x

Un père lance un appel à l’aide après la disparition de sa fille

Opinion

Chaque année en France, 50 000 personnes sont recherchées par leurs proches, parmi lesquelles 20 000 disparaissent sans être jamais retrouvées. La plupart de ces disparitions ne sont malheureusement pas relayées par les médias, et il arrive que les proches des personnes disparues se tournent vers le public dans l’espoir d’obtenir de l’aide et de rassembler d’éventuels indices qui auraient échappé à la police.

La disparition de Mollie Tibbetts

Mollie Tibbetts, 20 ans, est portée disparue depuis le mercredi 18 Juillet 2018. Les derniers jours avant sa disparition, elle gardait le chien de son petit-ami Jack au domicile de ce dernier, parti en déplacement de travail deux jours plus tôt.

C’est vers 21 heures dans la nuit de mercredi et aux environs de la petite ville de Brooklyn, dans l’Iowa, que l’étudiante a été vue pour la dernière fois.

Mollie était en effet sortie pour son jogging quotidien, et c’est sur l’un de ses trois itinéraires habituels que des témoins oculaires rapportent l’avoir aperçue, peu avant sa disparition.

Les autorités ne savent toujours pas ce qui aurait pu causer la disparition de la jeune femme, décrite comme douce et radieuse par ses amis, ni qui pourrait en être à l’origine.

Son père se tourne vers les réseaux sociaux

Dans l’espoir de récolter des indices qui pourraient faire avancer l’affaire, Rob Tibbetts, le père de Mollie, s’est adressé au public quelques jours après sa disparition, lors d’une apparition à l’émission télévisée Good Morning America.

Ce père est en effet persuadé que certaines personnes disposent de détails décisifs à fournir aux enquêteurs, quand bien même elles ne se douteraient pas de leur importance. Pour lui, « Les autorités nous ont répété encore et encore que les cas similaires à celui-ci sont toujours résolus par des informations apportées par le public. »

Que faire lorsque l’un de vos proches a disparu ?

Avant tout, lorsque l’on s’aperçoit de la disparition d’une personne, il est indispensable de garder son sang-froid. L’anxiété et le stress ne sont pas les meilleurs alliés à la réflexion et aux démarches réfléchies et raisonnées.

La première chose à faire, en plus de veiller à garder l’esprit clair, est de contacter sans attendre les autorités.

Si la disparition est jugée inquiétante, une enquête est déclenchée immédiatement par les services de police et de gendarmerie, et la personne disparue est inscrite dans le fichier des personnes recherchées (FPR).

Il est ensuite recommandé de contacter les proches de la personne disparue : ses amis, sa famille, ses voisins, etc.

Pour connaître le lieu de sa disparition, on peut essayer de trouver la dernière personne à l’avoir vue.

On peut aussi se rendre sur les lieux que la personne disparue avait l’habitude de fréquenter : logement, travail, salle de sport…

Il peut aussi s’avérer utile de contacter les hôpitaux au cas où la personne aurait été victime d’un accident.

Enfin, Et comme nous venons de le voir, s’adresser au public à travers les réseaux sociaux et les médias est un moyen utile de récolter un maximum d’indices d’éventuels témoins.

Prévenir vaut mieux que guérir

Pour tenter au maximum de prévenir les disparitions, voici quelques consignes importantes à suivre :

Connaître le mode opératoire des auteurs d’agressions et d’enlèvements

Quelles sont les cibles les plus probables ? Quel est le mode opératoire des agresseurs ? A quelles heures de la journée agissent-ils et dans quels lieux ?

Surveiller ses alentours

Etre toujours conscient de ce qui nous entoure et à l’affut de tout signe anormal ou de toute chose qui sort de l’ordinaire.

Ne pas se faire remarquer

Ne pas porter de vêtements trop voyants ni montrer des signes extérieurs de richesse. Ne pas faire tache et avoir l’air sûr de soi.

Prendre garde aux oreilles indiscrètes

Ne pas parler de son emploi du temps avec des étrangers et prendre garde aux personnes trop sympathiques ou à celles qui pourraient nous surveiller ou nous écouter discrètement sans que nous nous en rendions compte.

Ne pas garder la même routine

Etre difficile à atteindre en variant ses trajets, ses moyens de transport, ses horaires de sortie. Ne pas être repérable facilement et ne pas être prévisible.

Ne pas laisser beaucoup de traces sur les réseaux sociaux

Ne pas laisser paraître ses habitudes de sortie et ses routines sur les réseaux sociaux.

Garder contact avec une personne de confiance

Rester en contact avec des personnes auxquelles on fait confiance et avec lesquelles on peut correspondre régulièrement en leur envoyant par exemple un message à chaque fois qu’on quitte un lieu ou qu’on en rejoint un nouveau.

Avoir sur soi un appareil de géolocalisation en temps réel

On peut aussi garder en permanence sur soi un appareil de géolocalisation, qui permettrait à une personne de confiance de toujours savoir où on se trouve.

Contenus sponsorisés
Loading...