Un médecin met en garde les parents des enfants qui respirent par la bouche en dormant

Un médecin met en garde les parents des enfants qui respirent par la bouche en dormant


Vous devez certainement savoir qu’un enfant fatigué peut rapidement se transformer en « petit monstre ». Caprices, crises de colère, pleurs…Il boude, a les nerfs à vif et ne sait pas ce qu’il veut. Vous comprenez donc qu’il faut le mettre au lit et qu’il suffit d’une bonne nuit de sommeil pour que votre petit ange adoré réapparaisse le lendemain et que tout rentre de l’ordre. Néanmoins, il y a malheureusement des enfants pour qui ce n’est pas toujours aussi simple. Leur sommeil étant perturbé, cela influe sur leur humeur et leur comportement.

Les troubles du sommeil peuvent provoquer toutes sortes de symptômes : mauvaise humeur, problèmes de comportement, troubles alimentaires, problèmes de santé…Souvent mal diagnostiqués, les enfants vivent généralement avec ces symptômes sans que les parents ne fassent le lien. La frustration se faisant ressentir des deux parties, cela n’arrange pas les choses, alors que les parents  s’enfoncent de plus en plus dans le désarroi et l’incompréhension. 

Le désarroi d’une maman face au mauvais diagnostic de son fils 

Melody Yazdani, a récemment partagé son histoire déchirante pour sensibiliser tous les parents à comprendre les effets dévastateurs que pouvaient avoir les troubles du sommeil sur l’enfant. Son fils Kian, âgé aujourd’hui de 8 ans, a souffert pendant longtemps de troubles du comportement et de problèmes de santé sans qu’elle ne comprenne les causes. 

Son récit détaille son expérience difficile et mérite votre attention, car il vous ouvrira les yeux sur une réalité souvent incomprise et vous aidera à mieux comprendre les conséquences néfastes d’un trouble du sommeil non diagnostiqué. 

Yazdani raconte que Kian a soudainement développé une multitude de symptômes inquiétants alors qu’il entrait à l’école primaire. Ses professeurs ont relevé le fait qu’il était incapable de rester immobile, ils ont alerté sa maman sur le fait qu’il se montrait violent envers les autres enfants et qu’il faisait souvent des crises de colère inexpliquées. 

L’année suivante, alors que la situation ne faisait qu’empirer, Yazdani a décidé d’emmener son fils chez des spécialistes afin de comprendre ce qu’il se passait. Néanmoins, cela n’a fait que rendre les choses encore plus confuses pour cette maman. Le thérapeute de Kian a recommandé un dépistage du TDAH (Trouble du déficit de l’attention/hyperactivité)  quand son pneumologue et son allergologue détonnaient sur la cause de la toux persistante du petit garçon, chacun recommandant des médicaments et des antibiotiques différents.

L’apnée du sommeil, un mal insoupçonné 

C’est en fait le dentiste de Kian qui a relevé l’élément prodromique, en remarquant que Kian devait grincer des dents pendant son sommeil. Ce diagnostic fut incontestablement une révélation pour Yazdani. 

La maman de Kian a écrit : « Je suis tombée sur un article qui a changé notre vie. Celui-ci portait sur le lien entre le TDAH, les troubles respiratoires du sommeil et la respiration buccale. Chaque mot de cet article me faisait penser à Kian et cela m’a conduit dans un océan de recherches. »

Après avoir pris connaissance du problème, Yazdani a donc emmené son fils chez un ORL, qui lui a appris que bon nombre des symptômes de son fils étaient en réalité liés à un trouble du sommeil non diagnostiqué. La jeune femme a par la suite découvert que Kian souffrait d’apnée du sommeil, et que sa respiration bouche bée (que vous pouvez voir sur l’image qu’elle a partagée) était notamment dû à cela. 

L’apnée du sommeil

« Respirer par la bouche n’est pas normal et a des conséquences à long terme sur la santé. Lorsqu’un enfant respire par la bouche, son cerveau ne reçoit pas suffisamment d’oxygène. La nuit, cette saturation réduite en oxygène nuit à la qualité du sommeil et à la capacité de son cerveau à traiter les informations correctement. »

Le Dr W.Thomas, un ORL du centre médical régional de Jamestown a expliqué au site Scary Mommy les effets que pouvait voir l’apnée du sommeil sur l’enfant et l’un des symptômes les plus récurrents est celui de la respiration avec la bouche ouverte : « L’apnée du sommeil survient lorsque les amygdales, les végétations adénoïdes, le voile du palais et la langue gênent. Lorsque cela se produit, le syndrome de résistance des voies respiratoires supérieures peut être à l’origine de ce problème. » 

Autres symptômes de l’apnée du sommeil

  • Ronflement
  • Pipi au lit
  • Grincement des dents
  • Un enfant qui a du mal à se réveiller 
  • Un enfant qui ne dort jamais correctement, souvent le menton levé
  • Problèmes d’appétit, caprices quand il s’agit de manger, difficulté à avaler

Le Dr Coome explique en outre que comme Kian, de nombreux enfants atteints d’apnée du sommeil non diagnostiquée présentent des symptômes relatifs au TDAH (hyperactivité, inattention, impulsivité…). Ainsi, il recommande aux parents dont les enfants ont été diagnostiqués avec un TDAH de consulter un ORL pour écarter l’éventualité d’un syndrome d’apnée du sommeil

Le petit Kian a été traité et guéri grâce à l’ablation de ses amygdales et des végétations adénoïdes. Son comportement s’est amélioré puisqu’il ne faisait plus de crise de colère ainsi que sa santé physique.