x

Un père poursuit l’hôpital où sa femme est décédée pendant une césarienne, les accusant d’avoir commis une erreur fatale

Si la vie est belle et pleine de moments merveilleux, elle est également imprévisible et peut nous être retirée à tout moment. Pour cette raison, il est important de prendre le temps de l'apprécier et de profiter de chaque moment avec les gens qu’on aime. Lorsque Charles Johnson s’est rendu à l’hôpital avec sa femme pour mettre leur bébé au monde, il ne s’attendait certainement pas à ce que ce soit le dernier événement qu’il partagerait avec sa femme. La jeune maman a malheureusement rendu l’âme quelques heures après son accouchement, laissant derrière elle un beau petit garçon et un père au cœur brisé. Aujourd’hui, le papa poursuit l’hôpital en justice, les accusant d’avoir commis une erreur fatale qui aurait coûté la vie à sa femme. Cette triste histoire nous est relayée par nos confrères du DailyMail.

Le fait de créer et de donner naissance à un petit être sans défense, et de lui apprendre les rouages de la vie est l’une des plus belles choses au monde. Cependant, il arrive parfois que des complications se mettent en travers de cette belle destinée. Ce fut le cas de la pauvre Kira Johnson qui s’était rendue à l’hôpital, accompagnée de son mari Charles, afin de mettre leur petit garçon au monde, mais qui n’en est jamais ressortie. Charles poursuit aujourd’hui l’hôpital pour une erreur médicale qui aurait coûté la vie à sa femme.

Le jeune couple était fou de joie à l’idée d’accueillir son petit garçon 

Un père poursuit l’hôpital où sa femme est décédée pendant une césarienne

Basés en Californie, aux Etats-Unis, Kira et Charles Johnson étaient fous de joie en se rendant à l’hôpital Cedars-Sinai situé à Los Angeles pour accueillir leur bébé qu’ils avaient si longuement attendu.

Un père poursuit l’hôpital où sa femme est décédée pendant une césarienne

Les médecins leur ayant recommandé une césarienne, Kira fut directement escortée vers le bloc opératoire. La jeune femme est ensuite ressortie du bloc avec son petit garçon, et tout semblait parfait à ce moment-là.

Un père poursuit l’hôpital où sa femme est décédée pendant une césarienne

Le papa a tout de suite remarqué que quelque chose n’allait pas 

Peu après le retour de sa femme du bloc, Charles Johnson a constaté que quelque chose clochait chez sa femme :

“Je l’ai prise par la main et j’ai dit ‘S’il vous plaît, regardez, ma femme ne va pas bien’. La dame m’a regardé droit dans les yeux et m’a répondu ‘Monsieur, votre femme n’est pas notre priorité en ce moment’. Ce n’est qu’à 00:30 le matin suivant qu’ils ont enfin pris la décision de renvoyer Kira au bloc opératoire”, a confié Charles à KTLA5

La jeune maman a saigné intérieurement pendant 10 heures 

En examinant Kira de plus près, les médecins ont découvert 3 litres et demi de sang dans l’abdomen de la jeune femme. La pauvre maman avait souffert d’une hémorragie interne pendant 10h, ce qui a eu raison d’elle. 

“Le coeur de Kira a cessé de battre immédiatement”, a raconté Charles Johnson qui poursuit à présent l’hôpital pour erreur médicale fatale.

L’hôpital n’a pas de réponse à la plainte du jeune papa 

N’ayant pas de réponse à la plainte du jeune homme en raison de “lois sur la confidentialité”, l’hôpital s’est contenté de déclarer que “L’hôpital Cedars-Sinai enquête minutieusement sur chaque situation où les soins médicaux d’un patient sont en question”.

Le jeune papa voudrait sensibiliser le monde entier

Un père poursuit l’hôpital où sa femme est décédée pendant une césarienne

“Il y a un échec et un détachement de la part des personnes qui sont responsables des vies de ces femmes et bébés, de les voir et les valoriser comme ils le feraient pour leurs filles, leurs mères, ou leurs sœurs”, a dénoncé Charles. 

En effet, la mortalité maternelle fait aujourd’hui encore des ravages avec des milliers de cas chaque année.

“Si je peux juste faire quelque chose pour garantir que d’autres mamans puissent rentrer à la maison avec leurs précieux bébés, alors tout ceci en vaut la peine”, a affirmé le jeune papa.

Charles Johnson tente aujourd’hui d’éduquer son fils de la meilleure façon possible

Un père poursuit l’hôpital où sa femme est décédée pendant une césarienne

Le petit garçon de Kira et Charles est aujourd’hui âgé de 3 ans et son papa fait tout son possible pour l’éduquer de la meilleure manière possible : “Ce que j’essaie de faire, c’est de me réveiller chaque jour et rendre sa maman fière”, a confié Johnson.

La mortalité maternelle, un vrai fléau

Environ 830 femmes qui perdent la vie chaque jour des suites de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement selon l’OMS.

Parmi les causes des décès maternels, on peut citer : 

–         Les hémorragies sévères ; 
–         Les infections ; 
–         L’hypertension pendant la grossesse ;
–         Les complications dues à l’accouchement ; 

–         Les avortements pratiqués dans de mauvaises conditions de sécurité.

Afin de prévenir ces décès, il est primordial de fournir l’accès aux soins prénatals pendant la grossesse à toutes les femmes partout dans le monde, et de leur permettre de bénéficier de l’assistance d’un personnel qualifié lors de l’accouchement et de recevoir des soins et un soutien après l’accouchement.

Contenus sponsorisés
Loading...