Un père et une belle-mère sans cœur tuent leur enfant de 11 ans en le forçant à boire de l’eau

Si certains parents ont pour souhait le plus cher d’avoir un enfant, d’autres se montrent cruels envers l’être qu’ils sont censés chérir toute leur vie. Cette histoire en est l’exemple parfait car ces parents ont tué leur enfant d’une façon innommable. Ils l’ont torturé en le forçant à boire des litres d’eau chaque jour. Suite à ces maltraitances abominables, le garçon de 11 ans est mort d’une lente agonie et a été retrouvé gisant sur le sol, de l’écume dans la bouche. Ce témoignage tragique nous est relayé par l’antenne Denver de CBS News. Récit d’un meurtre d’une ignominie sans nom orchestré par un père et une belle-mère sans cœur.

Parfois, les maltraitances domestiques peuvent coûter la vie d’un enfant, à la merci de la méchanceté de ses parents. Ce petit garçon en a fait tragiquement les frais et a souffert de la cruauté de son père et de sa belle-mère. Forcée à boire des litres d’eau chaque jour, cette victime a également été affamée par des criminels sans aucune pitié.

Intoxiqué à l’eau

Ces parents ont été responsables de la mort d’un pauvre enfant. Avec la complicité de sa femme, belle-mère de la victime, ce père abominable a forcé son fils de 11 ans à boire des litres d’eau tous les jours. Suite à ces tortures quotidiennes, le petit garçon est décédé d’une intoxication forcée à l’eau.

Cet empoisonnement provoque un trouble des fonctions cérébrales qui peut entrainer la mort. Ryan et Tara Sabin, les deux criminels ont été ensuite arrêté après des mois d’enquête de la police.  Une investigation qui a permis aux autorités de pouvoir tirer ces conclusions terribles.

Un prétexte révoltant

Selon le rapport de la police, la victime de ces terribles maltraitances domestiques était forcée de boire 2,8 litres d’eau chaque jour en l’espace de quatre heures. Le petit garçon de 11 ans a également été affamé pendant qu’on lui faisait subir ce suplice. Après cette longue torture, il a été retrouvé inanimé dans son lit, de l’écume dans la bouche. L’enfant a également été retrouvé avec un traumatisme contondant.

Pour les parents, cette punition horrible était censée traiter un problème de pipi au lit. Ces meurtriers ont également avoué aux policiers qu’ils lui faisaient subir d’autres atrocités. Ces dernières ont valu à Zachary, la victime de mourir à la fleur de l’âge.

ryan et tara sabin

Coups et blessures

Le calvaire du petit Zachary ne s’est pas arrêté à cet empoisonnement à l’eau. Le pauvre garçon subissait également des coups et blessures de la part de ses bourreaux. « Il buvait l’eau trop lentement et avait de l’air dans son estomac, ce qui a fait que cela l’a étouffé » s’est défendu le père de la victime.  Pire encore, ce monstre a expliqué que son fils faisait des « crises » en voulant se débattre.

L’homme sans cœur a également avoué qu’il le battait en lui donnant des coups de pied. « Nous l’avons endormi et mis au lit. Je pensais qu’il allait bien » s’est justifié le criminel.  Le couple devrait comparaitre en vidéo pour être puni de ce meurtre au premier degré.

Maltraitances infantiles, des conséquences dévastatrices

Si, pour le petit Zachary, ce traitement parental cruel a causé sa mort, la maltraitance domestique peut causer des conséquences psychologiques dévastatrices. De nombreuses souffrances peuvent découler d’un quotidien basé sur l’abus émotionnel et physiques sur les enfants, et ce, même à l’âge adulte. Parmi elles : un stress intense qui impacte le développement affectif, neurologique et même physique car cela agit également en affaiblissant le système nerveux.

Ceux qui subissent ces violences peuvent à terme souffrir de troubles comportementaux mais également relationnels. Dépression, troubles du comportement alimentaire, usage de stupéfiants, alcoolisme, comportements sexuels à risque, violence et mutilations sont autant de séquelles qui peuvent même pousser au passage à l’acte suicidaire.

Ce passé peut également se perpétuer dans la vie parentale de la victime, qui aura adopté une vision erronée de l’amour, du couple et de la famille. La raison : un manque de confiance en soi alimenté par des parents maltraitants et manipulateurs. Ces derniers peuvent également dénigrer leur enfant qui aura de fortes propensions à l’autodestruction.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close