporter sa fille à l’hôpital le plus proche, et deux jours après, Autumn avait déjà quitté notre monde.

Quand les policiers ont commencé leurs investigations, Rochelle Lynn Sapp, l’institutrice qui prenait en charge la petite fillette, a affirmé que cette dernière s’est blessée en tombant dans les escaliers, et ce n’est qu’après plusieurs jours d’interrogatoire qu’elle a fini par révéler que c’était elle qui l’avait poussée par terre car elle ne voulait pas ôter son manteau.

Malheureusement, même si cette institutrice a été sévèrement punie pour son acte ignoble et inhumain, les parents d’Autumn ne pourront jamais oublier la mort horrible de leur petite fille, et leurs cœurs porteront une peine atroce jusqu’à la fin de leurs jours.

Comment protéger ses enfants contre la violence ?

Bien que cela soit difficile à admettre, nous devons tous accepter le fait que nous sommes entourés de certaines personnes cruelles et sadiques qui peuvent commettre des actes barbares sans aucune pitié ni remords. Et même si nous ne comprenons pas parfaitement les raisons réelles qui motivent ces personnes à accomplir leurs actes inhumains, nous devons tous multiplier nos efforts afin de protéger nos enfants, et éviter qu’ils tombent dans leurs pièges.

– Surveillez vos enfants et ne les laissez jamais en compagnie d’une personne que vous ne connaissez pas parfaitement, ou une personne qui a un comportement agressif.

– Beaucoup d’enfants choisissent de garder le silence au sujet des violences qu’ils subissent afin de ne pas être blâmés par leurs parents. Afin de remédier à ce problème vous devez communiquer avec vos enfants, et leur faire comprendre que vous n’allez jamais les juger, et que ce n’est pas de leur faute s’ils sont victimes de violence.

– Apprenez à vos enfants que certaines parties de leur corps ne doivent jamais être touchées par les autres, et qu’ils ont le droit de dire non sans se sentir gênés ou intimidés.

– Essayez de faire connaissance avec les amis de vos enfants, leurs enseignants, ainsi que tous les gens qu’ils côtoient, et éloignez-les de toutes les personnes suspectes.

– Surveillez constamment le comportement de vos enfants, et inspectez leur corps afin de détecter tous les éventuels signes qui montrent qu’ils sont victimes de violence.

– Si vous découvrez que l’un de vos enfants est victime de violence, contactez immédiatement les autorités compétentes, et consultez un spécialiste.


Loading...