Un nourrisson de 3 jours enterré vivant et enfermé dans un pot en argile – il a été retrouvé par des parents qui venaient enterrer leur bébé

C’est une histoire sordide qui finit malgré tout par un sauvetage inespéré. En Inde, un couple souhaitant enterrer son bébé mort-né a découvert un pot en argile enfoui sous terre. Selon The Sun, ce dernier contenait un nourrisson de 3 jours à peine, enterré vivant par ses parents. Voici les détails de ce récit horrifiant. 

Le couple était loin de s’attendre à une telle découverte. Après le décès de leur propre enfant, ces derniers se sont rendus au cimetière pour l’enterrer. C’est en creusant qu’ils auraient entendu des pleurs, pour finalement découvrir une petite fille enterrée vivante. Un récit qui n’est pas sans rappeler celui d’un bébé abandonné en pleine forêt dans un sac en plastique, avant d’être sauvé.

Enterrée vivante dans un pot en argile

D’après les autorités, la fillette n’avait que 3 jours et a pu survivre alors qu’elle a été enterrée vivante par ses parents. Selon The Sun, elle pesait à peine plus d’un kilo et présentait des difficultés respiratoires.

bebe pot dargile

On a trouvé le bébé enterré au sein d’un pot d’argile – Source : Caters News Agency/Women Working

Elle a été sauvée par un couple qui assistait aux funérailles de son propre bébé mort-né. Quand la petite fille a été découverte, elle a été transportée en urgence à l’hôpital où elle a dû suivre un traitement pour une infection pulmonaire.

Vaishali et Kumar Hitesh, le couple qui a retrouvé la fillette, l’ont découverte dans un pot en argile, à l’intérieur d’un sac, alors qu’ils étaient en train de faire le deuil de leur enfant. Hitesh, l’époux de Vaishali a déclaré : « Nous avons emmené le bébé dans un crématorium où ils creusaient une tombe. Soudain, la bêche d’un ouvrier a heurté un pot. »

sac pot dargile

Le sac contenant le pot en argile – Source : Caters News Agency/The Sun

Après avoir extirpé le sac dans lequel il se trouvait, ils ont entendu des pleurs et découvert un bébé vivant. Hitesh admet même avoir pensé pendant quelques secondes que sa propre fille était revenue à la vie.

Une “vraie combattante”

Le docteur Saurabh Anjan, le pédiatre en charge de l’enfant a déclaré : « Les bébés prématurés ont souvent besoin de moins d’oxygène pour survivre. C’est vraiment une combattante», compte tenu des circonstances dans lesquelles elle a été retrouvée.

bebe traitements

On lui fournit tous les traitement possibles – Source : Caters News Agency/Women Working

Quant à la manière dont la fillette a survécu, les médecins pensent qu’elle recevait de l’oxygène grâce à la porosité du sol  « car la tombe devait être fraîche » a déclaré le Dr Anjan.

Selon la pédiatre, l’enfant a souffert d’hypothermie et a nécessité d’être placée sous respirateur. Sa capacité à se nourrir est altérée et elle souffre d’une infection pulmonaire. Mais la spécialiste déclare qu’ils lui fournissent « tous les traitements possibles ».

bebe traitements

L’enfant semble dans un état stable – Source : Caters News Agency/The Sun

Le couple espère adopter l’enfant

Après cette découverte inattendue qui a heureusement permis de sauver le nourrisson, le couple a révélé espérer pouvoir l’adopter. Pooja, la sœur de Vaishali a déclaré aux journalistes locaux : « Ma sœur et son mari ont été dévastés après avoir donné naissance à un mort-né, mais ce bébé leur a donné quelques espoirs ». En effet, d’après les dires de Pooja, ils sont déterminés à l’adopter et feront en sorte que cela se concrétise. En Thaïlande, un homme avait retrouvé un bébé dans une pile de détritus.

L’abandon d’enfant, les causes à l’origine de ce fléau

Il existe une multitude de causes qui pourraient pousser un parent à abandonner son enfant. Cette réalité est d’ailleurs tellement manifeste qu’il existe même des « boites à bébés » dans certains pays pour éviter que les enfants ne soient abandonnés dans des circonstances tragiques.

Interrogé par France Soir, le psychanalyste  Rodoplphe Oppenheimer explique qu’il arrive que certaines mères ou parents en général ne ressentent pas de connexion avec leurs bébés après l’accouchement. Cela peut être dû aux facteurs suivants :

Une enfance agitée

Le parent a possiblement dans son enfance, été maltraité, négligé ou même abusé. Les mauvais souvenirs refont surface et le manque d’affection devient un mécanisme de défense.

Une dépression postpartum

Son effet est tel que certaines mères n’arrivent pas à prendre en main leur bébé. D’autres n’éprouvent aucune envie de le voir.

Des reproches et rancœurs

Certains parents associent leurs enfants à toutes les concessions et insatisfactions auxquelles ils ont fait face.

De la jalousie

D’autres encore, peuvent voir en l’enfant un risque de concurrence, dans le sens où il peut devenir le centre de l’attention au fur et à mesure qu’il grandit (surtout en amour). Généralement le parent peut par exemple avoir un grand manque de confiance en soi, une enfance abusée ou des tendances fréquentes à la possessivité.
En Inde où cette histoire s’est déroulée, il est malheureusement commun que des bébés filles soient abandonnées ou tuées à la naissance, le sexe masculin étant privilégié dans les traditions ancestrales du pays au détriment de la condition féminine durement touchée par ce fléau.

Lire aussi Des lesbiennes ont un bébé et utilisent le sperme frais d’un ami

Contenus sponsorisés