Un médecin met en garde contre ces 6 médicaments qui font grossir

La prise d’un traitement n’est pas sans effets sur les fonctions de votre organisme. Quel que soit le médicament ingéré, il y a toujours des effets indésirables plus ou moins invalidants et dont les symptômes peuvent être visibles. C’est pour cela que nous vous encourageons vivement à consulter la notice mais aussi être à l’écoute de votre corps pendant la prise du traitement. Certains médicaments peuvent même entraîner une forte prise de poids à cause de mécanismes chimiques. Voici la liste des six médicaments qui peuvent provoquer une prise de poids.

Il n’est pas rare qu’un médicament provoque des effets indésirables allant d’une petite éruption cutanée à une prise de poids. Cette dernière peut être due à une hausse de l’appétit ou encore à un ralentissement du métabolisme. Ces effets peuvent même à terme conduire à l’obésité si le patient ne réagit pas à l’évolution de son poids. Selon le professeur François Chast, chef de pharmacologie-toxicologie, il est essentiel que l’individu auquel est administré un traitement soit informé de ces effets. Suite à l’apparition de ces derniers, il devra immédiatement en faire part à son médecin traitant.

1-Les antidépresseurs

Les médicaments appartenant à cette catégorie ont un effet orexigène, c’est-à-dire qu’ils agissent en stimulant l’appétit. Cet effet conduit invariablement à une prise de poids. Si le patient observe cet effet, il devra se concerter avec son médecin traitant sur la prise d’un traitement aux effets secondaires moindres sur la prise de poids. Attention, l’arrêt brutal d’un traitement antidépresseur peut conduire à une décompensation brutale. Tout sevrage devra être suivi attentivement par un médecin spécialiste.

2-Contraceptifs oraux

La prise de pilule peut amener à une prise de poids plus ou moins conséquente.  Heureusement, les pilules dites de 2èmegénération minimisent ce risque chez les patientes car elles contiennent moins d’œstrogènes, hormones responsable de la prise de poids. Toutefois, ces traitements contraceptifs ne sont pas exempts de risques. Les effets secondaires : thrombose veineuse ou embolie pulmonaire. Des risques accentués en cas d’antécédents familiaux.

medicament

3-Les bêtabloquants

Ces médicaments sont utilisés en cardiologie afin de diminuer le rythme cardiaque.  A en croire les résultats de cette étude, les bêtabloquants sont associés à une prise de poids. Et pour cause, ce traitement ralentit le métabolisme des lipides et entraîne l’augmentation de la masse graisseuse. Pour contrebalancer les effets de ce traitement , il est essentiel d’adopter un régime alimentaire équilibré ainsi qu’une activité physique adaptée.

4-Les corticoïdes

L’effet secondaire lié à une prise de corticoïdes est le plus souvent un gonflement du visage expliqué par la rétention d’eau et de sodium suite à la prise du traitement. Ce traitement peut invariablement entraîner une redistribution des graisses. En principe, la prise de de poids peut s’amenuiser suite à l’arrêt du traitement. Les médecins recommandent tout de même la poursuite d’un régime équilibré pour pallier la prise de poids inhérente à la prise de corticoïdes.

5- L’insuline

Naturellement sécrétée par le pancréas, l’insuline est utilisée pour le soin du diabète de type 1 et 2. Cependant, ce traitement n’est pas sans effet sur la prise de poids. En cause : une augmentation de la masse grasse en réaction à un plus grand stockage dans les adipocytes. Une alimentation équilibrée devra être instaurée pour contrebalancer ce mécanisme.

6- Les médicaments pour les troubles bipolaires

Selon le Pr Chast, la prise de poids en cas de traitement pour troubles bipolaires affecterait un patient sur deux et celle-ci serait principalement due à un dérèglement de la leptine, une hormone responsable de la satiété, ainsi qu’à des changements considérables au niveau du métabolisme des sucres dans l’organisme. Un encadrement médical est indispensable pour surveiller l’évolution de ce traitement ainsi que ses effets secondaires.

Mise en garde :

Pour rappel, en cas d’apparition d’effets secondaires, il est impératif que vous consultiez votre médecin traitant. Nous ne saurions nous substituer à un avis médical. En cas d’automédication, vous vous exposez à des conséquences dangereuses.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close