x

Un prêtre pédophile qui a violé une fille de 9 ans s’est fait couper le pénis par un père en colère

Après ce qui est arrivé à sa fille, ce père décide de se venger et de rendre le mal par le mal. Découvrez l’histoire de cet homme qui prend sa revanche sur un prêtre pédophile qui a violé son enfant de 9 ans, il décide de lui couper le pénis. Il l'attaque en entrant chez lui, fou de rage.

Relayée par nos confrères du site britannique The Daily Mail, cette attaque paternelle est motivée par la fureur. Et pour cause, ce père a découvert qu’un homme a violé sa fille de 9 ans.

Une vengeance du père

Après avoir découvert que sa fille a été violée par un prêtre, ce père va sévir. Et pour cause, il va couper le pénis du criminel. Cette histoire a eu lieu en Afrique du Sud. Mase Malgas, le prêtre pédophile est mort des suites de cette attaque du père. « Son ex-épouse avait dit à l’accusé que leur fille avait été violée et que M.Malgas en était l’auteur », déclare le gendarme chargé de l’affaire. Le père s’est donc rendu avec son ex-épouse et un ami du couple au domicile de l’agresseur.

pretre

Le prêtre pédophile est mort après avoir été émasculé par le père de la victime. Source : Facebook

Le prêtre a été emmené au poste de police

Le père de la victime, sous couvert d’anonymat pour protéger cette dernière, a commencé par frapper le prêtre avant de commencer à lui couper le pénis. Selon le tribunal, le pédophile a été laissé avec des « blessures graves ». Le père, son ex-femme et son ami ont ensuite amené le criminel au poste de police dans l’espoir qu’il soit arrêté. La police d’East London, en Afrique du Sud, a appelé une ambulance en urgence mais le prêtre est mort à l’hôpital. Les rapports médicaux confirment que la victime a effectivement été violée. Le tribunal attend des preuves d’ADN afin de savoir si le prêtre est réellement coupable, ce qui renforcera les arguments de la défense.

tribunal1

Les rapports médicaux ont confirmé que la victime avait été violée. Source : Alamy

Une histoire similaire

Relayée par nos confrères du Daily Mail, cette histoire ressemble à celle du père qui s’est rendu justice et se déroule d’ailleurs dans le même pays. Cette fois, c’est une mère qui a blessé le pénis d’un homme soupçonné d’avoir violé et tué sa fille de 5 ans. Elle a été accusée de tentative de meurtre avec la complicité de sa belle-sœur et d’une amie après qu’elle ait retrouvé le corps de sa fille dans les toilettes publiques par le père de cette dernière. Elle a été libérée grâce à l’action de l’association Enough is Enough [ndlr : Assez c’est assez] qui a payé sa caution mais qui a également subvenu à ses besoins pendant son séjour en prison. Cette affaire a également attiré l’attention de Project Inmate, un organisme à but non lucratif destiné aux prisonniers. « Quand ma petite fille a été retrouvée, mon cœur s’est effondré […] Ma fille était partie. Pendant que nous la cherchions, elle était allongée dans ces toilettes froides. J’étais brisée, je le suis toujours » confie la mère marquée dans sa chair. Cette histoire est dramatique et traite une affaire d’inceste.

Quelles sont les conséquences psychologiques d’une agression sexuelle ?

Catherine Jousselme, pédopsychiatre, parle des conséquences psychologiques sur les enfants après cet évènement qui constitue un véritable drame de vie, et ce, même à l’âge adulte. Dès les premières années, elle analyse des changements dans les dynamiques relationnelles des victimes. Ces enfants peuvent se refermer sur eux-mêmes, voire déprimer. Elle ajoute également que l’adolescence devient alors une période d’autant plus problématique qui devient marquée par de nombreux maux tels que les crises d’angoisse et même les passages à l’acte suicidaire. « Ces dernières sont incomprises puisqu’apparemment « tout va bien ». Ce traumatisme qui peut être masqué par le déni peut aussi se manifester dans les relations à l’âge adulte avec un phénomène de dépendance affective et une faible estime de soi.

Contenus sponsorisés
Loading...