Un père attaque un enseignant accusé d’avoir agressé sexuellement sa fille

Selon l’enquête “Contexte de la sexualité en France”, les chiffres reflétant les violences sexuelles sur mineurs seraient encore trop bas, voire sous-estimés. Sujet tabou et difficile à quantifier en raison du jeune âge des victimes, il semblerait, selon les résultats de l’investigation que les rapports forcés et les attouchements se produiraient le plus souvent dans une sphère de socialisation, notamment l’école. En argentine, un enseignant accusé d’abus sexuel a été sévèrement battu par le père de sa victime. Un crime et une injustice que ce dernier a refusé de passer sous silence. Son histoire a été relayée par le New York Post.

Bien que le milieu scolaire symbolise un environnement éducatif favorisant l’épanouissement, il n’est pas imperméable à des attaques qui, malheureusement, sont facilitées en raison du jeune âge des enfants. Jorge Crucero, âgé de 30 ans est un enseignant argentin qui a été suspendu après avoir été accusé d’un acte d’abus sexuel, dont les images ont été enregistrées par une caméra de surveillance. 

Sa fille victime d’abus sexuel, le père réagit violemment

Un père attaque un enseignant accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille

Après les premiers doutes concernant l’agression subie par sa fille, un père a décidé de se rendre aussitôt à l’établissement pour en parler aux autorités concernées. En quittant leur bureau, celui-ci s’est retrouvé nez à nez avec l’enseignant prétendu coupable. Une rencontre qui n’a pas manqué de mettre ce jeune père hors de lui. Il s’est rué sur le professeur qu’il a frappé violemment, ce dernier essayant tant bien que mal de se couvrir le visage, en vain. 

Un père attaque un enseignant accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille

Au vu de la brutalité de la scène, l’adolescente et victime, âgée de 15 ans à peine, a essayé de séparer les deux hommes, sans succès.  Le père emporté par la colère a infligé non moins de 20 coups de pied à son adversaire, sans compter les coups de tête et les coups de poing qui ont laissé l’enseignant gisant dans une mare de sang.

Un père attaque un enseignant accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille

Les secours dégagent l’enseignant des mains du père furieux 

Les ambulanciers qui se sont mêlés à l’altercation pour porter assistance à l’enseignant, ont révélé de graves dommages corporels, notamment au niveau du visage et des bras. 

Un père attaque un enseignant accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille

Le père de l’enfant interrogé a révélé qu’après avoir examiné le téléphone de sa fille, il y a découvert plusieurs messages à caractère sexuel envoyés par l’enseignant. Une découverte choc qui n’a pas manqué de susciter sa rage à l’égard de ce dernier. 

Un père attaque un enseignant accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille

Suite à l’agression commise au sein de l’école, les deux hommes ont chacun porté plainte. Les résultats de l’enquête n’ont pas été révélés par les médias. 

Comment protéger ses enfants des abus ?

Jeunes et innocents, les enfants sont malheureusement parfois pris au piège de prédateurs sexuels qui voient en eux les proies idéales. Inconscients des véritables risques associés à un rapprochement douteux, ces derniers sont souvent dans l’incapacité de faire la distinction entre une personne bienveillante ou potentiellement dangereuse. 

Pour les aider à se protéger en votre absence, assurez-vous de créer et de maintenir un climat de confiance avec vos enfants et de leur donner des conseils concernant la vie scolaire et la sexualité en général. Faites-leur savoir que :

  • L’école est un centre d’apprentissage et de connexion sociale
  • L’enfant doit entretenir une relation purement académique et respectueuse avec les enseignants
  • Ils ne doivent pas accepter de montrer leurs organes sexuels à qui que ce soit (enseignants/élèves)
  • Ils ne doivent pas accepter les attouchements encore moins les relations sexuelles avec qui que ce soit (enseignants/élèves) 
  • Toutes leurs conversations ou propos à caractères sexuels doivent être évités
  • Ils peuvent vous en parler si le respect mutuel commence à être enfreint

Lire aussi « Oui, je l’ai tué » Ce garçon de 14 ans s’effondre en avouant les raisons pour lesquelles il a poignardé son beau-père à mort

Contenus sponsorisés