Un père mourant « combat la mort » juste assez pour rencontrer sa fille une seul fois

Voir une personne se battre pour sa vie alors qu’elle n’a plus que si peu de temps à vivre, est particulièrement douloureux. Chaque petit instant devient alors précieux. Brett est un père exemplaire qui a vécu le même sort. Le père mourant s’est battu pour gagner quelques heures dans l’espoir de voir son troisième enfant à naître.

Le bébé, une petite fille, est née trois heures à peine avant que son père ne rende l’âme. Mais il a fini par pouvoir la regarder et la toucher après que sa femme s’est dépêchée à ses côtés, quelques instants après son accouchement.

nicola
Photo de couple de Nicola et Brett – Source : Lessons Learned in Life

Brett est mort d’une tumeur au cerveau

Brett Kinloch avait 31 ans quand il a trouvé la mort à cause d’une tumeur au cerveau, a rapporté la BBC. Nicola, son épouse, était ce jour-là sortie d’un autre établissement hospitalier à 32 km de celui où était son mari mourant. 

Alors qu’elle venait de mettre au monde leur troisième bébé, Ariya, elle a attendu 50 minutes à peine pour pouvoir parvenir à la placer dans ses bras. Elle avait conscience que cette preuve d’amour était importante à l’instant. Cela rappelle le message d’un papa en deuil qui insiste sur le fait de prouver son amour à ses proches le plus possible.

nicola1
Photo de famille de Nicola, Brett et leurs deux filles – Source : Lessons Learned in Life

Nicola savait à quel point il était important pour son mari de rencontrer leur nouveau-né avant de quitter ce monde. La jeune maman s’est donc précipitée à l’hôpital où séjournait son mari quelques minutes après son accouchement.  « Je voulais juste arriver là-bas. Il n’était aucunement question que nous n’y parvenions pas » a déclaré Nicola Kinloch avant de poursuivre : « Je l’ai mise près de son visage et l’ai posée dans son bras, j’ai pris sa main et lui ai caressé les cheveux. ». Nicola a également immortalisé la préciosité du moment en prenant une photo du père et de sa fille.

Brett était enseignant d’éducation physique et vivait avec sa femme et ses deux autres filles, Freya, quatre ans et Elle, 18 mois. Tandis que les autres filles avaient leurs souvenirs avec leur père, Ariya était sur le point de n’en avoir aucun avant que Nicola les prenne en photo. En effet, les souvenirs sont des images précieuses comme l’en témoigne un père en deuil.

nicola2
Brett et Nicola, enceinte – Source : Lessons Learned in Life

Nicola est parvenu à mettre son bébé dans les bras de son papa avant qu’il ne meurt  

Les sages-femmes qui s’occupaient de Nicola avaient vent de tout ce qu’il se passait. D’après un ami de Nicola, ces dernières étaient en larmes dans la pièce voisine.

nicola3
Nicola est parvenu à mettre Ariya aux côtés de son père – Source : Lessons Learned in Life

Le personnel du NHS avait fait un travail remarquable afin que Brett puisse rencontrer Ariya dans les meilleures conditions possibles.

nicola4
Nicola avec sa fille, Ariya – Source : Lessons Learned in Life

Comment surmonter un deuil

Le deuil fait inévitablement partie de la vie de tout le monde et il peut être particulièrement difficile à surmonter. Pour traverser cette épreuve, il est important de se donner du temps. Accepter sa douleur est une étape importante dans le processus de deuil et il est inutile de lutter contre ces émotions. Aussi est-il nécessaire d’exprimer ses sentiments et d’accepter l’aide des personnes qui nous sont chères. C’est une étape importante pour l’acceptation et la reconstruction.

Lire aussi Une fille mourante de 2 ans a sangloté “ma petite maman aide-moi” après avoir bu du nettoyant pour toilettes

Contenus sponsorisés